Essai – Audi SQ5 TDI – Le son et l’image

Nous avons désormais l’habitude, qui dit Audi « S » dit moteur TDI. Si la passion et le sport font toujours penser à l’essence et aux moteurs qui hurlent, la raison et le quotidien nous ramènent sur terre, avec des moteurs coupleux et économiques.

L’Audi Q5 est le SUV best-seller d’Audi, et les clients qui souhaitent plus d’exclusivité et de dynamisme peuvent opter en Europe pour l’Audi SQ5 TDI, notre monture d’essai. Ce SUV vitaminé avec une bonne louche de raison nous a-t-il convaincu ?

Oser la couleur

Si nous avons l’habitude du style des Audi Q5, la version S sait rappeler son dynamisme avec quelques éléments bienvenus : coques de rétroviseur aluminium, calandre typique et jantes de 21 pouces sur notre modèle.

Mais la cerise sur le gâteau vient tout simplement de la couleur. Dans un environnement français et européen où la majorité des voitures sont blanches, grises et noires, notre livrée Vert Açores fait tourner toutes les têtes et nous fait briller les yeux. Ne vous y trompez pas, et osez la couleur, vous en vous en lasserez pas.

A l’intérieur, le constat est mitigé. Si les matériaux et l’assemblage sont très rigoureux, l’écran du MMI mérite une mise à jour. Les informations sont bien là et l’ergonomie réussie, mais le facelift sera bienvenu et apportera une belle louche de modernité.

Oser le dynamisme

Années après années, le paysage des SUV a changé et a gagné en dynamisme. Pour cette seconde génération, cette Audi SQ5 TDI bénéficie de nombreuses évolutions. Parlons du moteur, affichant 347 chevaux et 700 Nm de couple, il surprend par ses relances et son accélération, notamment en mode « Sport » où le système de son distille un bruit de V8 certes artificiel mais enivrant.

C’est simple, le comportement est excellent pour un véhicule de ce gabarit. Les suspensions ont un réglage homogène qui reste confortable lors des sessions routières et incisif lors des virées dynamiques. La transmission intégrale quattro veille à la motricité et le bloc nous colle aux sièges à chaque pression franche sur l’accélérateur.

Comme toujours, le débat fait rage entre essence et diesel mais cette Audi SQ5 TDI met les points sur les i. Le comportement dynamique est bien là, le moteur répond présent et relance sans sourciller, le bruit est addictif et la consommation parle d’elle même. Si les sessions dynamiques font grimper l’affichage autour des 10l/100km, la moyenne atteinte en conduisant normalement est de 6,9L/100km, un excellent score aux vues du gabarit et du moteur.

Cette Audi SQ5 TDI est une belle synthèse des modèles S Audi : pratique, confortable, dynamique sur demande et raisonnable. Cet essai nous a séduits et cette couleur encore plus, à quand la prochaine fois ?



Photos : Audi4Addict

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix − 5 =

%d blogueurs aiment cette page :