Audi e-tron GT – Design et technologie

Les nouvelles Audi e-tron GT quattro et Audi RS e-tron GT bousculent les règles établies. Premières sportives 100% électriques de grande série d’Audi, elle ont la lourde tâche de montrer la voie pour les futures productions d’Ingolstadt.

Evidemment, nous nous attendions à de belles nouveautés et une bonne dose de technologie dans ces deux modèles. Audi a tenu sa promesse en plaçant ces deux nouveaux modèles au plus haut niveau, en termes de design mais également en termes de technologie.

Efficience comme maître mot

Oui, leurs lignes sont vraiment réussies. Elles incarnent le renouveau du sport chez Audi, sous la forme de deux GT qui invitent au voyage. Petit rappel, les Audi e-tron GT quattro et Audi RS e-tron GT mesurent 4,99m, ce qui n’en fait pas des petits modèles. Pourtant, les lignes fluides réussissent à masquer ces dimensions. Grâce au long empattement et aux voies larges, elles sont campées au sol, et peuvent même troquer les roues 19 pouces de série par du 21 pouces.

Mais il ne faut pas oublier la base de tout modèle 100% électrique : l’efficience. En effet, la capacité des batteries est limitée et doit tenir le plus longtemps possible pour rassurer les voyageurs. Les designers d’Ingolstadt se sont donc penchés sur l’aérodynamisme. Le coefficient de pénétration dans l’air de ces deux nouveaux modèles n’est que de 0,24, un excellent score. Grâce à des aérations judicieusement placées, et à un jeu de clapets qui s’ouvrent ou se ferment en fonction des conditions, les nouvelles Audi e-tron GT peuvent faire passer l’air où il est nécessaire (vers les batteries pour les refroidir, vers les freins, vers l’arrière pour plus d’appui aérodynamique, etc …). On appelle cela l’aérodynamique active, et c’est très efficace.

Si tout cela paraît simple et logique, les équipes d’Audi sont revenus à la base d’un design automobile : la forme induit la fonction. Les différents panneaux ont été dessinés pour plaire, évidemment, mais également pour optimiser les flux d’air afin de rendre la voiture plus efficace.

Des codes purement e-tron

Continuons sur le design. Rappelez vous, Marc Lichte a annoncé ces Audi e-tron GT comme les plus belles créations de sa carrière. On ne peut lui donner tort. Elles personnifient parfaitement le dynamisme Audi, tout en reprenant les codes désormais connus des modèles e-tron, en les réinventant légèrement. La calandre singleframe pleine est évidemment là pour améliorer l’aérodynamisme, mais également pour cacher les nombreux capteurs d’aide à la conduite. On retrouve des aérations en partie basse, pour au besoin refroidir les freins ou les batteries.

De profil, on remarque deux choses : d’abord la partie basse des portes, sur-dessinées et contrastées. Cet élément permet de visualiser l’emplacement des batteries, et ajouter une touche de sportivité à l’ensemble. La seconde remarque se trouve au niveau des lignes d’épaules, elles aussi proéminentes, pour marquer la présence des 4 roues motrices et faire un beau clin d’œil au passé.

Une révolution dans les batteries

Les nouvelles Audi e-tron GT quattro et Audi RS e-tron GT reposent sur la plateforme J1, commune avec la Porsche Taycan. Si cela peut paraître simple d’intégrer des batteries dans le plancher d’une automobile, c’est un peu plus complexe que ça. Lors du techday dédié à la mobilité électrique, Audi nous a parlé des contraintes de design des véhicules électriques. Parmi ces contraintes, l’emplacement des batteries dans le plancher nécessite de surélever l’habitacle, ce qui donne une position de conduite plus haute, incompatible avec une sportive.

Pourtant, lorsqu’on regarde ces deux nouvelles Audi, leur ligne de toit est 17mm plus basse que celle d’une Audi A7 Sportback. Le secret ? Des batteries creusées au niveau des sièges, pour abaisser l’assise. Ce détail a permis de créer ces GT sans compromis sur le design, une vraie prouesse.

La gestion thermique de ces batteries a également été un casse-tête. Le point optimal de fonctionnement thermique des batteries est précis et nécessite un contrôle fin des températures. Il faut chauffer les batteries lors des premiers kilomètres, les refroidir à plein régime, les préchauffer avant une recharge rapide pour gagner du temps…

Les nouvelles Audi e-tron GT comptent 4 circuits de température différents qui opèrent chacun à un point spécifique. Il y a le circuit des batteries, celui du chauffage, celui de la climatisation et la pompe à chaleur. Ces 4 circuits indépendants ont été conçus pour communiquer lorsque cela est nécessaire. La pompe à chaleur réchauffe l’habitacle et les batteries au démarrage, et le circuit de climatisation peut également être mis à profit pour les batteries en cas de chauffe excessive. Cette gestion intelligente permet deux choses : améliorer l’autonomie des batteries, mais également permettre des sessions dynamiques plus musclées, sans risque.

Un arsenal technologique digne d’une Audi A8

Terminons par quelques points autour de la technologie des deux nouvelles Audi 100% électrique. La marque avait prévenu, les Audi e-tron RS vont personnifier l’avance par la technologie, si chère à Audi. On peut citer les feux, à LED de série, et Matrix LED sur la version RS. Leur signature 3D donne un ton dynamique et les feux arrière arborent une animation en forme d’onde sonore très réussie.

En parlant de son, des spécialistes se sont penchés sur la question. En effet, une voiture électrique ne produit presque pas de son lors de son fonctionnement. Néanmoins, l’Union Européenne a obligé les constructeurs à générer un son extérieur à basse vitesse notamment pour les piétons. La marque en a profité pour réaliser des sons spécifiques à ces modèles, censés représenter la sophistication et le sport. En option, on pourra donc opter pour le son Audi e-tron sport, qui génère en fonction du mode choisi un son différent à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule pour accroître l’engagement et les sensations du pilote.

Le système MMI a également été repensé pour intégrer les subtilités de la mobilité électrique. La navigation prend en compte le trafic, l’emplacement des bornes de recharge, l’altitude, les dénivelés pour parfaire les trajets et maximiser la durée de vie des batteries. Les différentes aides à la conduite sont également présentes : conduite semi-autonome sur autoroute, caméra nocturne, affichage tête haute… La cerise sur la gâteau vient de la nouvelle génération du système Audi Park Assist, désormais entièrement autonome, qui peut être piloté à l’extérieur du véhicule via un smartphone.

Les nouvelles Audi e-tron GT vont rapidement personnifier le top du savoir-faire Audi, et les ingénieurs ont tout fait pour pousser les curseurs au maximum, un beau travail.



Photos : Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × trois =

%d blogueurs aiment cette page :