Les concepts Audi inoubliables

Dans le monde automobile, le design est primordial. Il doit à la fois susciter le désir, mais également communiquer sur les envies de la marque et ses gênes.

Chez Audi, le design est pris très au sérieux. Nous avons découvert il y a trois ans l’Audi Design Center, à l’occasion du lancement de la nouvelle Audi A7 Sportback. Un temple dédié à l’émotion, au dessin et aux aspects pratiques. Durant ces dernières années, la marque a toujours montré au public ses avancées et ses envies, sous la forme de concepts.

Ces esquisses très travaillées, parfois même roulantes, permettent à la fois de montrer la voie que prend Audi, mais également de jauger leur attrait, pour bien connaître l’engouement du public. Passons en revue quelques-uns de ces concepts, qui ont marqué l’histoire de la marque.


1995 : Audi TT concept

Reconnaissable entre toutes, l’Audi TT est une voiture vraiment à part. En 1995,  à Francfort, une jeune petite équipe a proposé un coupé 2+2 innovant, tout en rondeurs, mais terriblement craquant. Aluminium, cuir, dynamisme, tout était présent pour créer l’envie et faire de ce coupé une réussite.

Il faudra 4 ans à la marque pour prendre la décision d’un lancement en grande série. Et la surprise fut de taille : le modèle de série était presque identique au concept, y compris la trappe à essence façon course en aluminium, ou ces rondeurs inédites pour l’époque. Même la trappe aluminium cachant l’autoradio a été gardée, comme un hommage aux bolides de course minimalistes.

On connaît la suite, ce coupé est devenu incontournable et a tenu bon. La 3ème génération est aujourd’hui au catalogue, et même si la marque a décidé de ne pas renouveler ce modèle une fois sa fin de vie atteinte, l’Audi TT restera à jamais dans l’histoire d’Ingolstadt.


2003 : Audi Le Mans quattro concept

En 1999, Ingolstadt se lançait le défi fou de s’inscrire aux 24H du Mans. Une équipe se créé autour du projet et un prototype Audi R8 doté de la technologie FSI voit le jour. Le succès fut immédiat : en 2000, 2001 et 2002, Audi remporte les 24H du Mans avec un trio Pirro/Kristensen/Biela en grande forme.

Seulement, ces victoires en course ne résonnent pas dans le catalogue de la marque. En effet, mis à part l’Audi TT ou les Audi RS 4 et RS 6, pas de supercar à disposition. Ces victoires au Mans font donc germer une idée sportive à Ingolstadt, qui voit le jour sous forme de concept à Francfort en 2003 : l’Audi Le Mans quattro.

Ce concept préfigure largement ce que sera l’Audi R8 quatre années plus tard. Le concept renfermait un V10 bi-turbo de 610 chevaux, une structure aluminium, des feux 100% LED ou encore un cockpit dérivé de la course. Si l’Audi R8 voit le jour en 2007, il faudra attendre 2009 pour retrouver le V10 et les feux LED.


2003 : Audi Nuvolari quattro

Au même moment que le concept Audi Le Mans quattro, les équipes du design d’Ingolstadt mettent au point une feuille de route pour les futurs modèles de la marques : plus sportifs, plus tournés vers l’esprit GT, des feux qui s’affinent ou encore la calandre singleframe béante.

Ces éléments prennent vie via le concept Audi Nuvolari quattro. Un coupé GT qui préfigurera de nombreux modèles de la marque : Audi A6 en 2004, Audi A4 en 2008, Audi A5 en 2009 et même Audi A7 Sportback en 2010. Le plus flagrant se trouve dans l’habitacle, où le système MMI à molette est inauguré, avec l’écran intégré en partie haute de la planche de bord, design encore d’actualité aujourd’hui dans certains modèles.


2010 : Audi quattro concept

Direction Paris, en 2010, pour fêter les 30 ans de la célèbre transmission intégrale quattro. Pour cette Audi quattro concept, le cahier des charges était simple : faire un hommage modernisé à l’Audi coupé quattro des années 80. Si le concept reprend certaines formes inaugurées l’année précédente sur l’Audi A5 coupé, les références à l’histoire sont nombreuses : épaules proéminentes,  aération du moteur via la lame du capot, ligne de caisse basse, empattement court.

Muni d’un 5 cylindres turbo poussé à 408 chevaux, l’Audi quattro concept se propulse à 100 km/h en seulement 3,9 secondes. Pour les sessions tortueuses, les roues de 20 pouces et les 4 roues motrices permanentes permettent des passages en courbe impressionnants.

Reste que ce concept ne verra malheureusement jamais le jour en version de série. Nous avons longtemps attendu une édition limitée, mais la marque en a décidé autrement. Pourtant, les fans étaient prêts à voir cet hommage aux années 80 rouler, en surfant sur la vague des néo-rétros. Un dernier espoir réside dans ce qui sera le modèle successeur de l’Audi TT, qui sait ?


2014 : Audi Prologue

En 2014, la direction du design d’Audi change, et c’est Marc Lichte qui récupère cette responsabilité. Très vite, il met ses équipes au travail et réalise son premier concept, qui se présente comme une feuille de route pour les modèles Audi à venir. C’est à ce jour un des plus beaux concepts Audi jamais créés.

C’est à Los Angeles que Marc inaugurera ce concept. Calandre singleframe plus large et plus fine, feux fins et s’étirant jusque sur l’aile, toit terminant en pente douce, épaules proéminentes, technologie tactile dans l’habitacle … tout les codes des modèles actuels sont repris dans ce concept.

Dérivé en version Avant et en version Allroad, l’Audi Prologue à donné la voie à l’Audi A8, suivie de près par les Audi A6 et A7 Sportback. C’est encore aujourd’hui ce concept qui définit le langage stylistique d’Audi.


2018 : Audi e-tron GT

On ne présente plus ce concept, mais il fête déjà ses 3 ans. Lorsqu’Audi a décidé de travailler sur la voie de l’électrification, les choses se sont faites de manière pragmatique. D’abord des modèles routiers, puis compacts afin de répondre à une majorité des demandes. Ensuite, place au sport avec l’arrivée prochaine de l’Audi e-tron GT, que le concept préfigure largement.


Photos : Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt + 12 =

%d blogueurs aiment cette page :