Essai – Audi Q5 Sportback 55 TFSI e quattro

Audi Q5 Sportback 55 TFSI e quattro - 3/4 Arrière

La gamme TFSI e d’Audi grandit à vue d’œil et nous aurons bientôt droit à un catalogue complet. Nous avons eu l’occasion ces derniers temps de tester différents véhicules hybrides rechargeables d’Ingolstadt sur des gabarits compacts. Après l’Audi A3 Sportback 40 TFSI e et l’Audi Q3 45 TFSI e, place à l’Audi Q5 Sportback.

L’Audi Q5 est un des véhicules les plus populaires de la marque. Il faut dire que le gabarit permet de répondre à de très nombreuses attentes, y compris lorsqu’on voyage à plusieurs ou pour transporter du matériel. Pour garder un tel engouement et suivre les tendances automobiles actuelles, Audi a du incorporer deux éléments à son SUV : une motorisation hybride rechargeable et une version plus dynamique, en suivant la mode des SUV coupé.

So chic

Si l’Audi Q5 renvoie régulièrement l’image d’un SUV “de papa” ou de professionnel, la version Sportback réussit à dynamiser les lignes et gagner en prestance. Le toit fuyant change la donne et la partie arrière reste sobre pour garder un esprit sage. Notre modèle d’essai Gris Daytona Nacré, équipé du pack esthétique noir titane et des jantes de 20 pouces prend des airs BCBG qui lui vont à ravir.

Les lignes sont fluides, et les éléments noirs donnent une vraie image premium, réhaussée par la signature lumineuse fine et la calandre singleframe octogonale. Dans l’habitacle, le cuir se marie avec l’aluminium et les sièges sport offrent un excellent maintien tout en restant confortables. Je vous passe la finition toujours au top et l’ergonomie bien pensée avec l’Audi Virtual Cockpit et l’écran MMI Touch.

Audi Q5 Sportback 55 TFSI e quattro - Profil

Confort au menu

Il y a encore quelques années, une Audi Q5 s’envisageait presque uniquement en moteur TDI. Depuis, les choses ont changé et Audi annonce même qu’une majorité des clients choisissent la version hybride rechargeable, pour sa sobriété et bien sûr pour les taxes environnementales réduites.

Notre version 55 TFSI e quattro se dote d’un 2.0L TFSI de 265 chevaux et d’un moteur électrique pour une puissance totale cumulée de 367 chevaux. 370 Nm de couple sont disponibles à tout instant et les batteries sont logées dans la partie arrière du véhicule, en grignotant une quarantaine de litres de volume de chargement.

Au volant, c’est le confort qui prime, tout comme l’absence de bruit. Le couple thermique/électrique fait un excellent travail et permet de voyager en toute sérénité. On profite alors de l’excellent système de son Bang&Olufsen 3D et on se surprend à lever le pied pour mieux profiter des paysages.

Audi Q5 Sportback 55 TFSI e quattro - Détail habitacle

Une belle batterie d’assistances à la conduite vient d’ailleurs parfaire l’expérience : l’active lane assist vient corriger les quelques trajectoires un peu larges et le régulateur adaptatif fait des merveilles en permettant de réaliser plusieurs kilomètres sans toucher aux pédales, y compris lors du passage dans un rond point ou dans une succession de virages. La voiture choisit l’allure adéquate et s’adapte au trafic.

Côté gestion de l’énergie, le mieux reste encore de faire confiance au système intégré. Il est évidemment possible de forcer la recharge, forcer la conduite électrique ou demander à garder la charge actuelle, mais c’est bien le mode auto qui réagit le mieux. Durant l’essai, la consommation de carburant est tombée sous les 8,0l/100km sur la globalité du trajet, en comptant un bon tiers avec les batteries à 0%. Rappelons que l’essai s’est déroulé sur les routes sinueuses et vallonées de Corse du Sud, avec quelques passages dynamiques énergivores.

Un allié de choix

Personnellement, je n’ai jamais été emballé par les SUV. Je suis peut-être de la vieille école mais pourtant, cette nouvelle Audi Q5 Sportback TFSI e m’a séduit, notamment par ses lignes réussies et son côté sobre mais très premium. Cette version hybride rechargeable vient répondre à un besoin très actuel et se permet même d’offrir une expérience très zen, quel que soit la route choisie.

Précisons tout de même que ce côté zen peut aussi s’échanger pour un peu de dynamisme en passant l’Audi Drive Select sur le bon réglage. On profite alors d’accélérations bien franches et d’un comportement rigoureux (merci les suspensions adaptatives). Impossible toutefois d’envisager une session très dynamique, le SUV s’écrase beaucoup et la motricité n’est pas infaillible, mais en restant dans les limites autorisées et en optant pour un dynamisme modéré, l’expérience est réussie.

Audi Q5 Sportback 55 TFSI e quattro - 3/4 Arrière

Si l’Audi Q5 vous plait, il est clair que l’Audi Q5 Sportback vous attirera. Dans une livrée sobre comme celle de notre essai, on obtient un véhicule très séduisant. Une fois encore, l’expérience Audi est bien là, tant dans le confort que dans la technologie embarquée. L’alternative SUV coupé commence à faire son chemin, et je dois dire que je suis séduit par cette Audi Q5 Sportback TFSI e, qui offre selon moi un tableau plus cohérent que l’Audi SQ5 Sportback TDI.

J’aimerais d’ailleurs beaucoup retrouver et essayer cette motorisation dans d’autres modèles de la marque : je pense notamment à une Audi A6 Allroad qui deviendrait une reine du confort ou encore une Audi A4, qui deviendrait un véhicule parfait pour les entreprises.



Photos Audi4Addict

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 + 11 =

%d blogueurs aiment cette page :