Audi Audi Endurance Experience Essai Modeles de serie R/S/RS Nos essais RS4

Prise en main – Audi RS4 avant #Audi2E

Bonjour à tous. Il est temps aujourd’hui de découvrir la dernière prise en main que j’ai pu réaliser lors de mon week-end dans l’enceinte du circuit du Castellet. Comme le dit l’adage « jamais deux sans trois » après deux modèles RS, mon week-end s’est terminé dans le siège d’un autre modèle très sportif de la marque : la belle RS4 Avant.

rs4avant_03

Musclée est le premier mot qui m’est venu à l’esprit lorsque j’ai vu pour la première fois cette Audi RS4 en vrai. Il faut dire qu’un break de cette taille et agrémenté de détails sportifs est peu courant mais cette Audi est très réussie. Extérieurement on retrouve une alliance entre sobriété et sportivité. Bien sûr on remarque tout de suite la calandre singleframe en nid d’abeille et couleur aluminium, entourée par de grandes entrées d’air. De face, cette RS4 est ravageuse et aura du mal à passer pour un break familial, mais lorsqu’on passe au profil, rien ne dépasse et on pourrait la trahir avec une simple A4 S-line.

De dos, le break redevient sportif et le coté massif reprend le dessus, la faute à un diffuseur large et qui entoure deux sorties d’échappement ovoïdes du plus bel effet. Evidemment le logo RS4 termine de rappeler la réelle vocation de cette familiale pour papa pressé. La sportivité se rappelle d’ailleurs à l’intérieur où le carbone est bien présent. L’instrumentation est spécifique et les quelques logos RS disséminés donnent une réelle impression de dynamisme, appuyée par les sièges enveloppants siglés.

rs4avant_04 rs4avant_02

Contrairement à ses grandes sœurs RS6 et RS7, l’Audi RS4 Avant n’est pas équipée du V8 4.0L biturbo. C’est un moteur atmosphérique qui équipe la belle pour plus de noblesse. La cavalerie est amenée par un V8 4.2L sans turbo développant tout de même 450 chevaux. Dans les faits, les 100 km/h sont atteints en seulement 4,7 secondes et le limiteur est placé à 280 km/h. Le moteur est relié à l’efficace S-tronic ainsi qu’au système quattro avec différentiel sport qui est capable de gérer la répartition de couple entre les roues avant et arrière.

Il est temps alors pour moi de grimper à bord de cette puissante RS4. Je prends le temps de m’installer et faire mes réglages, on se sent bien dans ce break et il y a beaucoup de place disponible. Mon passager commence à regarder les options disponibles sur l’Audi Drive Select, chaque paramètre peut être réglé individuellement : boîte S-tronic, suspensions pilotées, direction et différentiel quattro. Il est alors temps de démarrer le moteur, le V8 s’élance et montre ses vocalises, l’effet est saisissant.

Dès les premiers tours de roue je passe les réglages en dynamique, je connais le parcours et testerai le confort plus tard. Lorsque la boîte est en mode sport, le régime moteur est toujours au delà des 2000 tours/min, on entend bien ronronner le V8 même lors d’accélérations peu intenses. La direction est précise et on sent que ce break sait tenir une trajectoire propre, on peut bien sûr compter sur le quattro pour se rattraper. Arrive alors une première ligne droite qui nous permet de tester l’accélération : un rapport tombe, le moteur vrombit et me propulse dans un spectacle auditif très plaisant, le compte-tours ne semble jamais s’arrêter et le rapport passe au delà des 8 000 tours/min, waouh !

rs4avant_05 rs4avant_07

Après quelques accélérations et quelques virages, je décide alors de passer le drive select en confort pour terminer le parcours tranquillement et apprécier le coté « familial » de ce break survolté. La direction devient plus souple, les suspensions offrent davantage de roulis, on sent que le break offre deux personnalités bien distinctes. Mon seul reproche vient du son ambiant, en effet le V8 chante, à tous les régimes et même en conduite souple il s’entend beaucoup dans l’habitacle et se rappelle à chaque tombée de rapport avec un coup de gaz. Lorsqu’on veut du sport c’est parfait mais en conduite familiale je pense que cela peut lasser. Les sièges malgré leur coté enveloppants sont confortables, l’espace à bord est grand (les places arrières sont très logeables) et que dire du coffre qui propose une capacité largement suffisante pour une famille, avec un système de rails qui permettent de caler les bagages, une excellente idée.

A la fin du parcours difficile de laisser ce break sportif et familial. Les deux personnalités qu’offre cette RS4 avant sont bien présentes et malgré un son ambiant très présent ce break ravira à la fois les familles en quête de longs voyages et les personnes désireuses de plaisirs sur piste ou routes sinueuses. Je ressors comblé et surpris de l’efficacité de ce break, le V8 atmosphérique est mélodieux et offre une plage de fonctionnement très grande, et on a un grand coffre à disposition !

Pour information la belle RS4 Avant est disponible en concession depuis quelques mois et se négocie à partir de 87 150 euros. Si un jour vous en avez l’occasion n’hésitez pas à vous placer à son volant, vous serez surpris et conquis !

rs4avant_06

Commenter

deux × un =