Audi Concept E-tron Modèles e-tron Technologie

Audi e-tron GT concept – Le voyage avec style

Bonjour à tous. Tout le monde l’a remarqué, la mobilité électrique est un enjeu majeur pour le futur de l’automobile. La marque aux anneaux l’a compris très tôt et a travaillé durant de nombreuses années pour concevoir des véhicules tournés vers l’avenir, mais répondant aux schémas actuels.

Début 2018, Ingolstadt annonce son arrivée sur le marché des véhicules 100% électriques. Octobre 2018, Audi dévoile le SUV e-tron quattro, 1er membre d’une famille qui va beaucoup grandir dans les prochaines années.

Chez Audi, la technologie est incontournable mais le plaisir de rouler l’est tout autant. Forcément, un véhicule électrique sportif se devrait d’arriver, avec tout le savoir-faire d’Ingolstadt en terme de dynamisme et d’efficience. C’est à Los Angeles, il y a quelques jours, que la marque allemande a dégainé sa nouvelle arme : l’Audi e-tron GT concept.

Du style ?

GT, ces deux lettres ont toujours fait rêver l’automobile. Le Grand Tourisme est synonyme de voyage, de puissance, de liberté, de style … Ce nouveau concept reprend tous les codes du genre, avec la patte d’Audi. D’abord question design avec ces lignes fluides et très dynamiques. Audi n’a pas fait dans la dentelle : le maître mot ? Efficacité. C’est au coeur d’une soufflerie que les lignes de cette e-tron GT ont été décidées. La face avant réinvente la calandre singleframe en la noyant dans la peinture. Deux larges entrées d’air trouvent un point de sortie derrière les roues et viennent refroidir l’intégralité des éléments mécaniques et électriques. Le capot reçoit deux nervures profondes pour le dynamisme et la ligne de toit s’échoue façon fastbask pour donner encore plus de prestance.

De dos, la signature lumineuse est inédite et la GT paraît moins impressionnante qu’elle ne l’est réellement. Enfin, parlons quand même des passages de roues exagérément mis en valeur, qui, avec le plancher plat donnent une grosse impression de vitesse.

L’intérieur ? Du pur style Audi, avec une nouvelle touche écologique. En effet une majorité des matériaux utilisés pour l’habitacle de ce concept sont issus du recyclage ou de l’industrie naturelle. De plus, aucun élément animal n’a été utilisé. Côté dessin, comme toujours dans une GT, c’est l’alliance du sport et du confort. Des sièges bien enveloppants donnent des envies de sportivité, et l’habitacle clair invite au voyage. De nombreuses surfaces tactiles sont là pour les différents réglages et les passagers arrière profitent également de sièges individuels et enveloppants.

Néanmoins, lorsqu’on parle Grand Tourisme, les performances doivent suivre : avec ses presque 5 mètres de long et 2 mètres de large, il faut une certaine cavalerie pour jouer dans la cour des grands.

Du sport ?

La partie dynamique a été mise dans les mains des équipes Audi Sport, qui ont su trouver les bons éléments pour afficher 590 chevaux. Deux moteurs électriques, un par essieu, se chargent de propulser la bête avec un 0 à 100 km/h réussi en seulement 3,5 secondes et un 0 à 200 km/h en seulement 12 secondes. Pour ne pas pénaliser l’autonomie, la vitesse de pointe a été fixée à 240 km/h.

Mais la puissance ne fait pas tout : le dynamisme, l’autonomie et les aspects pratiques ne sont pas à négliger. Ici encore, les ingénieurs Audi ont bien travaillé leur copie. Concernant l’autonomie, on peut compter sur 400 km (calculés selon le nouveau cycle WLTP). Construction légère multi-matériaux (inaugurée sur l’A8), aérodynamisme poussé et système de récupération intelligent sont les éléments clefs pour cette réussite. Il faut dire que le système de freinage est particulièrement sophistiqué : sur des freinages légers, le système mécanique n’intervient pas, seul le frein moteur décélère le véhicule en récupérant un maximum d’énergie. Evidemment en cas de freinage plus puissant, les plaquettes et disques sont sollicités.

Côté dynamisme, le système quattro intelligent peut gérer la puissance et le couple sur chacune des roues pour donner à cette e-tron GT plusieurs visages. Les batteries placées très bas rabaissent le centre de gravité, pour le plus grand bonheur des virages à plat. Enfin, pour la recharge, les ingénieurs ont incorporé deux systèmes : une recharge par induction et une recharge à câble avec un système 800 volts pour récupérer 80% de batterie en 20 minutes seulement.

C’est pour quand ?

Sincèrement, ce concept est très plaisant et correspond parfaitement à la vision d’une GT électrique. Ce sont les équipes d’Audi Sport qui ont la charge du développement de ce modèle et la marque aux anneaux annonce déjà une mise à disposition au grand public début 2021. C’est clairement l’habitacle qui me fait dire que le modèle est prêt pour la production : les matériaux sont maîtrisés, le design suffisamment proche des dernières productions Audi et les possibilités techniques déjà présentes. Ce modèle me fait d’ores et déjà rêver et préfigure largement le futur style Audi. Je pense notamment à la belle A5 qui personnifie le style GT à Ingolstadt.

Je vous laisse avec la vidéo officielle qui vous permettra de découvrir ce concept sous toutes ses coutures, ça en vaut la peine, il est très très craquant…

Photos et vidéo : Audi AG

Commenter

deux × trois =