Les années 2010 chez Audi – Une gamme SUV affirmée

Le monde automobile suit des codes qui changent en permanence. Un peu comme les modes vestimentaires, le style de nos véhicules évolue et des tendances émergent. Tous les constructeurs s’adaptent à ces nouvelles lignes plus ou moins vite mais certains designs finissent toujours par apparaître dans les catalogues.

Un monde automobile différent

C’est désormais indéniable, le SUV fait partie intégrante du paysage automobile. Les berlines et breaks sont délaissés au profit de ces dérivés de véhicules 4X4. Il faut dire que certains aspects vont en faveur du SUV : garde au sol plus élevée, plus de facilité à entrer et descendre du véhicule, vision surélevée agréable et seuil de chargement un peu plus haut afin de moins se baisser.

Seulement, même dans le monde du 4X4 ou du véhicule surélevé, les choses évoluent et ces véhicules doivent s’adapter à une clientèle de plus en plus large, de plus en plus difficile et surtout de plus en plus citadine. Oui, les gros véhicules familiaux sont encore importants et méritent leur lot d’attention, mais les 4X4 doivent rétrécir et s’adapter à un mode de vie citadin.

Si on revient en 2010, la marque aux anneaux compte deux SUV. L’Audi Q7, lancé en 2005, et son petit frère l’Audi Q5, lancé en 2009. Dans les cartons, les choses se préparent et Audi possède à l’époque un concept suffisamment travaillé pour servir de base à de futures évolutions : l’Audi Cross Coupé quattro.

Une gamme complète

Il faudra peu de temps pour voir arriver un tout nouveau modèle dans la gamme “Q” Audi. C’est l’Audi Q3 qui démarre l’offensive en 2011. On lui retrouve les gènes des autres SUV de la marque mais il gagne en rondeur, en douceur pour mieux s’attaquer à la nouvelle clientèle. Le succès est immédiat et la marque aux anneaux donne à sa gamme SUV une vraie famille.

En 2015, une page se tourne et l’Audi Q7 entre dans sa seconde génération. Ce SUV imposant en profite pour s’assagir, pour s’habiller de lignes plus modernes. Plus important encore, il montre la voie pour les autres modèles “Q” Audi. En 2016, à Genève, le plus petit SUV de la famille voit le jour : l’Audi Q2. Cette fois, la boucle est bouclée et on retrouve une gamme complète : de la citadine à la grande routière. Afin de parfaire l’image de ces véhicules, Ingolstadt reprend chaque modèle afin de le moderniser. L’Audi Q3 et l’Audi Q5 de 2nde génération apparaissent en 2018, pour un portrait de famille complet.

Une sportivité bienvenue

Comme pour les berlines et breaks, Audi démarre un travail de fond afin de décliner quelques uns de ses SUV en modèle plus sportif, plus aguicheur. Les modèles S font leur apparition, notamment les superbes Audi SQ5 et Audi SQ7. Pour bien coller à la philosophie SUV et ne pas oublier que leur vocation est principalement routière, Audi choisit deux moteurs diesel pour mouvoir ces beaux bébés. L’Audi SQ5 reçoit un 3.0L V6 biTDI de 326 chevaux, tandis que l’Audi SQ7 reçoit un 4.0L V8 biTDI de 435 chevaux.

Du côté des SUV plus compacts, Audi ne comptait pas les laisser à part. Je démarrerai par la récente Audi Q2, qui a bénéficié du savoir-faire d’Ingolstadt pour se décliner en Audi SQ2. On retrouve sous le capot le même moteur que l’Audi S3 Sportback, soit un 2.0L TFSI de 300 chevaux. Mais la grosse surprise est venue de l’Audi Q3. Pour ce modèle, la marque aux anneaux n’est pas passée par la gamme S mais directement à la gamme RS. En 2013, Audi prend tout le monde de court et inaugure l’Audi RS Q3, équipée du mythique 5 cylindres 2.5L TFSI, ramené à 310 chevaux.

Aujourd’hui, les modèles S et RS de la famille Audi “Q” font partie intégrante du paysage, mais le chemin a été long et les barrières nombreuses. Ces modèles ont largement évolué pour offrir aujourd’hui encore plus de puissance et une expérience encore plus passionnante.

Une nouvelle icône parmi les SUV Audi

On pourrait se dire qu’avec l’Audi Q2, l’Audi Q3, l’Audi Q5 et l’Audi Q7, la gamme SUV Audi est complète. Seulement, l’automobile évolue vite, très vite et comme pour les berlines et breaks, le style change rapidement. Les fastbacks et autres coupés restent des carrosseries qui font rêver, et les constructeurs se sont posé la question d’adapter ces lignes sur un véhicule SUV.

Chez Audi, ce mélange des genres a donné naissance à l’Audi Q8. Directement hissé au rang d’icône, ce modèle a clairement bousculé les lignes du design en créant un SUV super sexy qui fait tourner toutes les têtes. Tout comme l’Audi A5 à son époque, l’Audi Q8 prône un design affirmé et très agressif et n’oublie pas les piliers d’Audi : le quattro et la technologie.

Afin de surfer sur ce modèle très réussi, la marque aux anneaux n’a pas tardé à lancer les premières déclinaisons. En Juin 2019, l’Audi SQ8 voyait le jour, avec un 4.0L V8 biTDI de 429 chevaux et un design dynamique. La cerise sur le gâteau a été placée en Novembre 2019, avec l’arrivée de l’Audi RS Q8, fort de 600 chevaux et d’un design radical.

Vous l’avez compris, en 10 ans seulement, Audi est passé de 2 à 13 modèles et a créé une famille complète, prête à répondre à quasiment tous les besoins. On peut même ajouter les nouvelles Audi e-tron quattro et Audi e-tron Sportback pour porter le nombre à 15. Ces véhicules qui paraissaient inappropriés il y a 20 ans sont aujourd’hui notre quotidien et Ingolstadt a su frapper vite et fort afin de profiter de ce marché indispensable. Rendez-vous dans 10 ans pour voir comment l’automobile aura évolué. L’électricité sera certainement bien plus présente qu’aujourd’hui mais côté design, tout reste à faire.


Photos : Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × trois =

%d blogueurs aiment cette page :