La gamme e-tron se bonifie : nouvelles Audi e-tron S et Audi e-tron S Sportback

Désormais, la gamme Audi e-tron possède une belle place dans le catalogue d’Ingolstadt. Rappelons que la stratégie est claire : lancer 20 modèles 100% électriques en 5 ans, pour couvrir une grande partie des besoins.

Si nous connaissons une partie du catalogue avec les Audi e-tron quattro et Audi e-tron Sportback, le reste est encore mystérieux, et n’a pas dépassé l’étape du concept. Néanmoins, nous avons récemment compris que la marque aux anneaux avait pour but de faire plaisir aux plus dynamiques d’entre nous, avec des versions sportives e-tron. Il est temps de lever le voile sur deux nouveaux modèles, qui vont ravir les amateurs de sensations.

Audi e-tron S : sportivité et agilité

La marque aux anneaux avait largement communiqué sur cette nouvelle gamme S, mais désormais, c’est du concret. Les Audi e-tron S et Audi e-tron S Sportback sont prêtes pour la commercialisation, et les commandes démarreront dès l’automne.

Pour la première fois sur un véhicule de grande série, ces deux modèles sont équipés de 3 moteurs électriques. Le premier sur l’essieu avant, et deux sur l’essieu arrière. La puissance totale affiche plus de 500 chevaux et le 0 à 100 km/h est abattu en 4,5 secondes. Dans la vie réelle, c’est l’Audi Drive Select qui déterminera quel moteur doit être utilisé. Dans le mode le plus dynamique, les Audi e-tron S et Audi e-tron S Sportback seront capables de gérer la puissance et le couple à chaque roue, en quelques millièmes de secondes.

Si on couple cette triple motorisation avec des suspensions pilotées intelligentes, on se retrouve avec des modèles 100% électriques taillés pour la sportivité. Ces Audi pourront, notamment en virage, raffermir les suspensions à la demande et inscrire le véhicule efficacement pour des vitesses de passage bluffantes. Quelques virgules seront également admises en mode très sportif, toujours contrôlées par les ordinateurs embarqués.

N’oublions pas que le centre de gravité participera également à l’expérience. Les 95 kWh de batteries (dont 86 exploitables) sont placées dans le plancher, au même niveau que les moteurs. Cette architecture promet un comportement sain, tout en permettant quelques franches sessions sportives.

Un look sportif, mais efficient

Comme tout modèle S, les nouvelles Audi e-tron S et Audi e-tron S Sportback prennent des muscles, sans trop en faire. on retrouve des entrées d’air agrandies, des éléments de carrosserie plus musclés, un large diffuseur arrière et des passages de roue plus larges. On ajoute un pack aluminium exclusif, des jantes de 20 à 22 pouces aux 4 coins, et on obtient un cocktail réussi.

A l’intérieur, la couleur noire domine, mais Audi a prévu de belles couleurs contrastantes au choix des clients. Les décorations pourront s’habiller de carbone ou d’aluminium, et quelques packs d’ambiance viendront compléter un cocon taillé pour le dynamisme, sans compromettre le confort.

N’oublions pas que derrière ces éléments stylistiques, les ingénieurs d’Ingolstadt ont travaillé l’efficience. On retrouve des ailettes contrôlées électriquement derrière la calandre ainsi qu’au niveau des aérations des roues. Elle restent fermées le plus possible pour accroître l’aérodynamisme (Cx de 0,28 pour l’Audi e-tron S et 0,26 pour l’Audi e-tron S Sportback).

Les rétroviseurs numériques, désormais brevetés, participent également à la course à l’efficacité énergétique, tout comme les freins pilotés électriquement. Grâce aux 86 kWh de batterie utilisables, les Audi e-tron S et Audi e-tron S Sportback affichent respectivement 364 et 370 kilomètres d’autonomie.

Technologie de pointe

Comme toutes les Audi, ces nouveautés 100% électriques récupèrent ce qui se fait de mieux en matière de connectivité. Le système MMI reçoit de quoi gérer les trajets en fonction des bornes de recharge, les feux peuvent être équipés de la technologie Digital Matrix LED et la voiture peut, dans certaines villes, se connecter aux infrastructures pour connaître les disponibilités des parkings ou encore le cycle des feux tricolores.

On peut également parler de la gestion intelligente de l’énergie, avec une pompe à chaleur pour réchauffer l’habitacle, un système de freinage intelligent, qui utilise dans une majorité des cas la puissance de régénération des moteurs pour ralentir le véhicule, ou encore la préparation des batteries à la recharge pour gagner du temps lors des pauses.

Vous l’avez compris, avec ces nouvelles Audi e-tron S et Audi e-tron S Sportback, la marque aux anneaux veut jouer dans la cour des sportives, avec une technologie de pointe pour asseoir son rang. Il reste désormais à découvrir ces modèles en dynamique afin de ressentir le travail fourni par les ingénieurs sur la triple motorisation. Ces modèles évoluent dans le bon sens, et laissent présager de futures déclinaisons encore plus dynamiques, restons à l’écoute.


Audi e-tron S


Audi e-tron S Sportback


Photos : Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf − 3 =

%d blogueurs aiment cette page :