Un sport automobile de plus en plus vert

Qui a dit que le sport automobile et l’environnement ne pouvaient pas faire bon ménage ? Depuis de nombreuses années, Ingolstadt travaille à améliorer l’intégralité de ses processus industriels afin de diminuer leur impact environnemental.

Nous en avons parlé récemment : d’ici 2050, Audi souhaite que ses véhicules affichent une empreinte carbone neutre sur l’intégralité de leur cycle de vie. Cela va passer par de profonds changements dans les procédés et les matériaux. On peut par exemple citer l’utilisation de plus en plus massive d’eau issue des rejets, ou encore les tissus réalisés en bouteilles recyclées dans les nouveaux modèles produits.

Un engagement environnemental valable en compétition

Si Ingolstadt travaille sur l’optimisation de sa production sur les modèles de série, les équipes n’oublient pas les modèles de compétition, qui doivent eux aussi bénéficier de ces nouveaux procédés. Le meilleur exemple à ce jour est la Formula-E. Même si Audi souhaite se désengager de cette compétition pour la saison prochaine, ce championnat novateur est le seul à ce jour à être neutre en carbone depuis son lancement en 2014.

De plus, la Formula-E n’était qu’un début : avec l’arrivée prochaine d’un prototype propulsé électriquement au Dakar et un engagement pris pour les 24H du Mans dans une catégorie “Zéro Emissions”, Audi veut montrer au monde que la compétition automobile peut se faire avec un vrai contrôle de l’impact environnemental.

Audi e-tron FE07 #33

La FIA approuve le travail d’Audi

Cerise sur le gâteau, à la suite d’un travail et d’un audit approfondi, la FIA a décidé de couronner le Audi autour de la diminution de l’impact environnemental de ses bolides de compétition. Le Programme d’Accréditation Environnementale de la FIA s’évalue sur 3 niveaux, et Audi a reçu le niveau de plus élevé.

C’est le centre Audi Sport de Neuberg qui a permis d’atteindre cette certification, notamment grâce à des éléments novateurs mis en place : colonnes de refroidissement fonctionnant à l’eau “sale”, un parc photovoltaïque capable de subvenir aux besoins courants du site et l’utilisation de batteries de véhicules automobiles de seconde vie comme tampon énergétique.

Julius Seebach, actuel responsable des activités d’Audi Sport GmbH a reçu cette certification à bras ouvert et à mentionné que celle-ci venait couronner les nombreux efforts et engagements pris par la marque en matière de protection de l’environnement. Cette certification vient montrer que l’intégralité d’Audi travaille sur ce point, même dans ses activités à petit volume.

Audi e-tron FE07 #33


Photos Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 14 =

%d blogueurs aiment cette page :