Audi e-tron : recharge optimale et connectée

La gamme Audi e-tron s’agrandit de mois en mois et a désormais trouvé son public. N°1 des ventes en Norvège, et plus de 47 000 ventes dans le monde en 2020, les véhicules 100% électriques Audi prennent de plus de plus de place dans le paysage automobile, et cela devrait continuer.

Si la mobilité électrique ne représente aujourd’hui qu’une infime partie du parc automobile, cette proportion s’agrandit progressivement. Seulement, beaucoup de personnes craignent que les réseaux électriques ne soient pas capables de suivre le mouvement. La peur du black-out causé par un trop grand nombre de véhicules électriques en charge plane dans les consciences, mais les constructeurs y travaillent déjà.

Recharge connectée et consciente de son environnement

La marque aux anneaux prend très au sérieux les problématiques de charge du réseau électrique. Si des millions de véhicules électriques se rechargent en même temps, certains réseaux de courant locaux pourraient largement sauter. C’est pour cette raison qu’Audi travaille avec plusieurs acteurs européens de l’énergie pour trouver un langage commun permettant de faire communiquer les véhicules et le réseau électrique.

Les standards de communication sont déjà en place, et de nombreux foyers sont d’ores et déjà équipés de boitiers communicants. Il suffit donc de créer le dialogue. Dans les faits, lorsqu’un véhicule sera branché, il communiquera avec le réseau électrique local pour reconnaître les autres véhicules branchés, et le niveau d’utilisation du réseau.

En prenant en compte les habitudes du conducteur, les plannings entrés dans myAudi et les niveaux d’énergies demandés dans l’environnement proche, le véhicule pourra brider sa recharge pendant un certain temps pour laisser de l’énergie disponible dans le voisinage. Une fois que le réseau électrique affichera une baisse de la demande, le véhicule reprendra sa charge à plein régime, pour préparer le véhicule au futur trajet.

Service personnalisé

Avec l’arrivée future des communications entre les véhicules et les réseaux électriques, il sera même possible d’opter pour des abonnements spécifiques, prenant en compte la demande sur le réseau électrique. Un conducteur ayant l’habitude de recharger son véhicule au travail demandera moins d’énergie la nuit. Cela pourrait résulter dans une baisse du tarif nocturne étant donné que la demande est plus faible pour le foyer.

De plus, Audi travaille également sur une gestion bi-directionnelle. Les véhicules Audi e-tron branchés sur le réseau électrique et chargés à 100% pourront réinjecter une partie de leur énergie en cas de forte demande. Ce tampon sera très utile pour les opérateurs énergétiques et pourra également être valorisé pour les foyers qui utilisent ce système.

Si la mobilité électrique semble balbutiante, on ne peut que saluer l’effort réalisé par les constructeurs automobile, qui travaillent main dans la main avec les opérateurs d’énergie. Les plus craintifs découvriront bientôt cette gestion intelligente qui permettra à la fois d’améliorer le quotidien en véhicule 100% électrique, tout en utilisant les réseaux de manière optimale.



Photos : Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze − 9 =

%d blogueurs aiment cette page :