Audi Q4 Sportback 40 e-tron : choix logique

Audi Q4 e-tron Sportback - 3/4 Arriere

Chaque année voit la mobilité électrique prendre de plus en plus de place. Du côté des constructeurs, au delà des obligations légales, les catalogues de véhicules électriques s’étoffent et trouvent leur public.

Chez Audi, l’offensive à commencé avec les SUV e-tron quattro et e-tron Sportback, mais c’était sans compter sur un investissement massif, et une feuille de route bien définie. Depuis maintenant 18 mois environ, la marque compte à son catalogue l’Audi Q4 e-tron, un SUV compact, qui séduit déjà sa clientèle. Comme souvent chez Audi, il n’aura pas fallu attendre longtemps pour découvrir sa première déclinaison : l’Audi Q4 e-tron Sportback.

En route vers la Norvège

C’est dans un pays magnifique, la Norvège, que nous a été donné la possibilité de réaliser un bel essai de la nouvelle venue. Rappelons tout de même le pédigrée et l’offre : 4 niveaux de puissance et 4 finitions. On démarre avec l’Audi Q4 Sportback 35 e-tron et ses 170 chevaux (et une petite batterie), pour arriver à l’Audi Q4 Sportback 50 e-tron quattro et ses presque 300 chevaux. Côté tarifs, on se situe entre 45 et 70 000 euros. A noter tout de même que la première version peut bénéficier d’un joli bonus énergétique en France, pour une offre d’appel vraiment séduisante. Mais les équipes d’Audi ont bien conscience que la version la plus prisée sera la version 40 e-tron, dans une finition S line toujours très demandée.

Et la Norvège dans tout ça ? C’est dans ce très beau pays scandinave qu’Audi nous a invité a découvrir ce nouveau modèle. Nous avons eu la chance de voyager pendant deux jours avec une superbe Audi Q4 Sportback 40 e-tron, dans une finition Design Luxe réussie. L’occasion rêvée de voir ce que la version Sportback apporte, mais surtout de voir quelle est la cohérence de ce milieu de gamme à l’avenir glorieux.

Audi Q4 e-tron Sportback - 3/4 Avant

Design plus sportif

Arrêtons nous une minute sur le design de cette nouvelle Audi Q4 Sportback e-tron. On retrouve bien sûr tout ce qui fait le charme des Audi e-tron : calandre pleine, partie basse contrastée et un ajout de touches techniques et réussies : feux matriciels à l’avant avec signature personnalisable, feux arrière somptueux, arches de roue proéminentes. Sur cette version Sportback, vient s’ajouter une touche de dynamisme supplémentaire avec cette ligne de toit plongeante et cet aileron inratable. Dans notre livrée d’essai Argent Fleuret métallisée, on obtient un véhicule commun, design, qui s’incruste parfaitement dans le paysage.

Inutile de passer du temps sur l’habitacle, il est strictement identique à celui de l’Audi Q4 e-tron. Réussi, très habitable et surtout rempli de petites attentions pour le quotidien. Mes deux jours passés à bord ne m’ont pas permis de me familiariser entièrement avec les commandes tactiles sur le volant, seul réel reproche d’ergonomie à noter.

Inutile également de préciser qu’on se sent tout de suite chez soi dans cette Audi. Comme toujours, malgré la motorisation électrique, il ne faut qu’une minute pour retrouver ses marques et prendre sa place sur les routes. L’autonomie semble rassurante, et la route qui nous attend bien tracée, allons-y.

Audi Q4 e-tron Sportback - 3/4 Arriere

La Norvège, c’est presque un autre monde. D’abord il faut se familiariser avec les bacs et autres ferrys, qui sont là-bas monnaie courante pour gagner du temps. Il faut ensuite se faire aux tracés sinueux, et aux paysages de carte postale qui oscillent entre grandes montagnes et lacs somptueux. Si on pourrait y trouver un côté monotone, il n’en est rien, et il est clair que la carte postale offerte par ce pays doit être encore différente en saison hivernale.

Toujours est-il que l’Audi Q4 Sportback se meut parfaitement sur ces routes, bien aidé par des assistances à la conduite bienvenues, comme le régulateur adaptatif, ou l’affichage tête haute avec réalité augmentée. On se plait à voyager à allure standard, mais aussi à allure plus vive, grâce à un comportement sain, sans être vraiment exubérant. Les bruits de roulement sont parfaitement contenus, notamment grâce au vitrage acoustique.

Un pays taillé pour l’électrique

Le plus impressionnant en Norvège, au delà des paysages et du saumon à tous les repas, c’est la proportion de véhicules 100% électriques. C’est bien simple : le pays a je pense 10 ans d’avance sur la France sur le sujet. On croise des Tesla, Polestar, Audi e-tron, Nissan Leaf et autres Ioniq 5 partout. Comment font-ils? C’est très simple : l’écosystème est dimensionné pour. Les bornes de recharge sont légion, et elles sont rapides. Notre étape à Bergen nous a permis de découvrir un parking rempli de bornes affichant des capacités de recharge au delà des 200 kW, un endroit de passage pour le temps d’un café, et une autonomie retrouvée pour la semaine !

Tout cet écosystème rend n’importe quel trajet serein. Peu importe le nombre de kilomètres à parcourir ou l’autonomie réelle de son véhicule, on peut s’arrêter facilement et profiter d’une charge rapide quand bon nous semble. A ce propos, l’Audi Q4 Sportback 40 e-tron est capable de recevoir une recharge de 125 kW, permettant de récupérer 80% de son autonomie en 30 minutes, pas mal non ? Sa batterie de 77 kWh utiles promet une autonomie WLTP de 522 kilomètres, de quoi voir venir.

Audi Q4 e-tron Sportback - Détail partie arriere

Et cette Audi Q4 Sportback dans tout ça ?

Après deux jours passés au volant de cette nouvelle Audi, on peut affirmer qu’elle est à ce jour l’offre la plus logique dans la gamme Audi e-tron. Côté puissance, elle est largement suffisante, les 204 chevaux étant présents à tout moment, offrant des accélérations et des reprises bien au delà du nécessaire. Les versions au dessus sont certes plus performantes et offrent la transmission intégrale, mais n’oublions pas le tarif et la consommation engendrée par cette irrésistible envie d’appuyer sur la pédale de droite.

Côté confort et comportement, cette version 40 e-tron Design Luxe offre tout le nécessaire. Le vitrage acoustique ainsi que la pompe à chaleur sont clairement des options à cocher pour parfaire l’expérience, mais la version S line répondra déjà à de nombreuses attentes. Côté consommation et autonomie, rien à dire. Les chiffres donnés par Audi sont réels : environ 18 kWh/100 km, pour une autonomie de 500 km pour un roulage majoritairement sur routes secondaires.

Et puis, il y a le prix. L’Audi Q4 Sportback 40 e-tron démarre à un peu plus de 60 000 euros en finition S line. Si le tarif paraît élevé, il faut bien se rappeler que l’Audi Q4 offre une habitabilité et une expérience à bord identique à celle d’une Audi Q5, la modernité en plus. L’Audi Q5 Sportback S line avec un moteur de 204 cheveux débute à 65 000 euros (sans compter son éventuel malus et la carte grise). L’Audi Q4 Sportback affiche donc une cohérence impressionnante, sans faire vraiment payer plus cher sa haute technologie embarquée. Alors, oui, reste à passer le pas et se dire que l’électrique est désormais bien là, et qu’Audi nous offre ici un véhicule parfaitement taillé pour nos usages quotidiens, sans oublier les départs en vacances.

Cette Audi Q4 Sportback e-tron, dans cette motorisation de 204 chevaux mérite amplement la réflexion, et c’est peut être là sa plus grande force. Désormais, l’offre Audi e-tron fait réfléchir, en offrant une expérience vraiment réussie et sans réel égale. Cette Audi 100% électrique coche toutes les cases de l’expérience Audi, avec cette vision sur l’avenir bien calibrée. N’hésitez pas à aller la découvrir, elle vaut vraiment le détour !



Photos Audi4Addict

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

13 − neuf =

%d blogueurs aiment cette page :