Audi e-tron GT : l’icône d’Ingolstadt

Nous y sommes : on arrête tout, et on admire. Fin 2018, la marque aux anneaux présentait à Los Angeles l’Audi e-tron GT concept. Après 2 ans d’attente, beaucoup d’envie et de teasing, Audi inaugure officiellement sa sportive 100% électrique, et dans le même temps sa déclinaison RS.

Baptisées Audi e-tron GT quattro et Audi RS e-tron GT, ces deux nouveautés réussissent un pari osé en reprenant une très grande partie des lignes inaugurées sur le concept. Prévues pour le printemps 2021, ces deux modèles seront les stars de l’année, en prenant la place d’icône de la marque.

Fracture des yeux

Audi a eu l’audace de respecter presque trait pour trait le concept inauguré il y a deux ans. L’idée est forcément excellente, aux vues de l’accueil du public autour de ce concept. Cela nous rappelle une autre icône de la marque, lancée il y a un peu plus de 20 ans : l’Audi TT, elle aussi copie conforme de son concept.

Les lignes sont très marquées, mais somptueuses. Malgré ses 4,99m, elle est élancée. Les ingénieurs et designers ont fait la part belle à l’efficience en optimisant le coefficient de pénétration dans l’air. Sur les Audi e-tron GT quattro et Audi RS e-tron GT, il n’est que de 0,24, au profit de l’autonomie. La face avant reprend la calandre pleine et contient les différents radars nécessaires aux assistants de conduite. De profil, impossible de louper ses lignes fluides et les arches de roues proéminentes qui entourent des jantes de 19 à 21 pouces. De dos, la signature lumineuse est surréaliste, et le large diffuseur annonce un dynamisme ostentatoire.

A l’intérieur, le luxe et le dynamisme sont les maître mots. La position de conduite est basse pour accroître les sensations, et la planche de bord épurée est parfaitement dessinée, en intégrant l’écran tactile MMI Touch et en se terminant de façon très sculptée devant le passager. Le tunnel central est également simplifié, avec une commande de boîte luxueuse et bien intégrée. On regrettera simplement la perte de l’écran tactile de contrôle de la climatisation, certainement pour abaisser les coûts. Petit clin d’œil, les matériaux utilisés font la part belle au durable (pas de cuir issu d’animal et nombreux matériaux recyclés dans la confection des éléments).

Puissance de GT : ✅

Avec un tel plumage, les Audi e-tron GT quattro et Audi RS e-tron GT ne pouvaient décevoir. La marque nous a déjà donné quelques éléments autour du dynamisme et de la puissance de ses nouvelles venues, mais nous n’avions pas encore le fin mot de l’histoire. D’abord, les deux modèles contiennent deux moteurs : un par essieu. Le moteur arrière est lié à une transmission variable pour parfaire son efficience.

Côté puissance, on peut dire qu’Audi a prévu de quoi s’amuser : 476 chevaux pour l’Audi e-tron GT quattro, et 598 chevaux pour l’Audi RS e-tron GT. Un mode boost de 2,5 secondes est même prévu, pour profiter de 646 chevaux lors des launch controls. Avec une telle cavalerie, autant dire que le 0 à 100 km/h est une formalité : 4,1 secondes pour l’Audi e-tron GT quattro, et 3,3 secondes pour l’Audi RS e-tron GT. La vitesse maximale est limitée à 250 km/h.

N’oublions pas que ces deux modèles sont 100% électriques et qu’une telle puissance met à mal les batteries. Néanmoins, Audi a prévu une belle autonomie, affichée à 488 km pour l’Audi e-tron GT quattro. Avec 86 kWh de capacité, les batteries sont placées dans le châssis pour mieux répartir les masses. Elles profiteront d’une gestion thermique dédiée et une pompe à chaleur est également présente de série pour maximiser l’autonomie.

Icônes technologiques

Ingolstadt l’avait annoncé, les nouvelles Audi e-tron GT quattro et Audi RS e-tron GT placent la barre très haut en matière de technologie. Pour le dynamisme, elle reçoivent les suspensions pilotées, le blocage de différentiel arrière, les 4 roues directrices en option ou les freins carbone/céramique.

Les feux Matrix LED de série peuvent se troquer contre les excellents feux Audi Matrix Laser Light pour une conduite de nuit impressionnante. A l’arrière, le bandeau lumineux affichera des animations d’accueil et de fermeture, on pourrait même imaginer une personnalisation future. Côté MMI, ces nouveaux modèles reçoivent des options spécifiques liées à l’énergie électrique, et la navigation devient intelligente pour contrôler au mieux l’usage des batteries. Les nombreuses aides à la conduite connues chez Audi sont bien sûr présentes, et on retrouve un système Park Assist entièrement autonome : le conducteur n’a qu’à demander au véhicule de se garer, même lorsqu’il n’est pas à l’intérieur.

Enfin, vous connaissez l’amour d’Audi pour le son. Au delà du système Bang&Olufsen disponible en option, les ingénieurs d’Audi ont travaillé sur un son spécifique pour ce modèle. Si vous ne le saviez pas : l’Union Européenne impose que les véhicules électriques génèrent un son en dessous d’une certaine vitesse pour alerter les piétons. Ingolstadt a réalisé spécifiquement ce son pour ses nouvelles Audi e-tron GT quattro et Audi RS e-tron GT, et propose en option le système “e-tron sport sound”, pour une expérience de conduite inédite et plus engageante.

2021 sera une année dynamique pour Audi, et ces deux modèles donnent à la famille e-tron de belles notes de passion et de sportivité. Nous reviendrons très prochainement plus en détails sur ces modèles. Vivement les essais !



Photos : Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 9 =

%d blogueurs aiment cette page :