Essai Audi Q5 Sportback TFSI e : indétrônable

Qu’on le veuille ou non, en 2024, nous vivons dans une époque de transition, avec de plus en plus de personnes entrant dans les showrooms et achetant des véhicules électriques alors qu’elles seraient auparavant reparties avec des véhicules essence ou diesel. Cependant, les véhicules électriques purs ne conviennent toujours pas à tout le monde et c’est dans ce contexte qu’Audi propose des modèles PHEV comme l’Audi Q5 Sportback TFSIe.

10 ans de plug-in hybrides

Tout a commencé avec l’Audi A3 e-tron en 2014, suivie de près par l’Audi Q7 e-tron. A l’époque, e-tron signifiait hybride rechargeable, désormais nommé TFSI e.

La 55 TFSI e est le premier des deux moteurs PHEV Audi, l’autre étant le 50 TFSI e. La version 60 TFSI e étant réservée pour la famille Q7, Q8 et A8(L). D’autres PHEV auraient pu suivre, tels que l’Audi A5/A4 mais dans un grand mystère Audi ne l’a jamais commercialisé ce qui aurait aidé à faire plus de volume de vente.

Audi a également un véhicule entièrement électrique de la taille de l’Audi Q5 Sportback avec l’Audi Q6 e-tron Sportback qui devraient arriver prochainement et bien qu’aucune date exacte n’ait encore été fixée, le grand SUV Audi Q8/SQ8 e-tron Sportback se substitue par le haut en attendant.

Audi Q5 TFSI e

Une simple question de taxe ?

En termes de prix, l’Audi Q5 Sportback 55 TFSI e n’est pas bon marché. Elle est à 76 000 € de base où il faut rajouter 20 000€ d’options pour arriver à la configuration de notre modèle d’essai.

Même au sein de la gamme Q5, il est difficile de ne pas regarder la version S diesel, très appréciée, mais là où le bât blesse, ce sont ses 60 000 € d’écotaxe, on remercie notre gouvernement. La version PHEV est donc très appréciable au moment de l’immatriculation tout au moins pour cette année…

Audi Q5 TFSI e

Il faut dire que l’Audi Q5 Sportback 55 TFSI e a de gros atouts dans sa manche : en 100% électrique, l’autonomie théorique WLTP est de 61km, nous avons testé à 53 km. Est-ce suffisant? Oui, pour mon utilisation quotidienne : Garage, Bureau, quelques trajets urbains et péri-urbains. la recharge était nécessaire tous les 2 jours dans l’absolu, mais par sécurité (justifié ou pas) une recharge quotidienne était faite pendant notre essai de 10 jours.

Un modèle de technophile ?

Quelles sont les caractéristiques et options du Q5 55 TFSIe par rapport au prix ? Le Q5 55 TFSIe est disponible dans les styles de carrosserie familiale et Sportback et pour la plupart, les deux partagent le même équipement standard, comme les points forts suivants :

  • Jantes 20 pouces
  • Toit ouvrant panoramique
  • Hayon électrique
  • Sièges avant chauffants et à réglage électrique
  • Volant en cuir à trois branches
  • Cockpit virtuel Audi
  • Écran tactile de 10,1 pouce
  • Apple CarPlay et Android Auto sans fil
  • Système audio à 10 haut-parleurs

 

Notre modèle est équipé d’une sellerie en cuir et alcantara. Pourtant, on peut encore aller plus loin et cocher les options suivantes :

  • Phares matriciels à LED
  • Feux arrière dynamiques
  • Affichage tête haute
  • Système audio 3D Bang & Olufsen de 755 watts à 19 haut-parleurs
  • Feux arrière OLED

 

On ajoute les suspensions pneumatiques qui remplacent les amortisseurs passifs, et côté couleur, la peinture Bleu Navarre st juste terrible mais horriblement fragile au micro rayures !

Fondamentalement, les hybrides rechargeables doivent être parmi les transmissions les plus compliquées du marché et il est facile de se laisser submerger par toutes les données et paramètres, mais il n’y a en réalité que deux modes qui comptent : EV et hybride. Hybride est le choix par défaut. Ce mode utilise à la fois la puissance disponible dans la batterie de 14,4 kWh (utilisable) et le moteur quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres à l’unisson.

De manière plutôt intelligente, lorsqu’il est utilisé avec le système de navigation intégré d’Audi, l’Audi Q5 Sportback déploiera sa transmission dans les zones où elle fonctionne le mieux tout au long du voyage sélectionné. Par exemple, la charge de la batterie sera retenue jusqu’à ce que vous atteigniez les zones urbaines, tandis que le trajet sur autoroute sera assuré par le moteur à essence. Tout cela de manière vraiment intelligente et totalement transparente.

Un équilibre poids/puissance parfait

Associé au moteur omniprésent 2.0 TFSI de 252Cv/370 Nm du groupe Volkswagen, le système produit une puissance totale de 367Cv/500 Nm , ce qui en fait le Q5 le plus puissant jamais conçu et oui encore plus que la version SQ5. Cependant, il n’est pas plus rapide en ligne droite, avec un temps de 5,3 secondes contre 5,1 pour le SQ5, mais c’est sacrément proche et il convient de noter qu’il peut le faire même avec une batterie à plat.

L’Audi Q5 Sportback 55 TFSI e est peut être très rapide mais le poids de la batterie la rende moins agréable à conduire avec le surpoids qui va avec. Mais les performances disponibles sont à la fois délicieuses et rassurantes pour une voiture familiale, vous permettant d’accélérer hors d’une situation difficile si le besoin s’en fait sentir.

Pesant 325 kg de plus que la version SUV 45 TFSI, l’Audi Q5 Sportback TFSI e de 2 150 kg n’est en aucun cas un poids plume, mais contrairement à certains autres PHEV, le poids supplémentaire ne paralyse pas la suspension ni ne ruine l’équilibre.

Concernant ce dernier, la variante PHEV améliore en fait l’équilibre, avec un débattement de 15 % vers l’essieu arrière ; offrant un rapport de 64:36 avant/arrière. Le résultat est un SUV qui se sent stable à grande vitesse et qui n’est pas perturbé par des mouvements et des commandes brusques – par exemple, lorsqu’il fait un écart pour éviter un nid-de-poule.

Équipée d’une suspension pneumatique elle offre une amélioration dans presque tous les domaines, tout en améliorant également la maniabilité lorsque la voiture est mise en mode Dynamic. Ce n’est pas une option bon marché, mais elle contribue à justifier le prix assez élevé de cette option. Audi a fait un effort considérable pour compenser le poids supplémentaire du PHEV en installant des freins à six pistons à l’avant et des étriers à deux pistons à l’arrière, ce qui est une véritable spécification de haute performance.

Lancer vivement l’Audi Q5 Sportback dans un virage était bien plus agréable que prévu. Le châssis sûr combiné à l’instantanéité du couple électrique suivi de la poussée du turbo m’ont fait basculer du côté irraisonnable.  Mais à des vitesses urbaines, particulièrement inférieures à 60 km/h et en mode hybride, il est remarquable de constater à quel point les moteurs électriques et essence du Q5 fonctionnent ensemble, se confiant la responsabilité de déplacer la voiture, comme des hommes d’affaires japonais échangeant des cadeaux.

Ayant conduit de nombreuses voitures hybrides, il faut mentionner le fait que l’habitacle était silencieux avec la puissance turbo essence, l’unité dépassant rarement 2 500 tr/min, même lorsque je plaçais la batterie en mode « charge ». en le conduisant à travers les collines. Cette confiance tranquille est probablement due au fait que le deux litres turbo est assez énergique.

Placez la en mode « EV » et deux choses se produisent. La première est que cela devient encore plus silencieux et la seconde est que vous perdez un peu de grognement. Pour autant, ce mode est réservé aux zones urbaines où le couple de 350 Nm du moteur électrique est bien plus pertinent et suffisent certainement à sortir l’Audi en mode offroad.

Une vie à bord premium

Si vous recherchez des signes indiquant que la gamme Audi Q5 se dirige vers la fin de son cycle de vie, l’intérieur est probablement le meilleur point de départ. Mais en termes de convivialité, il reste parmi les meilleurs. Les boutons physiques délicieusement gratifiants restent une spécialité d’Audi, y compris le spécifique  « EV » pour vous aider à parcourir vos différents modes de conduite.

La visibilité de l’habitacle est très bonne, tout comme la position de conduite. Les sièges en cuir et alcantara, avec un réglage électrique des sièges pour les deux occupants sont un excellent point. N’oublions pas les incrustations en aluminium brossé autour de l’habitacle du plus bel effet.

Un chargeur de téléphone sans fil est installé sous l’accoudoir et il y a du rangement sous l’accoudoirs avant. C’est au niveau de la console centrale que les choses fâchent : les rangement son peu pratique et surtout plus adaptés aux objets connectés de notre époque.

Le MMI de 10,1 pouces d’Audi peut être considérée comme « petit » par rapport à certains concurrents et ne dispose pas d’un contrôleur physique simple. Cependant, l’écran est parfaitement et net et très réactif. Le système MMI Touch a fait ses preuves. Evidemment, Apple CarPlay et Android Auto sans fil fonctionnent tous deux très bien et dirigent votre musique dans le système B&O de 755 watts qui est irréprochable.

Avec la batterie placée dans la zone du coffre plutôt que sous le plancher de la deuxième rangée, l’intérieur est sans compromis, de sorte que les occupants arrière ont l’espace remarquable pour eux, compte tenu des dimensions extérieures relativement compactes.

Audi Q5 TFSI e

Le coffre de 465 litres est en baisse en termes de taille par rapport à la version thermique, ce qui équivaut essentiellement à une perte d’environ 50 mm en hauteur. La batterie signifie également qu’il n’y a aucune chance d’avoir une roue de secours non plus. Les versions équipées d’une suspension pneumatique ont la possibilité d’élever et d’abaisser la hauteur du véhicule, ce qui peut faciliter l’entrée et la sortie d’objets lourds.

Une consommation impressionnante

Le chiffre de consommation mixte WLTP officiellement annoncé est de 2,0 L/100 km, mais il est peut-être un peu trompeur car il suppose que tous vos trajets commencent batterie pleine, avec une recharge tous les 100 kilomètres.

Voici nos chiffres, en mode “efficiency” sur l’Audi Drive Select et “Hybrid” sur le sélecteur EV:

  • 1,8 L/100 km en zone urbaine avec une batterie pleine
  • 5,6 L/100 km sur autoroute et conduite dynamique
  • 6,7 L/100 km sur autoroute, avec utilisation systématique du GPS pour que le véhicule consomme le moins possible

 

Enfin, en « mode EV », où nous utilisions uniquement l’énergie électrique, nous avons constaté une consommation de 21,3 kWh/100 km dans diverses conditions.

Et quand cette batterie est à plat ? Eh bien, les acheteurs peuvent recharger la batterie via un chargeur secteur à des vitesses allant jusqu’à 7,2 kW, assez rapide pour recharger la batterie en 2,5 heures. Malheureusement, il n’existe pas de capacité de charge rapide en courant continu. Chose que CUPRA propose avec du 50kW DC sur son Formentor (en date de Mai 2024).

Le verdict

Chaque essai de véhicules hybrides rechargeables nous impressionne.  Pourtant, le prix élevé en fait une proposition difficile à justifier.

Compte tenu de nos chiffres, il est probable que les acheteurs constateront une consommation moyenne d’environ 7,5 L/100 km lorsqu’ils conduisent avec une batterie à plat. Alors, comment cela se compare-t-il à un 45 TFSI qui offre une consommation 9,0 L/100 km ? Si vous ne chargez jamais votre Q5 TFSI e ou ne le chargez qu’occasionnellement cela reviendra à la même chose.

Alors, comment justifier ce modèle TFSI e : Premièrement, en étant assidu avec votre recharge à la maison. C’est très bien, mais il faut le faire tous les jours pour profiter à fond de la batterie. Secondement, nous attendons que le gouvernement puisse introduire des taxes sur les émissions sur la variante purement pétrolière, ce qui pourrait égaliser les coûts à long terme.

Peut-être que, d’une certaine manière, l’Audi Q5 Sportback thermiqueest son pire ennemi, car les moteurs essence et diesel classiques sont tout simplement très efficaces. En fait, le 35 TDI a une consommation combinée officielle de seulement 4,8 L/100 km.

Malgré tout, ces chiffres sont bien plus impressionnants que ceux que nous avons vus avec d’autres PHEV dans le passé et je peux honnêtement dire qu’en termes d’expérience de conduite, l’Audi Q5 Sportback 55 TFSI e est la meilleur hybride que j’ai jamais conduit. Elle est silencieuse, bien réglée et incroyablement raffinée, sans parler de la suspension confortable et du niveau de performance atteint par le duo électrique et puissant moteur quatre cylindres turbo.

Donc, si économiser de l’argent n’est pas votre objectif et que vous souhaitez simplement réduire votre empreinte carbone en utilisant simplement moins de carburant. Et si le tout électrique est encore trop anxiogène pour vous, l’Audi Q5 Sportback55 TFSIe est une bonne option.

Il m’a fallu pas mal de temps pour écrire cette article et surtout pour prendre suffisamment de recul pour éviter d’écrire sous l’effet waouh. Je vous le dis, l’Audi Q5 Sportback TFSI e est objectivement une EXCELLENTE voiture.



Photos Audi4Addict

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × quatre =

%d blogueurs aiment cette page :