Essai : Audi A4 Avant 35 TDI – Un best-seller toujours au top

Certains diront qu’un best-seller doit évoluer par petites touches, d’autres penseront que le génie, c’est de savoir réinventer un concept sans jamais lui enlever son âme. L’Audi A4, c’est LE best-seller de la marque aux anneaux, le modèle Audi le plus vendu au monde ! En 25 ans d’existence, elle a subi de nombreux bouleversements.

25 ans, une maman dans le monde automobile, mais une maman qui a su évoluer avec son temps. Nous sommes loin de la première génération, née pour succéder à l’Audi 80 en offrant un visage nouveau et toujours plus moderne. Je ne suis pas là pour détailler tout son pédigrée, mais rappelons que nous sommes désormais au coeur de la 5ème génération, qui vient de subir son restylage de mi-vie.

Assurément dynamique

Arrêtons nous sur les lignes de ce superbe break qui m’a accompagné lors de cet essai. On avait pris l’habitude de voir des facelifts plus subtils chez Audi, mais nous sommes forcés de constater que cette Audi A4 Avant, dans cette livrée Gris Daytona et équipée du pack S-line en jette. La face avant est presque agressive, les rajouts autour des entrées d’air donnent des allures de sportive, la calandre est grande, les lames aposées en bas des portières assoient la voiture et les éléments chromés à l’arrière terminent un tableau dynamique mais sophistiqué.

On peut ajouter le nouveau design des feux, mais surtout la pièce maîtresse : cette ligne toujours réussie pour un break, qui donne envie de voyager avec des amis ou sa famille (vous avez vu ce coffre ??). Un tour à l’intérieur finira de convaincre les plus sceptiques. Une fois encore, la finition S-line est un choix facile mais tellement efficace : du noir laqué, de l’aluminium, de l’alcantara, une finition irréprochable et la dose de technologie attendue dans une berline Audi : cockpit virtuel, écran tactile, Audi Drive Select, assistant de stationnement, commandes vocales …

Les sièges terminent un cocon confortable, mais toujours un peu ferme. N’oublions pas que cette Audi A4 Avant est en finition S-line, et qu’elle doit garder son dynamisme.

Routière, mais pas que

Le statique, c’est bien, mais cette nouvelle Audi A4 Avant ne demande qu’une chose : rouler. Direction Saint-Nectaire, avec un peu d’autoroute, mais surtout beaucoup de routes secondaires, afin de voir si le ramage est conforme au plumage.

Sous le capot de cette version 35 TDI, on retrouve un 2.0L TDI de 163 chevaux, couplé à la boîte S-tronic. Le duo fait des merveilles et le moteur s’oublie. L’Audi A4 Avant offre son premier visage : celui de la sérénité et du voyage. Les kilomètres défilent entre deux arrêts photo, et je comprends immédiatement pourquoi cette Audi A4 est et reste un best-seller : elle invite à parcourir les routes, sereinement, en profitant d‘un confort exemplaire et en offrant ce qu’il faut au conducteur pour passer un moment agréable.

Evidemment, elle n’est pas sans reproche, et le mois d’Octobre auvergnat est toujours difficile à prévoir. Lors de mon essai, une pluie fine est tombée continuellement, et la température basse a également contribué à diminuer l’adhérence. Dans ces conditions, Audi connaît la parade, mais elle n’était malheureusement pas présente sur mon modèle d’essai : le quattro. Je n’ai malheureusement pas pu profiter de la transmission intégrale, mais je n’ai jamais été pris en défaut ou ressenti le moindre danger.

En fait, cette nouvelle Audi A4 Avant m’a surpris par son dynamisme, ce second visage presque inattendu. Elle suit parfaitement les trajectoires, plonge d’un virage à l’autre sans broncher et donne tout simplement la banane à son conducteur. Le chassis S-Line n’y est certainement pas étranger, mais cette nouvelle venue trouve un compromis confort et dynamisme étonnant. Oui, le moteur montre rapidement ses limites, mais il faut garder en tête que ce bloc est d’abord taillé pour cruiser.

Un choix évident

Pour avoir possédé une Audi A4 par le passé, je sais que ce modèle réussit un compromis presque parfait en offrant une expérience toujours plaisante quel que soit l’humeur. Cette nouvelle génération ne déroge pas à la règle et s’offre même le luxe d’offrir un look à tomber grâce à ce facelift audacieux mais réussi. L’habitacle répond même au principal reproche de l’Audi A4 de 5ème génération en intégrant désormais un bel écran tactile et plus de rangements pour les passagers.

Lors de cet essai, l’expression best-seller a résonné dans ma tête, mais a toujours trouvé une réponse. Oui, j’aurais préféré un quattro, mais ce serait oublier le travail réalisé sur le châssis qui rend ce break attachant. En gros, foncez l’essayer, car cette Audi A4 Avant ne dénature pas son pédigrée.

J’aimerais enfin chaleureusement remercier Marjorie et Jérome de la concession Audi Sport Concept, située à Aubière aux portes de Clermont-Ferrand pour leur confiance. Merci pour le prêt de ce véhicule qui a confirmé une fois encore son rang.



Photos : Audi4Addict

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − deux =

%d blogueurs aiment cette page :