Audi tient bon et assure son avenir

Audi Q3 45 TFSI e

Si tout le monde se souviendra de l’année 2020, les entreprises cherchent à oublier cette étape difficile pour se relever le mieux possible. Néanmoins, tous les constructeurs n’ont pas vécu la crise de la même manière et Ingolstadt a publié il y a quelques jours ses résultats financiers 2020.

Oui, certains éléments sont à la baisse et c’est tout à fait normal. Le monde s’est presque arrêté plusieurs mois et la reprise ne pouvait rattraper le temps perdu, surtout dans un contexte aussi incertain que celui d’aujourd’hui.

Audi a les reins solides

Commençons par les bases : Audi a livré dans le monde 1 692 773 véhicules l’an dernier. C’est 150 000 de moins qu’en 2019. Cette baisse est largement explicable mais elle est moins forte que celle du marché automobile global (8% contre 15% sur le marché global). De plus, dans cette année complexe, Audi a su aller chercher des réussites qui lui ont permis de maintenir ses finances.

On peut d’abord citer le dernier trimestre 2020, désormais connu comme le trimestre le plus réussi de toute l’histoire d’Audi. On retrouve ensuite les Audi A6 et Audi Q3, dont les ventes ont bondi de 11,8% et 18,8% en 2020 par rapport à 2019.

Grâce à ce rebond réussi, et à un pilotage très fin des investissements et des coûts, la marque aux anneaux affiche une rentabilité sur ses ventes de 5,1%. La marque a même réussi à augmenter ses liquidités de près d’un milliard d’euros.

Audi e-tron GT - Production

Un plan strict et défini

Ne nous mentons pas, ces chiffres positifs pour 2020 ne sont pas tirés du chapeau. De nombreuses décisions ont été prises et l’avenir de la marque a subi quelques changements dans la bataille. Depuis 2 ans, Audi travaille sur un programme de rationalisation des coûts, avec l’objectif d’économiser 15 milliards d’euros d’ici 2022. L’an dernier, ce programme a contribué à hauteur de 2,6 milliards.

Les investissements ainsi que la recherche et développement ont également subi quelques coupes, mais c’est surtout la synergie avec le groupe Volkswagen qui permet aujourd’hui d’améliorer la rentabilité. Toutes les marques du groupe se sont aujourd’hui rassemblées autour d’un programme commun pour le développement de softwares. Vous avez peut être entendu parler du projet Artemis, qui vise à faire aboutir ce software commun en 2024, et sera intégré en premier dans un véhicule Audi.

Enfin, Audi mise sur l’avenir et a déjà largement investi pour développer les moteurs de demain. En 2021 le plan produit e-tron va doubler et la moitié des modèles annoncés seront équipés de moteur hybrides. Pour assurer sa réussite, Audi a investi plus de 15 milliards d’euros dans le développement de solutions électriques et hybrides. De plus, certains modèles vont disparaitre dans quelques mois et années pour mieux recentrer les efforts.

Si la crise n’est pas encore terminée, on peut voir qu’Audi a su faire les bons choix pour assurer son bon fonctionnement. Reste désormais à voir comment le rebond va s’opérer et comment la marque tirera son épingle du jeu lors de la reprise globale du marché automobile.


Photos Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six + douze =

%d blogueurs aiment cette page :