Quelles seront les futures décisions d’Audi ?

Inutile de cacher le fait que les derniers mois ont été compliqués pour les constructeurs automobiles. Face à la crise du Coronavirus, chaque acteur a fait face à sa manière, mais chaque entreprise a largement revu certains plans afin de maximiser ses chances de succès dans les prochains mois et années.

A Ingolstadt, les choses sont également tendues. Malgré de bons résultats pour l’année 2020, il faut aller de l’avant et faire en sorte que les prochaines sorties soient un succès, tout en optimisant les coûts. Si certains éléments sont d’ores et déjà acquis, d’autres restent en suspens, et pourraient bien changer prochainement.

Les extrêmes de la gamme en discussion

Certains médias en parlent déjà, et on peut dire que les arguments avancés sont valables. Dans cette phase de rationalisation, la marque est en droit de se poser la question de l’avenir de certains modèles. Parmi eux, on retrouve les extrêmes, très challengés.

On retrouve d’un côté l’Audi A1 Sportback. Si ce modèle est une réussite, elle a du mal à s’intégrer dans le catalogue Audi, et vient rivaliser directement avec les best-sellers du groupe VAG, comme la Volkswagen Polo. De plus, l’Audi A3 Sportback lui fait beaucoup d’ombre, en proposant un package plus polyvalent sans être excessive niveau tarif. L’avenir de la citadine d’Ingolstadt est incertain, et nous ne serions pas surpris que cette seconde génération soit la dernière.

De l’autre côté de la gamme Audi, on retrouve la limousine A8. Ici, le principe est le même. Les ventes ont du mal à décoller face à la reine du segment, la Mercedes Classe S. De plus, le groupe VAG possède Bentley, qui propose d’excellents modèles sur le segment luxe, qui profitent d’une image qui n’est plus à prouver.

On peut également citer deux modèles Audi qui viennent marcher sur les plates-bandes de la limousine : d’un côté, l’Audi A7 Sportback qui propose un haut degré de sophistication et y ajoute un style plus dynamique, de l’autre, la future Audi e-tron GT, qui va prendre la place de l’Audi A8 en matière de vitrine technologique. Une fois encore, dans un soucis de rationalisation, l’Audi A8 pourrait disparaître du catalogue en 2024 ou 2025, à la fin de la génération actuelle.

Une gamme 100% électrique en 2035

La mobilité électrique est désormais un pilier de communication chez tous les acteurs du monde automobile. Ne nous mentons pas, c’est désormais un virage obligatoire que tout constructeur doit suivre pour survivre à l’avenir. La marque aux anneaux l’a bien compris et à d’ores et déjà annoncé que son catalogue contiendrait 30 modèles électrifiés d’ici 2025, et 12 modèles 100% électriques.

Dans le même temps, Audi ne renonce pas au moteur thermique : on a récemment parlé des nouvelles avancées pour les blocs 3.0L TDI, et la marque a annoncé une future mise à jour de son mythique 5 cylindres 2.5L TFSI.

Alors quid d’un catalogue 100% électrique en 2035 ? Plusieurs sources en parlent, mais cette idée est pour nous utopique. 100% des modèles électrifiés oui, électriques non. La marque devrait largement hybrider ses modèles, y compris les plus sportifs afin de réduire les consommations et se plier aux futures normes environnementales, mais nous avons du mal à voir une gamme 100% électrique. Nous ne serions en revanche pas surpris de voir 100% des modèles dotés de la technologie hybride rechargeable, pour un quotidien sans émission de CO2.

Les prochains mois devraient lever le voile sur ces éléments, armons nous de patience.


Photos : Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − 18 =

%d blogueurs aiment cette page :