Audi remporte l’Abu Dhabi Desert Challenge

Audi RS Q e-tron #208 (Team Audi Sport)

Quand Audi s’engage en compétition, ce n’est jamais pour faire de la figuration. Les plus anciens se souviendront du championnat du monde des Rallyes dans les années 1980, d’autres ont vécu les nombreuses victoires aux 24H du Mans dans les années 2000-2010.

A chaque fois, la marque s’est démarquée en inaugurant des technologies inédites : la transmission intégrale, les moteurs TDI, ou encore l’hybridation. On peut également citer l’électrification, puisqu’Audi était présente dès la première saison du championnat Formula-E. Si nous savons déjà que la marque reviendra au Mans l’an prochain, Audi nous a surpris en développant en un peu plus d’un an un bolide inédit pour courir dans les Rallye Raids. Tout début Janvier, la marque engageait au Rallye Dakar l’Audi RS Q e-tron, un bolide à propulsion 100% électrique, avec des batteries et une génératrice thermique. Le résultat ? 14 podiums et 4 victoires d’étapes.

Une victoire historique

Mais c’était sans compter sur une vraie stratégie de la part d’Audi : celle de se faire un nom et marquer l’histoire des Rallye Raids. C’est la raison pour laquelle Audi a engagé son prototype RS Q e-tron à l’Abu Dhabi Desert Challenge, seconde manche du championnat du monde FIA des Rallye Raids. Un peu plus de 1800 kilomètres dans le désert, avec 40°C à l’ombre et de très longs passages dans les dunes.

Au volant : Stéphane Peterhansel, déjà victorieux 7 fois sur ce rallye raid, épaulé par son coéquipier Edouard Boulanger. N’y allons pas par 4 chemins, l’équipage Audi Sport a dominé les débats, en affichant presque 30 minutes d’avance à l’issue de la dernière étape, et en offrant une victoire historique pour Audi. Il s’agit là du premier prototype à propulsion 100% électrique hissé en première place d’un Rallye Raid.

Audi RS Q e-tron #208 (Team Audi Sport)

Malgré les conditions très difficiles pour gérer toute la technologie embarquée dans l’Audi RS Q e-tron, aucune avarie liée à la propulsion ou au système de gestion énergétique n’est à déplorer. La seule perte de temps du duo Peterhansel/Boulanger est survenue lors d’une crevaison sur la seconde étape. Le pilote Français accroche donc une 8ème victoire à Abu Dhabi à son palmarès, et la première avec Audi.

Prochain rendez-vous : l’Espagne

On aurait pu croire qu’Audi allait attendre 2023 pour replacer son bolide sur le sable, il n’en est rien. La marque s’engagera sur la 4ème manche du championnat FIA Rallye Raid 2022 en Espagne, plus précisément en Andalousie début Juin. 5 étapes attendront les pilotes pour un challenge rythmé.

Abu Dhabi Desert Challenge 2022 - Edouard Boulanger, Stéphane Peterhansel

 



Photos Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

17 − 6 =

%d blogueurs aiment cette page :