Audi A1 1of1 – Pour les nostalgiques de l’Audi A1 quattro

L’Audi A1 va bientôt fêter ses 10 ans. La citadine d’Ingolstadt a rapidement trouvé son public et il est désormais courant de la croiser, en ville ou ailleurs. Il faut dire que cette petite Audi qui a tout d’une grande a rassemblé beaucoup d’adeptes en affichant un rapport prix-prestations unique.

Seulement, les amateurs de sportivité n’y trouvaient pas leur compte. La première version d’Audi A1 plafonnait à 185 chevaux, en traction. Seulement, les ingénieurs d’Ingolstadt avaient de la ressource et n’ont pas tardé à sortir deux modèles qui restent pour moi mémorables : l’Audi S1 et l’Audi A1 quattro. L’Audi S1 était une version boostée de l’Audi A1 : transmission intégrale, et un moteur 2.0L TFSI de 231 chevaux, une bombe bien nerveuse au comportement très joueur.

Pour l’Audi A1 quattro, l’histoire était différente : un chassis d’Audi TT modifié, un système quattro, un look à tomber et un moteur spécifique de 256 chevaux. En gros un revival des bombes de rallye des années 80, homologué route et distillant des sensations uniques. Son seul problème : une production limitée à 333 exemplaires pour un collector déjà mythique.

Quand un pilote Audi décide de créer un modèle unique

Vous connaissez certainement Daniel Abt. Il court pour la marque aux anneaux en Formula E depuis 2014. Vous connaissez également le préparateur ABT, spécialiste des véhicules de la marque aux anneaux, qui réalise des merveilles, par exemple l’Audi RS4+ Avant ou l’Audi Q8 ABT. Avec ces deux talents réunis, les choses peuvent aller loin, très loin, la preuve avec cette photo :

Voici l’Audi A1 “1of1”. Un modèle unique en son genre, puisqu’il n’y en aura qu’une ! Côté look, c’est radical : des polygones partout une peinture bi-ton noire et rouge, des jantes 19 pouces ABT ER-F, une aérodynamique entièrement nouvelle qui comporte un spoiler de pare-chocs énorme, en aileron gigantesque et quelques entrées d’air béantes. Pour coller la bête au sol, des pneumatiques spécifiques 265/30 ZR19 Michelin Pilot Sport Cup 2 à flancs rouges et des suspensions H&R.

400 chevaux, dans une Audi A1 !

L’extérieur n’est évidemment pas le seul élément travaillé par Daniel et ses confrères. L’intérieur est lui aussi radical : de l’alcantara PARTOUT, de gros arceaux de sécurité et un arrière vidé afin d’alléger la bête.

Mais finalement, parlons de la pièce maîtresse : le moteur. On oublie les blocs de base de l’Audi A1, cette version unique “1of1” hérite d’un bloc de 400 chevaux ! Pour faire chanter cette cavalerie proprement, une ligne d’échappement spécifique a été mise au point.

Il est facile d’imaginer les performances d’un tel engin. Cette version radicale de l’Audi A1 est évidemment une pièce unique, mais elle me fait beaucoup penser à l’Audi A1 quattro lors de son lancement : une voiture directement sortie des rêves de passionnés, mais bel et bien réelle. J’espère sincèrement que cette lubie de notre ami Daniel Abt donnera quelques idées à la marque aux anneaux pour une future Audi S1 voire une Audi RS1, qui sait ?


Photos : ABT

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :