Audi RS 5 DTM : une fin en beauté

Si vous êtes passionné d’automobile, vous avez forcément entendu parler du championnat DTM. Les constructeurs allemands se battent chaque année sur les circuits européens pour remporter la victoire et montrer tout leur savoir-faire.

Cette année, comme pour beaucoup d’autres championnats, a été spéciale. Entre les conditions spécifiques et les 100 jours séparant la première de la dernière course, les équipes ont bataillé et travaillé dur. De plus, l’année 2020 marque la fin d’une ère pour les compétiteurs : nous voyons pour la dernière fois les bolides tourner pour ce championnat, ils seront remplacés par des versions GT3 en 2021.

Le triplé, deux fois de suite

Souvenez-vous, l’an dernier, Audi avait réussi un beau triplé pour le championnat DTM 2019 : 1ère place des constructeurs, des pilotes et des équipes. 2020 continue sur cette lancée, avec la même réussite, et un second triplé pour la 2ème année consécutive.

C’est l’équipe Audi Sport Rosberg qui remporte cette année le championnat, avec 609 points. Pour l’anecdote, cette équipe a remporté 67 courses dans son histoire, ce qui en fait la plus titrée de l’histoire du DTM. Côté pilotes, c’est René Rast qui prend la première place avec 353 points. Il compte 24 victoires et 3 titres en seulement 4 ans de championnat.

Evidemment, on termine par le classement constructeurs, où Audi rafle également la première place avec plus du double de points de son rival. En 4 ans, la marque a remporté 3 fois une triple victoire.

Un moteur unique

Cette suprématie d’Audi sur le championnat DTM est un vrai travail d’équipe. Les pilotes sont importants bien sûr, mais on oublie souvent les ingénieurs, les stratèges, les préparateurs, les mécaniciens, qui vivent au rythme des courses sans faillir.

Vous le savez, Ingolstadt cherche toujours à développer les moteurs des bolides de compétition pour récupérer de la connaissance pour les véhicules quotidiens. En 2019, Audi a changé radicalement le moteur de son bolide DTM pour une cylindrée plus modeste, et une technologie bien connue. Nous avons découvert le 4 cylindres 2.0 TFSI de 610 chevaux, son mode boost et son système anti-lag impressionnant.

Au delà de ses performances, ce nouveau moteur a prouvé en 2020 toute sa valeur et sa fiabilité. Audi a été le seul constructeur à utiliser le bon quota de moteurs afin de ne pas être pénalisé. Mike Rockenfeller, habitué du championnat et des bolides Audi, a réalisé l’intégralité de la saison avec le même moteur, ce qui montre sa fiabilité.

Une pluie de records

Cette dernière saison avec des bolides spécifiquement conçus pour le DTM nous permet également de revivre les victoires et réussites d’Audi avec cette belle RS 5 DTM 2.0L TFSI. La marque a remporté 28 des 36 courses disputées en 2 ans, avec 95 des 108 podiums possibles. Les pilotes ont raflé 29 pole positions et 28 tours en course le plus rapide.

En 2019, Audi a eu le culot de réaliser une victoire impressionnante au Nürburgring en plaçant 7 bolides aux 7 premières places. En 2020, les 6 Audi RS 5 DTM ont terminé aux 6 premières places lors de la finale à Hockenheim. La marque a également battu un record vieux de 25 ans : celui du nombre de victoires en une seule saison, avec 16 premières places en 2020.

Vous l’aurez compris, Audi a mis le paquet pour ce championnat allemand et le travail à porté ses fruits. Si la marque ne soutiendra pas officiellement de team pour la saison 2021, on pourra compter sur les équipes Rosberg et ABT Sportsline pour défendre les 4 anneaux avec de nouvelles Audi conformes aux réglementations GT3.



Photos : Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − 4 =

%d blogueurs aiment cette page :