Essai – Audi TT RS Coupé Iconic edition

Audi TT RS Iconic Edition

Vous connaissez déjà l’histoire : un concept unique, l’engouement du public, une version de série mythique, et 25 ans de réussite pour l’Audi TT. Le coupé d’Ingolstadt a réussi à se hisser rapidement au rang d’icône, en réussissant à plaire à un large public.

Désormais, le monde automobile change, et Audi travaille d’ores et déjà à un futur modèle compact électrique. Cependant, il faudra attendre de nombreuses années, et d’ici là, l’Audi TT se sera éteinte. Néanmoins, la marque nous gardait une ultime version sous le coude, un baroud d’honneur.

Audi TT RS Iconic Edition

Le pack complet

QUEL STYLE ! Cette Audi TT RS Coupé Iconic edition arbore un look agressif, qui en dit long sur les intentions d’Audi avec ce genre de bolide. Petit rappel du pédigrée : 400 chevaux, 480 Nm de couple et uniquement 100 exemplaires pour l’Europe.

Les connaisseurs auront deviné : cette édition ultime reçoit toutes les pièces « Performance Parts ». La face avant est expressive et élargie grâce à ses flaps, la lame très basse et les entrées d’air proéminentes. De côté, ce sont bien sûr les seuils de porte qui font mouche, et la pièce de résistance : l’ENORME aileron en carbone, qui termine un look très sportif. On notera également les jantes spécifiques de 20 pouces, peintes en Noir Brillant.

Audi TT RS Iconic Edition

Audi TT RS Iconic Edition

Audi TT RS Iconic Edition

Dans l’habitacle, les changements sont plus discrets mais bienvenus : les sièges en cuir Nappa et Alcantara s’habillent de motifs « calandre RS » jaune Calendula ainsi que du logo ‘Iconic Edition’. On retrouve des surpiqûres un peu partout, et le pommeau de vitesse rappelle l’exclusivité du modèle. Un beau clin d’œil au rallye est également présent sur le volant avec le point zéro contrasté.

Un moteur mythique, mais étouffé

Premier démarrage, le 5 cylindres prend vie, et rappelle son rang. Multiples fois moteur de l’année, il offre comme toujours un comportement exemplaire. Docile en bas du compte-tours, il pousse sans discontinuer jusqu’à la zone rouge, dans une accélération impressionnante. La transmission intégrale veille au grain si bien que cette Audi TT RS Coupé Iconic Edition devient un rail. Les passages en courbe sont impressionnants, et on prend plaisir à n’importe quelle allure.

Audi TT RS Iconic Edition

Reste le son. Non pas la musique, confiée à Bang & Olufsen, toujours aussi réussie, mais celle de l’échappement. Oui, le 5 cylindres s’entend, il est présent et donne un vrai plus à chaque accélération et passage de rapport, mais aux vues du look extérieur, on aurait bien voulu plus de démonstration de force. Pas de coup de gaz au rétrogradage ou même de petits crépitements. Nous savons tous que les normes sont passées par là, mais sur un modèle collector, ça aurait été bienvenu, notamment sur le mode RS.

Audi TT RS Iconic Edition

Audi TT RS Iconic Edition

Audi TT RS Iconic Edition

Un collector, réservé aux grandes occasions

Alors que penser de cette ultime Audi TT RS Coupé Iconic édition ? D’abord, c’est une vraie réussite stylistique, on a affaire ici à une Audi TT qui affirme clairement son rang de « mini-R8 ». La finition est toujours aussi exemplaire, et on obtient un coupé passionnant. Au volant, les routes de l’Iraty nous ont montré un modèle démonstratif, efficace, mais assez ferme.

Son aspect collector s’ajoute à l’expérience : cette Iconic Edition est là pour être précieusement gardée, et sortir à l’occasion d’une balade dominicale ou quelques sorties dynamiques. Pour une dernière, c’est un vrai bonbon à savourer, qui certes aurait mérité plus de démonstration sonore, mais qui se rattrape largement avec sa plastique. Nous avons hâte de voir la suite sur ce segment des coupés plaisir, l’Audi TT tirant sa révérence.

Audi TT RS Iconic Edition

Audi TT RS Iconic Edition


Photos Audi4Addict

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − 1 =

%d blogueurs aiment cette page :