Essai Audi Q4 e-tron Sportback

La plupart des clients choisiront l’Audi Q4 e-tron Sportback pour son style. Mais la grande nouvelle ici est que si vous voulez le style élégant d’un SUV coupé mais que vous n’êtes pas prêt à faire des compromis en matière d’espace ou de praticité, alors cette rivale de la Tesla Model Y est très proche d’être une voiture familiale sans compromis.
Spacieuse, agréable à conduire et construite comme une vraie Audi devrait l’être, l’Audi Q4 e-tron Sportback cochera beaucoup de cases pour beaucoup de clients exigeants. L’idée d’un SUV coupé n’est pas nouveau. BMW le fait depuis des décennies, et même les grands constructeurs comme Renault ont eu un bon coup de fouet ces dernières années.

Audi Q4 e-tron Sportback 3/4 avant

Alors…

Audi a également lancé pas mal de SUV élégants depuis plusieurs années (Audi Q5 Sportback et Audi Q3 Sportback). Mais là où d’autres souffrent en ce qui concerne la hauteur sous plafond ou l’espace de coffre, les ingénieurs d’Ingolstadt ont réussi à plusieurs reprises à contourner les problèmes prétendument inévitables en matière de praticité.L’Audi Q4 e-tron Sportback en est un parfait exemple, bien que sa taille joue probablement un rôle important ici. La plus petite Audi Q3 Sportback en est un autre, cependant, bénéficiant de cette ligne de toit caractéristique du coupé sans préjudice grave pour ceux qui sont assis à l’arrière.C’est maintenant au tour de l’Audi Q4 e-tron. Sur le papier, la version Sportback est en réalité plus pratique qu’un SUV classique ; mesuré à la plage arrière, le coffre du coupé s’élève à 535 litres soit 15 litres de plus que le l’Audi Q4 e-tron normal . À contrario, rabattez les sièges et l’Audi Q4 e-tron standard a l’avantage, mais pas de beaucoup ; 1 490 litres contre 1 460 litres.Vous pourriez vous attendre à ce que l’aspect pratique des sièges arrières en souffrent, mais les concepteurs d’Audi ont encore une fois réussi à faire preuve de créativité ici. En creusant de l’espace sur le toit pour s’assurer qu’il y ait suffisamment de place même pour ceux qui approchent les 1m86 comme moi. L’espace pour les genoux et les jambes est vraiment très généreux.

Audi Q4 e-tron Sportback arrière

Bon…

Toute la partie avant est totalement identique à l’Audi Q4 e-tron standard. Les sièges sont nettement plus moelleux que ceux de la Skoda Enyaq sur lesquels ils partagent sa plate-forme. L’écran central est intégré au tableau de bord plutôt que d’être perché au-dessus.
L’expérience avec le système MMI est agréable sauf avec l’Apple Car Play sans fil ou il faut faire la mise à jour en iOS 15.0.2 afin d’avoir un fonctionnement digne de ce nom sinon les plantages seront légions.

Doit-on encore parler de la qualité d’assemblage ? Oui et non ! Certains matériaux sont vraiment de qualité Audi rien à se reprocher ; sauf certains plastiques durs indignent d’être dans une Audi et le dessus de tableau de bord où on dirait un véritable patchwork. L’affichage tête haute est sur le papier une révolution mais en réalité c’est une catastrophe. vibration de l’affichage, flèches qui sautillent dans tous les sens, imprécision du line assist et j’en passe. Je dois dire que Skoda fait bien mieux et oui Skoda fait mieux que Audi…

L’expérience SONOS est quant à elle un cran en dessous de B&O mais bien au dessus du système de sonorisation de « base » mais est-ce suffisant pour une voiture à 90k€ ???
Le volant et ses parties sensitives avec retours haptiques sont difficiles à appréhender dans un premier temps mais on s’y habitue avec le temps. Vous l’aurez compris nous sommes mitigés sur l’aspect technologique et quelques points de finitions intérieurs.

Audi Q4 e-tron Sportback détail

Laquelle ?

Optez pour l’Audi Q4 e-tron Sportback 35 (164 cv) de base et vous obtiendrez la plus petite batterie de 52 kWh. La version 40 vous offre une batterie de 77 kWh et un peu plus de puissance (204 cv), tandis que la version 45 (265cv) et 50 (299 cv) ajoute un deuxième moteur à l’essieu avant pour la transmission intégrale quattro. Bien que nous n’ayons pas encore essayé le modèle d’entrée de gamme, il semble que la version 40 de milieu de gamme soit probablement le meilleur choix de la gamme.Les vitesses de charge de l’Audi Q4 e-tron Sportback sont également compétitives ; la charge de 125 kW est standard, ce qui signifie qu’une recharge de 10 à 80 % est possible en un peu plus d’une demi-heure. La recharge complète à la maison via une wallbox de 7 kW prend un peu plus de 12 heures à vide. Nous vous conseillons vivement et si possible de mettre une alimentation en 11kW. Ce qui lui manque en terme de plaisir avec le manque de consistance dans la direction, elle le compense un peu en terme de confort. Sur notre version S line il manquait juste la suspension adaptative qui aurait offert un confort optimal. L’Audi Q4 e-tron Sportback vire parfaitement à plat dans les virages et offre un vrai dynamisme au détriment malheureusement du confort.

 

Galerie :

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 − 2 =

%d blogueurs aiment cette page :