10 ans d’Audi RS 3

Cover RS 3 10 years

Tout le monde attend avec impatience l’arrivée de chaque modèle RS.
À l’époque, dans la gamme RS, Audi n’avait que l’Audi RS 4 Avant et Berline, mais également les Audi RS 6 Berline et Avant.
BMW a dégainé avec la 1M et son sulfureux 6 cylindres en ligne, à Ingolstadt, il fallait réagir, surtout que les organes principaux étaient disponibles : le 2.5 TFSi de 340 chevaux et évidement la technologie quattro. Le quattro est à contrario de ses grandes soeurs une technologie Haldex ( électronique) et non Torsen (Mécanique)

2011
La version 8P est donc la première version RennSport de la gamme A3. Le moteur choisi est le légendaire 5 cylindres de 2,5 litres de cylindrée, offrant une puissance de 340 chevaux, un monstre pour l’époque. Mettre autant de puissance dans un gabarit aussi réduit est tout simplement du délire. Les autres caractéristiques parlent d’elles même : couple de 450 Nm, 0 à 100 en seulement 4,6 secondes.

Audi RS 3 Sportback 8P 3/4 arrière Monaco

L’intérieur est comme à son habitude chez Audi identique à la version « standard » sauf les sièges Recaro qui avaient vraiment une belle prestance. Autre différence notoire le bouton S et non RS (je me demande encore pourquoi ?), qui changeait radicalement le comportement de la sportive (accélérateur, freins, direction et amortissement) pour une prestation vraiment dynamique. Le seul bémol était le poids un tantinet trop lourd, mais le succès fut déjà au rendez-vous.

Extérieurement, cette version a une face avant sportive avec ses 2 grandes ouïes béantes autour du single frame permettant de refroidir le moteur 5 cylindres. Pour la partie arrière, la discrétion est de mise avec des sorties et un spoiler identique à une Audi S3 Sportback. Mais le tir sera corrigé sur la version suivante.

Audi RS 3 Sportback 8P 3/4 avant monaco

2015
Le prémices de la version 8V ont eu lieu en 2014 avec l’Audi A3 clubsport quattro concept qui est donc une Audi S3 Berline avec un coeur 5 cylindres et une puissance de 525 chevaux. On a donc bon espoir pour la prochaine version d’Audi RS 3 Sportback.

Voici donc la version 8V, on peut même dire la fameuse version 8V qui est présentée dans le grand nord sous la neige et sur la glace, avec comme pilote le légendaire Mattias Ekström. Puis au salon de Genève #GIMS2015 aux cotés de la nouvelle Audi R8 Coupé V10 plus.

Audi RS 3 Sportback, Mattias Ekström

Un véritable carton pour cette la phase de cette génération d’Audi RS 3 Sportback. Car oui, il n’y a eu qu’une version Sportback sur la phase 1. Le design est vraiment plus sportif cette fois-ci avec la lame courant sur le pare choc avant. Enfin, on retrouve les 2 sorties ovales contrairement aux 2 sorties à gauches comme sur la version 8P. Cet échappement offre un son de tous les diables, surtout au démarrage avec l’effet kick down. Audi Sport a mis clairement le paquet sur cette version bien plus aboutie, avec toujours le moteur 5 cylindres de 2.5L de cylindrée, mais 26 kilos plus léger.

La puissance est poussée à 367 chevaux, le couple gagne 15 Nm pour passer à 465 Nm et le 0 à 100 passe à 4,3s. Le quattro haldex est amélioré offrant une conduite beaucoup plus dynamisante, surtout en étant associé au magnetic ride. L’intérieur est le même que sur la version S mais avec des touches d’alcantara en plus sur le volant et sur la console centrale en optant pour le pack design RS. L’option carbone viebt sublimer la bête en offrant une qualité vraiment au top. Le système de freinage est également revu avec un refroidissement plus efficace des disques ou même idéalement le système de freins carbone céramique (uniquement sur l’essieu avant). Nous sommes quand même loin des 525 chevaux de la version clubsport. Le seul à s’en être rapproché est ABT Sportsline avec une version à 450ch que j’ai eu l’occasion d’essayer à Kempten et qui offrait un comportement totalement différent de la version « stock ».

2018
Le facelift arrive avec une augmentation de puissance à 400 chevaux, un couple à 480 Nm, le 0 à 100 en seulement 4,1 secondes, l’apparition des phares Matrix LED et le volant tout en alcantara. Le son au démarrage sur cette version est un peu moins rauque mais la version WLTP est quand à elle vraiment silencieuse, au grand dam des fans de la sportive compacte d’Ingolstadt. La version berline est enfin commercialisée, offrant une vraie alternative à la BMW M2, qui commence à sérieusement faire un peu d’ombre à la compacte, sans oublier Mercedes et son 4 cylindres le plus puissant du monde. Néanmoins, l’Audi RS 3 se rattrape avec un comportement plus homogène.

Coté préparateur, on retrouve toujours ABT Sportsline (en même temps c’est LE spécialiste de la marque) qui offre une mise à niveau à 500 chevaux avec la version R, un 0 à 100 en 3,9 secondes, des jantes de 20 pouces et un couple à plus de 490 Nm. On entre ici dans une autre dimension aussi bien coté performances ou l’on a atteint plus de 290 km/h sur l’autobahn, mais aussi au niveau sonore avec un échappement revu et avec un SON de malade mental.

2021
La future version 8Y, on l’attend au tournant. On se doute un peu de la puissance, qui oscillera entre 420 et 450 chevaux, et le couple d’environ 500 à 525 Nm. Vous allez me dire  » Pourquoi ? ». Pour la simple et bonne raison que la BMW M2 offre une puissance de 450 chevaux et un couple de 550 Nm avec l’exclusive M2 CS, tandis que Mercedes offre 421 chevaux et 500 Nm de couple avec sa nouvelle A45 AMG 4 Matic +. À moins que la marque ose passer directement à plus de 450 chevaux, ce qui serait vraiment étonnant, connaissant la prudence légendaire de Audi Sport.

Audi RS 3 Sportback 8Y, Nürburgring

Le 5 cylindres sera bien reconduit mais probablement avec de la micro hybridation, afin de répondre aux normes anti-pollution. D’après les nombreuses vidéos ou l’on voit tourner les prototypes RS 3, nous pouvons être sûrs que le son sera bien meilleur que la version facelift de la 8V. L’intérieur quand à lui sera, espérons le, un peu moins (plastique) que les versions standard et S au profit de plus d’alcantara et de cuir. Rendez-vous donc fin 2020, début 2021 pour la découvrir et surtout l’admirer.

Audi RS 3 Sedan 8Y, Nürburgring

Voilà notre retour pour ses 10 années de RS 3 et espérons le pour encore 10 ans de plus !

M.P

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − trois =

%d blogueurs aiment cette page :