Audi R8

Audi présente officiellement la nouvelle R8

Bonjour à tous. Dans quelques jours démarre le salon de Genève. Comme chaque année tous les constructeurs automobile débordent d’imagination pour présenter au public leurs plus belles créations.

Cette année pour Audi c’est un peu spécial, il faut dire que parmi ses modèles, la supercar R8 fait presque l’unanimité et que lorsqu’on parle d’une seconde génération, la marque est très attendue.

Audi R8 V10

Désormais, on peut arrêter les rumeurs, les bruits de couloir, puisque la firme d’Ingolstadt a présenté officiellement sa nouvelle venue. La seconde génération de la supercar R8 est bel et bien là, et Audi a bien écouté les demandes de ses clients.

Je vais commencer par l’esthétique. On ne change pas une équipe qui gagne : la nouvelle R8 garde les formes de l’ancienne génération mais s’affirme davantage. La face avant est plus agressive, plus sportive avec cette calandre singleframe plate, biseautée et habillée de cette structure 3D en nid d’abeille. Les entrées d’air sont plus grandes et découpées par des éléments verticaux. Au dessus les feux LED de série (qui peuvent être échangés pour des feux Laser en option) reprennent ces formes avec deux éléments verticaux qui continuent ceux des grilles d’aération.

De coté difficile de ne pas reconnaître la belle R8 : l’épeule est très marquée et pour cette seconde génération les sideblades sont désormais coupés en 2 parties. Personellement je n’aime pas cette nouveauté, les sideblades coupés sont moins esthétiques que ceux d’avant.

Audi R8 V10 Audi R8 V10

A l’arrière, on retrouve les mêmes codes qu’à l’avant : des lignes horizontales marquées et des entrées d’air agrandies et habillées d’éléments verticaux. Les feux LED avec clignotants dynamiques reprennent la forme des aérations. Le diffuseur grandit également et les sorties d’échappement trapézoïdales sont mieux intégrées qu’avant en partie basse. Enfin sur la version V10 un aileron escamotable est présent et remplacé par un aileron fixe en fibre de carbone pour la version V10 Plus.

Pas moins de 10 couleurs sont proposées pour le nouveau coupé, une option supplémentaire sera disponible pour la version V10 Plus. Comme toujours, la marque aux anneaux a largement progressé dans la construction légère : les éléments extérieurs sont entièrement en aluminium ou en fibre de carbone. Le châssis est également composé de carbone et d’aluminium et ne pèse que 200 kg.

Au total la nouvelle R8 affiche un poids à vide de 1454 kg, un très beau score et une vraie avancée pour la sportivité. Je vous propose de découvrir la première vidéo officielle de cette supercar que beaucoup attendent :

Passons à l’intérieur. Pour cette seconde génération, la marque aux anneaux a appliqué la même recette que pour le coupé TT : un habitacle léger, technologique et sportif. Les commandes sont toutes orientées vers le conducteur qui profite d’un volant multifonctions entièrement nouveau et de l’Audi Virtual Cockpit.

Les lignes de l’habitacle sont très horizontales et une belle impression de légèreté se dégage. Les nouveaux sièges sport sont plus légers et peuvent s’échanger pour des sièges baquets pour davantage de sensations. Les aérations ont été désignées pour ressembler à celles d’une voiture de course et l’arc entourant le conducteur est repris de l’ancienne génération et participe à l’environnement sportif.

Le conducteur pourra profiter de nouvelles commandes et du MMI de dernière génération offrant Google Earth, les services en ligne Audi Connect et bien d’autres. Le volant multifonction est entièrement nouveau et affiche désormais un bouton Start/Stop et une fonction Audi Drive Select. Pour la version exclusive V10 Plus, deux autres commandes seront présentes : un bouton rotatif Mode Performance avec le choix du type de piste : sec, mouillé et neige (avec des réglages spécifique et un ESP plus permissif) ainsi qu’un bouton pour gérer l’échappement sport.

Audi R8 V10 Audi R8 V10

Il est temps désormais de parler sportivité et performance : le moteur central arrière est évidemment nouveau. Dans la version V10, c’est un 5.2L FSI de 540 chevaux, offrant 540 Nm et offrant un 0 à 100 km/h abattu en 3,5 secondes. Pour l’exclusive V10 Plus, on a affaire à un 5.2 FSI poussé à 610 chevaux et 560 Nm de couple. C’est à ce jour le moteur le plus performant proposé chez Audi et grâce à lui la nouvelle R8 affiche une vitesse de pointe de 330 km/h, seulement 3,2 secondes pour passer de 0 à 100 et 9,9 secondes pour réaliser un 0 à 200 km/h !

Avec toute cette puissance, la marque aux anneaux n’a pas oublié l’environnement : pour cela le nouveau V10 est désormais équipé de la technologie Cylinder on Demand et d’une double injection directe et indirecte en fonction de la charge, de plus la boîte S-tronic à 7 rapports possède un mode roues libres afin de désolidariser le moteur lorsqu’il n’est pas nécessaire. Au final le nouveau bloc consomme 10% de carburant en moins que l’ancien.

Les nouveautés ne s’arrêtent pas là : pour améliorer la sportivité et l’efficacité de cette nouvelle supercar, les ingénieurs d’Ingolstadt ont développé un nouveau système quattro. Terminé le viscocoupleur, cette fois c’est un embrayage multidisques Haldex qui équipe la belle R8. La distribution du couple peut varier sans restriction jusqu’à 100% sur l’essieu qui demande du grip. Les suspensions pilotées Magnetic Ride sont également de la partie et pour la première fois Audi propose un échappement sport piloté afin d’améliorer la sonorité du V10.

Audi R8 V10

Le système Audi Drive Select sera capable de gérer tous ces paramètres pour permettre au conducteur d’avoir une expérience parfaite : échappement, suspensions, réponse moteur, système quattro, boîte, ESP et direction.

Le professeur Ulrich Hackenberg, responsable du développement technique chez Audi a annoncé que cette nouvelle R8 était la plus proche possible d’une voiture de circuit. Elle est construite dans un nouveau site près de Neckarsulm. Pas moins de 400 employés sont présents sur la chaîne de production pour assurer une qualité parfaite.

Enfin Audi a d’ores et déjà parlé des futures déclinaisons de sa supercar : une version électrique Audi R8 e-tron est quasiment prête et offrira 230 chevaux et une autonomie de 450 km. Le 0 à 100 km/h sera abattu en 3,9 secondes et la vitesse maximale bridée à 250 km/h. La commercialisation débutera cette année. Pour la piste, Audi travaille également sur la déclinaison R8 LMS qui entrera en piste en 2016.

r8_123

Personellement, je suis agréablement surpris par cette nouvelle R8. La marque aux anneaux a su faire évoluer sa supercar en la rendant plus agressive et plus sportive. Il est clair qu’elle plaira aux futurs clients car elle répond vraiment aux attentes. Je regrette simplement les sideblades désormais en deux parties. Pour le reste cette nouvelle génération a tout pour réussir, avec une version V10 Plus poussée à 610 chevaux qui va certainement décoiffer !

Pour la découvrir en chair et en os rendez vous au Salon de Genève dès la semaine prochaine. Personnellement, j’ai hâte !

Via Audi

Commenter

5 + douze =