Audi Q8 TFSI e quattro : SUV coupé hybride

Il y a un an, la marque aux anneaux nous conviait à une journée dédiée à la mobilité électrique. Nous avions découvert la stratégie d’Audi en matière d’électrification et avions pris en main les premiers modèles de la gamme hybride rechargeable TFSI e.

Depuis, les choses ont bien évolué et la marque décline sa stratégie avec force. Si les Audi Q5 et Q7 avaient droit à leur déclinaison hybride, le SUV coupé Q8 en était dépourvu. La technologie était prête, mais la marque aux anneaux souhaitait la faire progresser, pour préparer l’arrivée de son 7ème modèle TFSI e.

Hybride, le style en plus

L’Audi Q8 rejoint le rang et se décline désormais en deux versions hybrides rechargeables. On retrouvera l’Audi Q8 55 TFSI e quattro, affichant une puissance combinée de 381 chevaux, et l’Audi Q8 60 TFSI e quattro, dotée d’une puissance de 462 chevaux.

Sous le capot, l’inébranlable V6 3.0L TFSI, couplé à une boîte Tiptronic à 8 rapports et à un moteur électrique placé directement à l’intérieur de la transmission. La batterie est placée sous le coffre et à été revue : elle pèse 40kg de moins que celle de l’Audi Q7 TFSI e quattro et affiche 17,8 kWh.

La transmission intégrale est évidemment de série et se base sur un différentiel purement mécanique, envoyant en temps normal 60% de la puissance à l’arrière et 40% à l’avant. Au besoin, jusqu’à 85% de la puissance peut être envoyée à l’avant et 70% à l’arrière.

Côté look, la version 60 TFSI e quattro sera dotée de série du pack extérieur S-line : jantes de 21 pouces, pack noir contrastant, feux Matrix LED et suspensions sport adaptatives. Sur demande, le SUV coupé pourra recevoir un pack encore plus dynamique, avec des sièges Sport embossés, des inserts aluminium dans l’habitacle et quelques plaquages contrastants noirs.

L’intelligence au service de l’efficience

Ces nouvelles Audi Q8 TFSI e quattro bénéficient des nouvelles avancées d’Ingolstadt en matière de gestion de l’énergie. On peut citer la gestion thermique intelligente, qui fait appel au circuit de chauffage ou de refroidissement du véhicule au besoin. Les batteries possèdent leur propre circuit, qui vient s’appuyer sur les autres circuits du véhicule, un excellent point pour l’efficience.

Le système de freinage est également optimisé pour utiliser un maximum la récupération électrique. L’Audi Q8 TFSI e quattro peut récupérer jusqu’à 80 kW de puissance électrique au freinage, pour mieux recharger les batteries et économiser du carburant.

Lors des trajets, le véhicule s’appuie sur les éléments environnants ou sur la navigation pour parfaire la gestion des deux énergies. Le conducteur peut également choisir le mode de fonctionnement : le mode « EV » coupe entièrement le moteur thermique, le mode « Hybrid » gère intelligemment les deux moteurs, le mode « Hold » maintient le niveau de batterie et le mode « Charge » utilise la puissance du moteur TFSI ainsi que les décélérations pour recharger les batteries. Par défaut, le mode « Hybrid » est prédictif afin d’utiliser l’énergie électrique dans les phases de bouchons, ou lors des derniers kilomètres du trajet, souvent citadins.

Pour le quotidien, le mode EV est privilégié. L’Audi Q8 55 TFSI e quattro peut réaliser 47 kilomètres sur les batteries et l’Audi Q8 60 TFSI e quattro 45 kilomètres. Pour parfaire l’expérience, Audi dote de série ces deux nouveaux modèles hybrides du système Audi Drive Select, proposant 7 profils : Confort, Efficiency, Auto, Dynamic, Individuel, Offroad et Allroad (ces deux derniers étant uniquement disponibles avec les suspensions pilotées).

Précommandes lancées

La marque aux anneaux a d’ores et déjà lancé les pré-commandes pour ces futures Audi Q8 TFSI e. La version 55 TFSI e quattro débutera à 75 350 euros. Pour une Audi Q8 60 TFSI e quattro, il faudra compter 92 800 euros, sur lesquels il sera possible de déduire les différentes aides dédiées aux véhicules hybrides rechargeables.

La marque aux anneaux compte également accompagner les futurs conducteurs de ces véhicules en proposant l’installation de bornes de recharge à domicile ou encore le service Audi e-tron charging, qui permet de s’affranchir de l’inscription chez de nombreux acteurs de la recharge en Europe. Il était temps qu’Audi décline son SUV coupé dans cette motorisation très actuelle qui devrait trouver son public, j’ai hâte de la voir rouler.



Photos : Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × quatre =

%d blogueurs aiment cette page :