Audi Audi Endurance Experience Essai Modeles de serie R/S/RS Nos essais TTRS

Prise en main – Audi TT RS Plus #Audi2E

Bonjour à tous. Après le SUV sportif RSQ3, il est temps pour moi de vous partager la prise en main d’un autre modèle RS de la gamme Audi. On passe désormais du coté des coupés avec le superbe TT RS plus.

ttrsplus_04

L’Audi TT est désormais bien connu, il faut dire qu’il navigue depuis quelques années sur nos routes et a déjà été bien décliné : coupé, roadster, TTS, TTRS. Pour marquer le coup et préparer l’arrivée de la prochaine génération, Audi a décidé de donner un peu plus de personnalité à son coupé en sortant la version RS plus.

Plus de quoi de direz vous ? D’abord plus de puissance avec un 5 cylindres 2.5L TFSI poussé à 360 chevaux et 465 Nm. Ensuite plus de performance avec une vitesse maximale limitée à 280 km/h et l’épreuve du 0 à 100 km/h abattue en seulement 4,1 secondes. Un peu d’allègement, quelques détails stylistiques et voici donc le plus puissant des TT qui arrive alors sur nos routes.

Extérieurement, ce TT RS plus est magnifique. Les proportions sont très bonnes, les lignes dynamiques lui vont à ravir et cette version RS avec l’aileron fixe et la calandre en nid d’abeille ose montrer son pédigrée, chose rare chez Audi. Sur le modèle gris on peut admirer la finition aluminium mat qui offre un bas de caisse couleur aluminium qui renforce encore le dynamisme, appuyé par la calandre de même couleur qui ressort beaucoup. Un seul détail à lui reprocher : ses feux arrières qui trahissent le fait qu’un restylage serait bienvenu, ils n’ont pas encore le design et la technologie des nouveaux feux inaugurés sur de nombreuses Audi.

ttrsplus_05 ttrsplus_01

A l’intérieur, la sportivité est bien là et on retrouve quelques logos RS Plus disséminés dans l’habitacle. La planche de bord est encore très actuelle et ce TT respire le dynamisme. J’ai eu l’occasion de monter à bord de deux TT RS Plus différents, l’un équipé des sièges sport et l’autre des sièges baquets Audi exclusive. Le ressenti est complètement différent dans ces deux types de sièges. Dans les assises sport on est confortablement installé, des maintiens latéraux sont présents pour que la conduite dynamique se fasse sans problèmes mais les longues distances sont également possibles. Avec mon gabarit, ce fut une autre histoire dans les sièges baquets : les renforts latéraux sont plus prononcés, les réglages moins présents, l’assise est alors moins confortable. Clairement les baquets apportent plus de dynamisme et il est vrai que le maintien est excellent mais attention aux grands gabarits et au confort quotidien.

Pour la prise en main de ce TT RS Plus, les conditions ont été idéales. En effet cette fois ce n’est pas sur route ouverte que les choses se sont passées mais sur un circuit école parsemé de cônes. Évidemment le but de l’épreuve est de réaliser le meilleur temps possible sans accrocher de cône. Après deux tours de reconnaissance il est alors temps de réaliser l’épreuve. Pas de temps référence mais d’après les instructeurs, 35 secondes est un bon temps et le record est affiché à moins de 33 secondes. Je me place alors au volant, fait mes réglages et je me sens déjà prêt pour mon premier tour plutôt prudent afin de me rendre compte du potentiel de la bête. Le son du 5 cylindres turbo est enivrant et le dynamisme du véhicule bluffant. Il faut dire que le mode sport est activé et qu’on ne fait pas de cadeau à ce coupé sportif efficace. Fin du premier tour, je me place sur la ligne de départ prêt à réaliser un second essai dynamique. J’écrase la pédale d’accélérateur, le TT fait vrombir le moteur et enchaîne les vitesses avant le premier freinage, waouh ! J’enchaîne alors les portes, l’épingle, les autres portes pour terminer sur une forte accélération et un freinage tout aussi puissant.

Le système quattro est bluffant, le TT est collé à la route et malgré les coups de volants brusques le coupé sportif enchaîne le slalom à grande vitesse. Je réalise 35,4 secondes, un très bon temps. Avec insistance j’ai la chance de retenter rapidement le parcours, malheureusement j’accroche un cône et ne bat pas mon record personnel. De retour le lendemain après une courte nuit mon meilleur temps reste 35.4 impossible de descendre en dessous, il me manque de l’entraînement !

Évidemment nous n’avons pu essayer ce coupé sur route afin de jauger ses capacités routières mais clairement son dynamisme est bluffant et vraiment présent. Le son du 5 cylindres est fabuleux et ce slalom a été l’occasion de jauger les possibilités offertes par un tel véhicule. La barre est haute et Audi va devoir faire les choses en grand pour la prochaine génération.

En conclusion ce TT RS Plus tient ses promesses. La sportivité est très présente, tant au niveau du comportement que de l’ambiance et de la sonorité. Le design est ravageur et la face avant marque clairement le dynamisme et la vocation de ce membre de la famille RS. Affiché à partir de 66 500 euros pour le coupé et 70 000 euros pour le roadster, il ravira tous les sportifs en recherche de sensations, tout en ayant un véhicule capable d’avaler les kilomètres si tant est que l’on se contente de 2 personnes à bord ! Encore merci Audi pour cette expérience unique.

ttrsplus_03 ttrsplus_06

ttrsplus_02

1 Commentaire

  • Sympa cette TT musclee,
    Une belle fin de carriere pour cette mouture esthetiquement tres reussie !

Commenter

treize + 8 =