40 Ans d’Audi Sport – La saga Audi R8

Saga Audi R8

Cette année, Audi Sport fête ses 40 ans. Tout a commencé dans les années 80 avec le groupe B, où Audi a souhaité s’inviter avec une technologie désormais commune : la transmission intégrale quattro.

Au fil des décennies, la marque a conquis de nombreux terrains, toujours avec cette passion pour l’innovation et la victoire. On peut notamment citer le championnat DTM, où Audi a eu de belles années, mais arrêtons-nous sur les années 2000 et 2010, avec l’endurance.

Audi Sport quattro S1

Innover, encore et toujours

En 1999, Audi se lance dans l’endurance avec la R8 C, un premier prototype taillé pour les longues sessions. Cette entrée dans ce nouveau monde a été un électrochoc pour Audi : les 24H du Mans pouvaient prouver à la fois la capacité d’innovation de la marque et sa performance, y compris dans ces conditions aussi extrêmes.

Le projet mûrit, et en 2000, Ingolstadt arrive avec l’Audi R8 V8. Parmi les pilotes, le trio Kristensen/Pirro/Bella et sous le capot un moteur V8 bi-turbo essence. Pour sa deuxième année au 24H du Mans, Audi remporte la course, et marque l’histoire.

Audi R8 at the 2000 24 Hours of Le Mans

La suite, vous la connaissez : 13 victoires en 16 participations et une incessante envie d’amener de la nouveauté : moteur V12 TDI en 2006, puis V8 TDI en 2008 et V6 TDI en 2011. Si cela paraît anodin, ces moteurs ont largement permis à Audi de définir ce qui est le V6 3.0L TDI d’aujourd’hui ! Enfin, le retour de la transmission intégrale et l’arrivée de l’hybridation en 2012. L’Audi R18 e-tron quattro a elle aussi marqué l’histoire des 24H du Mans avec une copie technique parfaite et des performances impressionnantes.

Audi R18 e-tron quattro

Une supercar en forme d’hommage

Les victoires s’enchaînant, Audi vit des années 2000 en pleine croissance, et quoi de mieux qu’un modèle unique et très spécial pour montrer au monde le savoir-faire de la marque ? En 2003, Audi dévoile à Francfort un concept car bien particulier, baptisé Audi Le Mans quattro. Un coupé muni d’un moteur central arrière, une supercar qui récupère un V10 impressionnant et un look encore jamais vu à Ingolstadt.

Audi Le Mans quattro

Trois ans plus tard, la version finale est dévoilée au grand public, elle sera baptisée R8 en hommage à l’Audi R8 de compétition, et fait entrer Audi dans le monde fermé des constructeurs de supercars.

 

Une success-story immediate

En 2006, la belle Audi R8 récupère le V8 4.2L FSI de la Lamborghini Gallardo. Elle ne tardera pas à se décliner en version Spyder, mais c’est à la fin de la décennie que la supercar entre dans la cour des grands, et y restera jusqu’à aujourd’hui.

En 2009, Audi frappe fort avec un moteur V10 atmosphérique dans son R8. Le 5.2L FSI chante et offre un caractère unique à cette supercar. Pour parfaire son image et son mythe, Audi créé quelques versions limitées impressionnantes, comme la sulfureuse Audi R8 GT ou encore la technologique Audi R8 LMX qui reçoit les feux laser (encore une technologie issue des 24H du Mans).

Une seconde génération qui perdure

Il faudra attendre 2015 pour qu’Audi sorte la seconde génération de sa supercar. Exit le V8, cette fois l’Audi R8 se savoure avec un V10, qui gagnera encore des chevaux pour afficher 620 sur l’ultime gamme R8 V10 Performance.

Seulement, il en faut plus, les fans sont à l’affut, et pour la première fois de son histoire, Audi va déroger à une de ses plus grandes règles : en 2017, la marque lance l’Audi R8 Coupé V10 RWS, la toute première voiture issue d’Audi Sport sans la transmission intégrale quattro. Les puristes adorent, et Audi créé un modèle collector qui donnera pas mal d’idées, notamment pour l’ultime R8 V10 Coupé V10 GT RWD, un monstre de puissance et de sensations.

Vous l’avez vu, l’Audi R8 a un ADN très marqué, elle représente un savoir-faire unique chez Audi et reste une des dernières supercars à offrir un moteur thermique atmosphérique. Elle va malheureusement terminer prochainement sa carrière pour cause d’électrification forcée, mais on n’oubliera jamais son aura, sa sonorité et son comportement toujours facile. La future supercar électrique d’Audi a intérêt à nous faire rêver tout autant qu’elle !


Photos Audi4Addict / Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − quatre =

%d blogueurs aiment cette page :