Audi arrêtera les modèles thermiques en 2033

L’annonce est désormais officielle, Audi a communiqué sa feuille de route concernant la mobilité électrique et ses futurs modèles. Sans surprise, les moteurs à combustion vont disparaître progressivement pour faire place à l’énergie électrique. 12 ans, c’est le timing choisi par Audi pour stopper définitivement sa production de moteurs thermiques.

2026 : première étape clef

Commençons par le début. Audi a annoncé depuis longtemps que son offensive électrique allait frapper fort. L’objectif est d’avoir plus de 20 modèles 100% électriques au catalogue d’ici 2025. Rien que cette année, on a pu découvrir l’Audi e-tron GT, l’Audi RS e-tron GT, l’Audi Q4 e-tron et l’Audi Q4 e-tron Sportback. Je pense que nous ne sommes pas au bout des nouveautés e-tron 2021, un modèle S pourrait bien pointer son nez.

Ensuite, la feuille de route va se lancer. 2025 est un moment clef : ça sera la dernière année où l’on découvrira des nouveaux modèles équipés de moteurs thermiques ou hybrides. En 2026, plus de nouveaux modèles thermiques, mais uniquement des modèles e-tron.

Transition Audi vers la mobilité électrique

2033 : la fin du thermique

8 ans. Les derniers modèles thermiques ou hybrides de la marque aux anneaux auront une durée de vie de 8 ans maximum. Le but : plus aucune production de moteurs thermiques à l’horizon 2033. Le challenge est de taille. Dans le monde automobile, une génération de véhicule dure 5 à 6 ans. Cela laisse donc 12 ans soit 2 générations à Audi pour peaufiner son offre et calibrer les modèles aux besoins des consommateurs.

D’ici là, les technologies vont évoluer, et les infrastructures de recharge également. Audi compte notamment sur le fait de participer activement au déploiement du réseau, via des investissements massifs chez les plus grands acteurs de cette nouvelle mobilité (Ionity en tête) ou encore avec les e-tron charging hub.

Audi A6 e-tron concept - 3/4 Avant

Encore quelques développements pour les moteurs à explosion

Pour les 12 prochaines années, la marque aux anneaux ne peut se contenter des blocs existants. C’est la raison pour laquelle des équipes de développement seront en place jusqu’à la fin pour peaufiner les moteurs thermiques qui équiperont les futurs modèles Audi. La marque annonce qu’ils seront toujours plus efficients et calibrés aux réalités des conducteurs.

Il est même possible que certaines zones du monde aient encore droit à des modèles thermiques ou hybrides après 2033, notamment en Chine où le virage de la mobilité 100% électrique n’est pas aussi avancé qu’en Europe.

Des premières conclusions

Nous l’avions déjà dit il y a quelques mois, cette annonce marque d’ores et déjà la mort de certains modèles bien avant 2033. L’Audi A1 Sportback n’aura pas de descendance thermique, tout comme l’Audi A8 qui subira uniquement un facelift prochainement. L’Audi TT vit également ses dernières années et disparaîtra en 2024. L’Audi A3 est également en suspens. La dernière génération a été inaugurée en 2020, si on suit la feuille de route, elle ne pourra avoir une descendance thermique en 2026.

L’Audi Q3 risque bien de se retrouver dans le même cas que l’Audi A3, avec un renouvellement qui sera 100% électrique pour coller aux ambitions d’Audi. Enfin la supercar R8 vit également ses dernières années, le facelift inauguré en 2019 va survivre encore 2 ou 3 ans, mais le modèle s’éteindra également prochainement.

Une chose est sûre, nous allons avoir énormément de choses à raconter dans les prochains mois et années. Audi va de l’avant et se battra pour survivre dans cette nouvelle demande autour de la mobilité électrique.



Photos Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 1 =

%d blogueurs aiment cette page :