Audi e-tron GT : une production neutre en carbone

Nous sommes à quelques semaines de l’arrivée officielle de la nouvelle Audi e-tron GT. La future sportive 100% électrique d’Audi nous rend impatients mais la marque distille des informations pour mieux créer l’envie.

Dans la famille Audi e-tron, nous connaissons désormais les SUV, de toutes tailles et pour répondre à de nombreux besoins. Cependant, il manquait encore le chaînon passionnel, celui qui créé le frisson et affiche des performances impressionnantes. Ce sera la rôle de l’Audi e-tron GT, une Audi 100% électrique dédiée à la performance et au luxe. Si nous ne connaissons pas encore tous ses détails, nous commençons à comprendre les réflexions et travaux d’Ingolstadt autour de ce modèle hors-normes.

Préparation optimale

La production de la GT 100% électrique a démarré dans l’usine Böllinger Höfe à Neckarsulm. Sur la même chaîne de production, on retrouve la supercar Audi R8 et l’Audi e-tron GT. Deux modèles bien différents, et pourtant fabriqués en même temps, grâce à une formation unique en réalité virtuelle, ainsi qu’une sacrée dose d’optimisation dans les flux de travail.

Pour parfaire les choses, Audi a également travaillé sur l’empreinte environnementale de son usine. Le centre Böllinger Höfe est le premier centre Audi d’Allemagne à afficher une production neutre en CO2 grâce à des éléments novateurs. L’électricité provient du développement durable, le chauffage est au bio-gaz, et le trafic entre les différents bâtiments se fait en train électrique ou en camion fonctionnant au gaz.

Un travail de fond a également été fait du côté des consommables. Les formations se sont réalisées sans utiliser de papier, les instructions de travail sont numériques et les étiquettes passeront prochainement à l’encre électronique, facilement reprogrammable. Ce programme visant à rendre toute la production et la logistique des sites Audi devrait se terminer en 2025, où tous les sites devront afficher un bilan carbone neutre.

Impression 3D en circuit fermé

Au delà de l’énergie et de la logistique, les ingénieurs Audi ont également tenté d’optimiser les besoins en matériaux. Du côté de l’aluminium par exemple, les chutes sont renvoyées directement au fournisseur, qui les fond et les réutilise pour les pièces Audi. Le site Böllinger Höfe possède donc un circuit fermé d’aluminium, permettant d’économiser de nombreuses ressources.

Les plastiques entrent également dans un circuit fermé. Sur les chaînes de production des Audi A6 et A7 Sportback, les déchets de polymères sont récupérés puis traités pour former des bobines de fil pour l’impression 3D. A Neckarlsulm, ces bobines de fil sont utilisées par des opérateurs spécialisés dans l’ergonomie et la production, qui fabriquent via des imprimantes 3D à la demande des pièces spécifiques afin d’aider le travail de production. Une vraie prouesse qui permet une fois de plus d’économiser du plastique.

Vous l’avez compris, si l’Audi e-tron GT va nous faire rêver, la marque souhaite également frapper un grand coup du côté de l’écologie. Avec cette production optimisée, le cycle de vie du véhicule sera plus respectueux de l’environnement. Il nous faut désormais attendre encore quelques semaines pour voir la version définitive de cette GT 100% électrique, les commandes seront ouvertes une fois la présentation officielle réalisée, début 2021.



Photos : Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × quatre =

%d blogueurs aiment cette page :