TechDay Audi Light #1 – Que la lumière soit

Nous avons eu il y a quelques jours l’occasion d’aller au cœur même des équipes d’Audi pour dialoguer et découvrir toutes les technologies lumineuses existantes et à venir à Ingolstadt. Il faut dire que pour Audi, la lumière est un élément clef et une technologie pour laquelle la marque met les moyens de ses ambitions.

C’est tout simplement dans le tunnel dédié à au développement des lumières le plus grand d’Europe que nous avons été conviés, au sein même d’Ingolstadt.

La lumière comme expression

Partons de la base. Pour Audi, la lumière représente l’expression la plus visible de l’avance par la technologie. Elle doit permettre de reconnaître instantanément une Audi, et même signer chaque modèle de manière unique. César Muntada, responsable du design des lumières, nous a expliqué que l’humain était toujours au centre des développements, à la fois du côté conducteur mais aussi pour toutes les personnes environnantes.

Pour parfaire cette volonté d’expression, il faut se rapprocher des développements réalisés ces dernières années, pour voir un fil conducteur entre information et design. Les feux clignotants défilants sont par exemple un très bel exemple de design lumineux, mais également un premier pas vers une nouvelle expression à destination des usagers de la route en montrant clairement la direction désirée.

TechDay Digital Light - Tunnel de lumière

TechDay Digital Light - Tunnel de lumière

Une histoire riche

Evidemment, Audi n’est pas arrivée à cette maîtrise technologique et stylistique des feux en 1 jour. Ce sont des années, voire des dizaines d’années de développement qui ont permis d’arriver aux feux Digital Matrix LED et autres feux OLED d’aujourd’hui.

Par le passé, les feux étaient principalement gérés par une ampoule halogène, et les feux Xenon sont arrivés. C’est l’Audi A8 D2 en 1994 qui a été la première à en bénéficier. Il faudra ensuite attendre 2007 et l’Audi A4 B8 pour voir la première signature lumineuse LED être directement intégrée dans le feu.

Puis la LED est arrivée en tant que feu principal, d’abord timidement, puis plus largement à partir de l’Audi R8 V10 en 2009 et ses feux 100% LED. La supercar a également été la première à recevoir les feux Laser, pour une portée impressionnante. Cette technologie, directement issue de la compétition, a largement amélioré la sécurité de la conduite de nuit.

Sont arrivées ensuite les technologies destinées à rendre les feux plus intelligents, avec en prime les feux Audi Matrix LED, inaugurés sur l’Audi A8. Ici, c’est directement le flux lumineux qui est géré par morceaux, afin de n’éclairer que les parties de la route nécessaires, en évitant d’éblouir les autres usagers.

Aujourd’hui, avec les feux OLED et leurs animations, les signatures personnalisées et autres feux digitaux, nous entrons dans une nouvelle ère lumineuse.

Mélanger la lumière et la matière

Tout l’art des technologies lumineuses est aussi de rester fonctionnel tout en étant flatteur pour l’œil. Ici aussi les experts nous ont expliqué que tout était une affaire de mélange entre technologie presque invisible et éléments tangibles.

Prenons pour exemple les feux de l’Audi Q4 e-tron. Si la signature lumineuse est si caractéristique, il faut s’approcher pour en comprendre toutes les subtilités, notamment grâce au mélange lumière/verre/métal. Lorsque la lumière est éteinte, il faut garder une certaine harmonie et montrer que les feux renferment une technologie avant-gardiste.

Des moyens colossaux

Si nous ne connaissons pas exactement les budgets dépensés par Audi dans la recherche et le développement des technologies lumineuses, on a pu toucher du doigt quelques éléments très impressionnants. D’abord en termes de moyens techniques, avec ce tunnel gigantesque et tous les démonstrateurs et prototypes présents. Ensuite en termes humains, avec 12 personnes uniquement dédiées au design des feux (une par projet). Il faut se rappeler que les feux les plus modernes chez Audi possèdent 200 composants unitaires, qu’il faut assembler avec soin, et que chacun de ces composants peut être amélioré et optimisé, tout en prenant en compte les contraintes de style.

Vous l’avez donc remarqué, Audi met un point d’honneur à utiliser la lumière pour souligner ou parfaire le design de ses modèles, et nous verrons prochainement les technologies disponibles et celles à venir.


Photos Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 × 1 =

%d blogueurs aiment cette page :