Nouvelle Ducati Multistrada : elle passe au V4

Dans l’écosystème d’Audi, il n’y a pas que des véhicules à 4 roues. Depuis 2012, la marque a pris sous son aile le fabricant de motos Ducati, pour une synergie bien sympathique.

Ducati est une marque connue et reconnue pour sa sportivité. Elle domine de nombreuses courses en championnat et fabrique depuis 1946 des moteurs charismatiques et des motos très dynamiques. Cependant, en 2003, Ducati a décidé d’investir un nouveau segment, celui des trails routiers. La désormais célèbre Multistrada arrive désormais dans une toute nouvelle version.

V4 Granturismo

Ce n’est pas une surprise, mais le trail de Bologne se voit greffer un tout nouveau bloc : le V4 Granturismo. 1160 cm3, 170 chevaux et pas moins de 12,7 m.Kg de couple. Autant dire que cette nouvelle Multistrada ne va pas perdre en dynamisme, bien au contraire.

Ne pesant que 66,7 kg, ce nouveau bloc inaugure de belles avancées pour le confort et l’écologie. On retrouve un système de désactivation des cylindres au ralenti, permettant à la fois d’abaisser les consommations mais également de diminuer la chaleur dégagée par le bloc, pour le confort du pilote. Ducati a également travaillé la plage de couple pour chaque rapport, et à réduit le premier rapport pour des manœuvres facilitées.

On peut également noter que ce moteur possède un vilebrequin contre-rotatif, pour améliorer l’équilibre général de la moto. Enfin, côté qualité, Bologne indique des intervalles de révision rallongés à 15 000 km et un jeu aux soupapes nécessaire tous les 60 000 kilomètres.

Design sans surprise

Cette nouvelle Multistrada V4 est facilement reconnaissable. Elle reste dans la lignée de sa devancière, avec quelques adaptations, notamment pour recevoir les dernières avancées technologiques et parfaire l’aérodynamisme. Le feu avant est inspiré de la Panigale et reçoit en option un système d’éclairage adaptatif en virage.

Le pilote profitera d’une selle à deux positions (840 et 860 mm de haut, avec une selle basse à 810mm ainsi qu’une selle rehaussée à 875 mm disponibles en option), aura entre les jambes un réservoir de 22 litres et devant les yeux un écran TFT de 5 pouces (6,5 pouces pour la version S), protégé derrière une nouvelle bulle réglable à une main.

Tout est intégré autour d’un cadre monocoque en aluminium et repose sur des jantes de 17 et 19 pouces. La nouvelle Multistrada V4 ne pèse que 215 kg à sec et peut supporter un équipage de 230 kg.

Electronique de pointe

Cette nouvelle Ducati Multistrada ne serait rien sans un armada technologique de haut-vol. Le pilote pourra compter sur une nouvelle centrale inertielle capable de gérer l’ABS en virage, le contrôle du wheeling, le contrôle de traction ou encore l’aide au démarrage.

Pour les plus aguerris, il sera possible d’opter pour les suspensions pilotées Ducati Skyhook Suspension. En fonction du mode de conduite choisi, elles pourront se raffermir ou s’adoucir pour une expérience à la carte. La centrale inertielle gèrera également l’assiette de la moto en fonction de la charge, automatiquement.

Les ingénieurs de Bologne se sont également creusé la tête sur les systèmes d’aide à la conduite. Il ne faut pas oublier qu’une Multistrada est faite pour voyager, et que les longs trajets sont souvent pénibles, même pour les plus aguerris. La nouvelle Multistrada inaugure un système de radar unique, pour gérer le régulateur de vitesse adaptatif ainsi qu’un contrôle d’angle mort, directement intégré aux rétroviseurs. La dalle TFT peut également se connecter au smartphone du pilote, pour du mirroring, ou afficher directement la navigation pour une plus grande sérénité lors des voyages.

Comme toujours, il sera possible de façonner sa propre moto. De nombreux packs sont prévus sur la nouvelle Multistrada V4 afin de coller à vos envies : Enduro, Touring, Urban, Performance. Une version V4 S est également au catalogue, ainsi qu’une exclusive V4 S Sport pour encore plus de dynamisme. Le prix d’entrée est annoncé à 19 590 euros, pour des livraisons début 2021.



Photos : Ducati Motor Holding spa

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept − 1 =

%d blogueurs aiment cette page :