Essai de l’Audi RS 3 Sportback performance edition

Vous connaissez déjà l’Audi RS 3 Berline… mais connaissez-vous sa grande soeur encore plus exclusive ?

Performance edition ?

L’Audi RS 3 Sportback performance edition est la version la plus puissante de la gamme Audi RS 3 à ce jour. Spoiler : si vous remarquerez à peine la puissance supplémentaire sur la route, vous aurez entre les mains une version très exclusive mais déjà collector.

Seulement 300 exemplaires de cette compacte très spéciale seront produites – un nombre choisi car, grâce à quelques subtiles modifications du moteur, la RS 3 est désormais capable d’une vitesse de pointe de 300 km/h. Rappeleons que 300km/h dans une berline cinq portes compacte, c’est BEAUCOUP.

Un peu de technique ?

Les 7 chevaux supplémenaires sont dus à une augmentation de la pression de suralimentation du turbo de 0,1 bar. Le mélodieux 2.5L TFSI affiche donc 407 ch et 500 Nm de couple. Si ce derier est identique à la version standard, il est disponible sur une plage de régime un peu plus large, commençant à 2 250 tr/min et se poursuivant jusqu’à 5 700 tr/min. Officiellement, l’accélération est inchangée, le 0 à 100 km/h prenant 3,8 secondes même si nous avons fait quelques essais à 3,5 et 3,6s.

Dans le monde réel, vous aurez du mal à remarquer cette augmentation de puissance. La Audi RS 3 Sportback performance edition est une voiture incroyablement rapide en ligne droite, avec une énorme quantité de poussée à peu près à tous les régimes. Le moteur ronronne fantastiquement bien; il y a une excitation mélodieuse et pleine de caractère qui accompagne chaque pression sur l’accélérateur, ce qui le distingue de tout autre rival.

La boîte de vitesses à sept rapports fait un très bon travail pour suivre le rythme, mais si vous sélectionnez le mode manuel, elle n’est pas la plus réactive pour répondre à vos demandes, notamment lors des rétrogradations. En gros à l’accelération elle est remarquable, à la rétrogradation on aimerait autant de réactivité.

Comportement maîtrisé

Conduire sur une piste de course humide a révélé les avantages du système de transmission intégrale quattro de l’Audi RS 3 Sportback performance edition et des pneus standards, loin des Pirelli P Zero Trofeo R vraiment axés sur la piste. Avec des réglages plus axés piste et un contrôle de stabilité désactivé, l’Audi RS 3 Sportback performance edition offre toujours une formidable traction, qui freine doucement dans une dérive des quatre roues facilement contrôlable – vous donnant l’impression d’être un héros même si vous savez que c’est le la voiture fait le plus gros du travail. Nous avons pu constater tout cela lors de nos essais sur le circuit de Pau Arnos avec des versions (standards) des Audi RS 3 Berline.

Les freins sont en céramique de 380 mm à l’avant, avec des étriers à six pistons, tandis que les disques arrière en acier mesurent 310 mm. Le système est incroyablement solide et a pu résister à des abus répétés sur piste. Un petit freinage de piste vers le sommet aide à surmonter une légère sensation de nez lourd lorsque vous poussez vraiment.

Sans aucun changement de suspension à proprement parler, l’édition Performance devrait rester aussi confortable que le modèle standard sur la route. Basculez les amortisseurs adaptatifs en mode Confort, et ils sont plus doux sur les bosses que la plupart des modèles A3 standard – ce qui met en évidence un éventail de talents plus large que n’importe lequel de ses rivaux.

Changements esthétiques discrets

Il existe également une série de changements cosmétiques pour marquer l’édition Performance. À l’avant, les phares Matrix LED comportent des enjoliveurs fumés, tandis que les 15 éléments de jour LED en dessous clignotent dans une animation qui indique 3-0-0 lorsque la voiture est déverrouillée – un clin d’œil à la fois à sa vitesse de pointe et à la production.

Ailleurs, on retrouve des jantes au design sport, tandis que la calandre, les garnitures d’échappement et les badges sont tous finis en noir. Il existe un choix de cinq couleurs extérieures, y compris la teinte Nogaro Blue utilisée par le modèle RS d’origine, le RS 2, tandis que les lumières LED projettent « #RS performance » sur le sol lorsque vous ouvrez les portes.

À l’intérieur, les sièges baquets légers en carbone sont nouveaux. Ils permettent d’économiser un peu de poids par rapport aux articles RS 3 standard et offrent un soutien fantastique dans les virages serrés. Les coutures des panneaux centraux en nid d’abeille en Alcantara sont bleues, ce qui correspond aux ceintures de sécurité et au repère 12 heures sur le volant garni d’Alcantara.

On achète ?

Alors oui on achète sans la moindre hésitation ! Ce modèle anniversaire aurait peut être mérité un peu plus de puissance mais quelque chose me dit que le facelift sera bien plus dynamique 😉


Images Audi4Addict

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 1 =

%d blogueurs aiment cette page :