Audi inaugure un projet écologique inédit

Audi RS e-tron GT

Nous parlons beaucoup d’écologie ces derniers temps, mais il est clair que l’automobile doit jouer son rôle dans la transition énergétique. Depuis de nombreuses années, Ingolstadt cherche à réduire son empreinte carbone dans toutes les étapes de liées à la vie de ses produits : depuis la phase de recherche, en passant par la fabrication et jusqu’au recyclage.

D’une raffinerie à un campus technologique

En 2016, la ville d’Ingolstadt et Audi ont planché sur un projet inédit : celui de démanteler une raffinerie, nettoyer tous les sols et construire un campus technologique dédié à l’environnement. C’est sur le terrain de la raffinerie Bayernoil que les choses ont commencé. Sur un terrain total de 60 hectares, 22 d’entre eux ont du être profondément nettoyés pour l’arrivée du nouveau campus.

Il a fallu ensuite mettre en place et construire de quoi travailler, tout en réduisant au maximum l’empreinte environnementale. Audi et Ingolstadt ont donc commencé la construction de bâtiments nouvelle génération, avec des énergies renouvelables au maximum : panneaux solaires, pompes à chaleur, caloducs pour amener la chaleur ou le froid là où ils sont nécessaires sans en reproduire de nouveau…

Les premiers bâtiments sont déjà opérationnels, et accueillent les équipes de CARIAD, la branche logicielle créé par le groupe Volkswagen, qui travaille autour des véhicule autonomes et de leurs interfaces.

Audi Energy Control Center

Vers une gestion énergétique complète

Ce nouveau campus inaugure également un bâtiment dédié à la gestion de l’énergie et de l’impact environnemental. Baptisé “Energy Control Center”, ce bâtiment contient déjà de nombreux éléments pour contrôler l’impact du site. Son toit contient des panneaux solaires, son chauffage est géré par des pompes à chaleur, mais c’est surtout son rôle de tampon et de médiateur qui impressionne. Ce bâtiment contient des batteries pour faire tampon en cas de faible production et de forte demande électrique dans tout le campus.

Des appareils et une équipe d’experts indépendants sont également dédiés à réduire au maximum l’impact des déchets sur la nature environnante. Les déchets de production des sites sont minutieusement traités avant d’être jetés. Il en est de même pour l’eau sale, filtrée plusieurs fois avant de repartir dans le circuit habituel.

Enfin, on peut également saluer la volonté d’Audi et de la ville d’Ingolstadt de dédier 15 hectares du site à la nature, en replantant des arbres et en laissant la nature reprendre ses droits. Un grand projet donc qui continue de se construire et qui vise une consommation énergétique nulle d’ici quelques mois. Ce nouveau site a d’ailleurs déjà reçu un award pour son audace et sa participation à l’écologie. Cela montre une fois de plus qu’on peut très bien allier production, industrie et écologie.

Audi IN-Campus GmbH


Photos Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quinze + 13 =

%d blogueurs aiment cette page :