Audi RS e-tron GT sur piste ? Soyez prêts !

Audi RS e-tron GT et Audi S8

On se le répète presque chaque jour, mais le monde automobile est en train de vivre un des plus gros changements de son histoire.

Cette transition vers la mobilité électrique étonne, questionne et nous fait tester de nouvelles choses. Elle bouscule nos habitudes et casse nos idées reçues. Nous avons déjà eu l’occasion de tester les nouveaux modèles 100% électriques d’Audi, avec en haut du podium les superbes Audi e-tron GT quattro et Audi RS e-tron GT.

Si on met de côté les récurrentes questions de la recharge, et son réseau encore incertain, on peut d’ores et déjà dire que les voitures électriques répondent à une grande partie de nos besoins, en les comblant avec une nouvelle approche plus silencieuse, plus zen, mais pas moins dynamique.

Audi R8 Coupé V10

Mais sur circuit ? Est-ce qu’un modèle électrique peut vraiment donner la même banane qu’une Audi RS 3 Sportback ou R8 sur piste ? Peut-on vraiment attaquer en électrique et chasser du chrono ?

La réponse est oui (mais n’hésitez pas à lire la suite)

Nous avons eu l’occasion dans une seule journée de réaliser plusieurs expériences circuit avec Audi. Le terrain de jeu ? Le Castellet, sur une configuration légèrement tronquée. Les véhicules ? Une Audi R8 Coupé V10 Performance, une Audi RS 3 Sportback et une Audi RS e-tron GT.

Arrêtons nous sur cette dernière avec un petit rappel du pédigrée : 595 chevaux (646 en mode boost), 830 Nm de couple, 2 400 kg sur la balance.

Audi RS e-tron GT

Il est temps de se lancer sur la piste, et de profiter des accélérations fulgurantes de cette Audi RS e-tron GT, la vitesse monte vite, très vite, et au premier freinage, la stabilité étonne, le mordant aussi. Dire que le poids ne se ressent pas serait mentir, mais on l’oublie rapidement quand on découvre son comportement.

Le centre de gravité offert par les batteries donne une vraie sensation sportive, et le système e-quattro impressionne par ses relances même si elles sont mal dosées par le pilote. Côté vitesse, pas de réelle différence avec une sportive thermique.

Braaaaap

Au niveau des sensations physiques, l’Audi RS e-tron GT offre tout ce qu’il faut sur circuit. Reste le son. Commençons par casser une idée reçue : oui, elle fait du bruit sur circuit, pas étourdissant évidemment, mais à haute vitesse et en jouant avec, on retrouve des bruits mécaniques familiers. Les accélérations distillent un bruit typiquement électrique bienvenu, mais malheureusement c’est à ce moment qu’on arrive à la limite passionnelle.

Je vais vous dire ce qui manque : une chose toute simple, la petite étincelle ou la larme offerte en zone rouge, suivie par un passage de rapport rageur qui redonne une poussée jusqu’au prochain rupteur.

Audi R8 Coupé V10

Soyons francs, tout le reste est bien là, mais cette sensation manque. Vous pouvez titiller des cordes, faire l’aspi à vos potes, optimiser vos trajectoires, tenter quelques virgules, vous faire la sueur d’un freinage tardif pour mieux le raconter après, et passer un moment exceptionnel sur circuit avec l’Audi RS e-tron GT, mais cette petite montée en régime régulière, ce passage de rapport musclé, vous ne l’aurez pas.

Audi RS 3 Sportback

Oui, l’électrique sur circuit a de l’avenir. Audi nous le prouve ici, avec une première copie efficace et réussie. Nous allons vivre encore de nombreuses évolutions dans cette transition vers la mobilité électrique, et je suis certain que les prochains bolides destinés à tourner sur un circuit vont nous surprendre, et même nous faire oublier le thermique. Un peu de patience, et d’ici là, n’hésitez pas à essayer, ça en vaut la peine.


Audi R8 Coupé V10

Audi R8 Coupé V10
Audi R8 Coupé V10

Photos Audi4Addict

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze + quatorze =

%d blogueurs aiment cette page :