Le volant, si commun et pourtant si évolué

Audi Q4 e-tron - Habitacle

Le volant fait partie d’un des éléments les plus communs d’une automobile. Rond (ou presque), nous le manipulons tous sans trop réfléchir. Il faut dire que dans l’histoire de l’automobile, rien n’a encore remplacé le volant, pourtant, il a bien changé.

Une voiture est composée de très nombreuses pièces. Parmi elles, certaines sont devenues tellement habituelles que l’on n’y fait plus attention : le pare-brise, les essuie-glaces, le volant, la climatisation… Si tout cela paraît tellement naturel aujourd’hui, il ne faut pas oublier que chaque composant est optimisé d’année en année et devient de plus en plus technique. Intéressons nous aujourd’hui au volant, pièce maîtresse de l’expérience de conduite.

18 fonctions dans un seul volant

Aujourd’hui, un très grande majorité des commandes d’un véhicule sont accessibles via le volant. Cette évolution a servi à améliorer la sécurité mais également l’ergonomie à bord. Le volume, le choix des chansons, le choix de l’écran de l’Audi Virtual Cockpit, la commande vocale, la liste des contacts… pas moins de 18 fonctions sont désormais accessibles sur les volants Audi modernes.

Je vous laisse imaginer la torture pour les équipes de développement et de design pour caser tout ça sur un seul volant. Il ne faut d’ailleurs pas oublier les équipes en charge du comportement des véhicules, pour lesquelles le volant est une pièce maîtresse, puisque c’est elle qui commande la conduite et qui fait remonter les informations de la route.

Audi TechTalk - Volants

Une évolution naturelle

En 30 ans, le volant des modèles Audi a largement évolué. Le premier élément marquant est arrivé dans les années 80 et la technologie de la direction assistée. Cela a permis de réaliser des volants plus petits avec un design moins chargé. Une seconde révolution a pointé son nez à la fin des années 80 : l’apparition du klaxon intégré au volant, et non plus sur les commodos.

Les choses se sont ensuite enchaînées : début 90, Audi décide de doter l’intégralité de ses véhicules d’un airbag conducteur. Le volant doit intégrer cette contrainte et en profite pour gagner ses premiers boutons de fonction, liés à la musique. Les matériaux se sont ensuite allégés, le volant à méplat a fait son apparition et les satellites ont apporté une belle touche de sportivité dans les dernières productions R8 et RS.

Désormais, nous comptons sur l’Audi Q4 e-tron pour inaugurer la nouvelle évolution ergonomique avec les touches sensitives. Les traditionnels boutons sont remplacés par des surfaces tactiles munies de petits reliefs. Chaque bouton peut être éclairé individuellement pour mieux refléter sa disponibilité.

Comparaison volants Audi 1993 Vs 2021

La position et la forme du volant a également changé au fil des ans. L’angle que forme le volant avec le tableau de bord est désormais différent en fonction des modèles, plus incliné dans les SUV et plus droit sur les modèles sportifs. Le méplat est apparu dans les années 2000 et devient même aujourd’hui un double méplat dans l’Audi Q4 e-tron, pour marquer davantage son aspect futuriste et améliorer encore l’ergonomie.

Des systèmes de direction encore plus technologiques

Au delà de son design et des fonctions embarquées, le volant reste un des seuls éléments nous permettant de contrôler son véhicule. Si nous réalisons toujours le même geste pour changer de direction, les éléments constituant la chaîne cinématique allant aux roues a elle aussi beaucoup évolué.

La direction assistée qui était historiquement hydraulique est devenue électro-mécanique. Elle a continué son évolution devenant progressive pour moduler son niveau d’assistance en fonction de l’angle volant, et est aujourd’hui dynamique. La force nécessaire pour faire tourner le véhicule dépend à la fois de l’angle volant et du mode choisi dans le système Audi Drive Select.

Volant Audi Q4 e-tron

Plus récemment, Audi a doté ses véhicules dynamiques ou haut de gamme des 4 roues directrices, et même des roues arrière à direction progressive sur l’Audi S8. Si le volant est toujours plus ou moins rond, notre expérience et nos standards ont largement changé et la technologie va encore beaucoup évoluer dans les prochaines années.

L’étape finale sera celle du retrait du volant lorsque les véhicules seront 100% autonomes, mais ce n’est pas pour tout de suite !



Photos Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − 4 =

%d blogueurs aiment cette page :