Rallye Dakar 2023 : une édition difficile

Audi RS Q e-tron #204

La compétition automobile est un monde difficile. Chaque épreuve est dotée de nombreuses inconnues et même la meilleure des préparations ne peut rien contre des éléments hostiles. Au Rallye Dakar, c’est encore plus vrai : entre les températures extrêmes, les sols piégeux et la navigation complexe, les pilotes du désert ont fort à faire pour gravir les plus hautes marches du classement.

Pour Audi Sport, cette édition 2023 aura marqué les esprits, avec des parcours pleins de rebondissements et malheureusement de nombreuses avaries qui ont définitivement effacé tout possibilité de podium.

Un démarrage glorieux

Grâce aux 12 mois supplémentaires de préparation, les équipes d’Audi Sport étaient prêtes à en découdre. Les 3 premiers jours ont même été synonymes de victoires et d’excellents résultats. Les Audi RS Q e-tron ont montré leurs performances et les équipages ont largement dominé le désert. Mais c’était sans compter sur toutes les difficultés à venir.

Les équipages Audi ont subi 14 crevaisons en 4 étapes, et Carlos Sainz a cassé une suspension aux étapes 3 et 6. Pour Ekström, il faudra attendre la 7ème étape pour subir le même sort. Pourtant, l’espoir restait entier, l’équipage Peterhansel/Boulanger est resté sur la seconde place du classement général jusqu’à la sixième étape, où un saut sur une dune a été brutal. L’Audi RS Q e-tron s’est retournée, et l’équipage est parti en soins médicaux.

Mais les avaries n’ont pas cessé, y compris pour le jeune Mattias Ekström, qui a pourtant gardé un beau top 6 durant longtemps. Il a même surpris beaucoup d’équipages en signant une seconde et une troisième place lors de la journée marathon. Malgré tout, les nombreuses heures à réparer son bolide a largement fait chuter sa place au classement, pour terminer 14ème au général.

Audi RS Q e-tron #211

2024 ? Le rendez-vous est pris

Malgré des résultats largement en dessous des objectifs, les équipes d’Audi Sport ont tout donné. Les équipages se sont beaucoup entraidés et Oliver Hoffmann, le responsable du développement technique a annoncé : “Nous reviendrons en 2024”. 12 mois supplémentaires de préparation pour les 3 équipages et un nouvel objectif ambitieux pour l’an prochain. Les ingénieurs et mécaniciens vont travailler d’arrache pied pour robustifier encore davantage les Audi RS Q e-tron, pour un spectacle toujours plus grandiose. On croit en vous !



Photos Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 4 =

%d blogueurs aiment cette page :