Technologie OLED : une stratégie lumineuse

La marque aux anneaux ne cesse de nous étonner avec des technologies toujours plus avancées. Dans le domaine de la lumière, Audi a largement fait ses preuves et continue à innover avec des phares de plus en plus complexes, offrant un design étonnant.

Il y a quelques années, la technologie LED a fait son apparition. Elle a permis d’abaisser la consommation des feux et de trouver de nouveaux designs, afin de donner plus de personnalité aux modèles. Désormais, il nous fait compter sur l’OLED, qui promet de nous étonner.

Qu’est-ce que l’OLED ?

La technologie OLED (pour Organic Light-Emmiting Diode) se base sur la superposition d’éléments semi-conducteurs pour créer des surfaces électro-luminescentes. Grâce à cette technologie, on peut créer des panneaux de toutes formes, capables d’émettre de la lumière avec une homogénéité parfaite, et sans système complexe de gestion. En comparaison avec la technologie LED, on gagne énormément en épaisseur et en consommation d’énergie.

En divisant ces panneaux lumineux par segments, et en contrôlant intelligemment chacun d’entre eux, on peut créer des designs à l’infini, voire proposer des animations lumineuses. C’est l’Audi TT RS qui a inauguré cette technologie sur ses feux arrière. Pour ce coupé nerveux, les feux sont composés de 4 segments chacuns, contrôlés individuellement. L’Audi A8 a suivi peu de temps après.

Feux Digital OLED, tournés vers l’avenir

Pour la première fois sur un véhicule de série, Audi intègre sur la nouvelle Audi Q5 un système d’éclairage inédit baptisé Digital OLED. Dans les faits, les feux sont composés de 18 segments chacun, avec une fois encore un contrôle individuel de l’allumage et de la luminosité.

Au delà de la prouesse technique, cette technologie repousse les limites du design et offre un très bel avenir à l’automobile en proposant des modes de fonctionnement inédits. La nouvelle Audi Q5 équipée de feux Digital OLED pourra arborer différentes signatures lumineuses en fonction des envies du conducteur.

De nuit, les feux deviendront même interactifs, avec par exemple un signal spécifique lorsqu’un véhicule approche de l’arrière. Cela permettra de mieux informer les autres usagers de la route et d’améliorer la sécurité.

Première étape vers la voiture communicante

Si Audi a fait le choix des feux Digital OLED, c’est également pour les possibilités futures. On peut aisément imaginer des feux capables d’avertir de toutes sortes de dangers : route glissante, véhicule arrivant en face, embouteillages … Dans la course au développement de la conduite assistée, l’interaction avec les autres usagers de la route deviendra primordiale et permettra d’améliorer la sécurité.

Avec une belle anticipation et une préparation aux réglementations futures, Audi prend de l’avance avec ces nouveaux feux : on peut citer les clignotants dynamiques, qui ont répondu à toutes les exigences législatives, et qui sont désormais bien implantés. Les ingénieurs d’Ingolstadt ont de belles possibilités pour le futur et les feux Digital OLED n’en sont qu’à leur début !



Photos : Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + 4 =

%d blogueurs aiment cette page :