#AudiExperience – Audi S8 et assistances

Il y a quelques semaines, nous avons eu l’occasion de passer deux jours en pleine immersion dans l’univers d’Audi. La marque avait concocté un programme complet autour de l’héritage de la marque, maïs aussi de son avenir. Nous vous proposons de revenir sur les moments les plus marquants, pleins de passions et d’histoire.

Le rêve de la conduite autonome

Tous les constructeurs automobiles en parlent : la conduite autonome est l’avenir de la mobilité. S’il est clair que sommes encore à plusieurs dizaines d’années d’un parc automobile 100% autonome, les acteurs de la mobilité travaillent dur pour améliorer la sécurité sur les routes et se rapprocher de ce rêve.

A Ingolstadt, les choses ont pris forme en 2009, avec une Audi TTS pleine de capteurs qui a grimpé la route de côte de Pikes Peak sans conducteur. D’autres prototypes et modèles ont suivi, notamment en 2014 avec l’Audi RS 7 Sportback piloted driving. Cette fois, la démonstration s’est faite sur le circuit de Hockenheim, avec un tour dynamique bouclé sans l’aide d’un pilote.

Les assistances à la rescousse

Toute cette technologie a pris forme, et vient désormais épauler les conducteurs dans leurs trajets quotidiens. On pense bien sûr au régulateur de vitesse, au maintien dans les voies, ou encore au parking autonome.

En France, le niveau 3 d’autonomie est désormais autorisé depuis quelques mois, sur certains tronçons de route bien définis. Seuls quelques véhicules sont capables de gérer ce niveau d’autonomie, et chez Audi les choses sont prêtes depuis plusieurs années avec l’Audi A8.

Nous avons eu justement la possibilité de tester les possibilités actuellement actives chez Audi sur les modèles de série, notamment la conduite assistée avec le régulateur prédictif.

Régulateur à 200

C’est sur le circuit du Castellet que nous avons pu tester ce régulateur intelligent. Afin de faire les choses en grand, c’est une Audi S8 qui s’est prêtée au jeu, avec son vaillant V8 biturbo qui n’a malheureusement pas pu donner beaucoup de voix.

Un des tracés du circuit entré dans le GPS, on monte à bord, on s’installe, on accélère légèrement et on met le régulateur … à 200 km/h !

Et la magie opère, la voiture gère toute seule les accélérations et freinages en fonction de l’arrivée des virages et de l’angle au volant. Nos pieds ne servent plus à rien, on se contente de tourner le volant. C’est bluffant, hyper efficace et jamais dangereux.

Ce système est déjà disponible dans certains modèles Audi, et permet notamment de ne pas se soucier de la vitesse sur de longs trajets péri-urbains. C’est une belle avancée pour la sécurité, et une preuve de plus que les modèles de la marque sont taillés pour le prochain niveau de conduite autonome.

Photos Audi4Addict

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 − 7 =

%d blogueurs aiment cette page :