Artemis, un projet qui prend de l’ampleur

Dans ce monde de plus en plus rapide et exigent, les grandes entreprises doivent évoluer pour garder le cap et rester dans la course. Dans le cas des industries, notamment dans l’automobile, les changements sont souvent lents et nécessitent de gros investissements.

Il faut dire que l’industrie automobile est née il y a plusieurs dizaines d’années et que si beaucoup de choses ont changé, heureusement, il faut toujours de grandes usines et de nombreux techniciens pour réaliser la production, sans compter l’immense travail de recherche et développement pour façonner les véhicules de demain.

Artemis, désormais une entité autonome

Si vous suivez l’actualité Audi, vous avez certainement déjà entendu parler d’Artemis. Lancé comme un projet destiné à trouver de nouveaux procédés pour le développement et la fabrication des véhicules de demain, Artemis a pris beaucoup d’ampleur dans le groupe Volkswagen et s’est rapidement placé comme un sujet clef pour Audi. Ce sont notamment toutes les idées liées à la technologie et au savoir-faire logiciel qui ont plu à la marque aux anneaux.

Désormais, ce projet prend vie et devient même une vraie entité, nommée Artemis GmbH. Le but est simple : travailler main dans la main avec les équipes de développement techniques d’Audi. Une équipe d’experts est déjà en place pour travailler sur des concepts automobiles, mais également sur les méthodes, procédés et outils pour construire des modèles digitaux afin d’accélérer le développement des futurs véhicules.

AUDI AG Ingolstadt

Cap sur 2024

Vous vous souvenez de l’Audi A6 e-tron ? Elle fait partie d’un des derniers véhicules développés avant l’ère d’Artemis. Dans 3 à 4 ans, nos aurons l’occasion de découvrir les futurs modèles du groupe Volkswagen pensés, développés et construits via les simulations et travaux d’Artemis et Audi. Comme toujours, tout démarrera par le haut avec des modèles haut-de-gamme qui serviront de ligne directrice pour de futurs véhicules.


Photos Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six + 14 =

%d blogueurs aiment cette page :