Audi SQ7 et SQ8 : plaisir d’essence

Qu’on ne s’y trompe pas : une grande majorité des passionnés d’automobile se mettent toujours d’accord autour des mêmes éléments : un moteur enivrant doit posséder de nombreux cylindres, doit être capable d’émettre un son rageur et doit monter dans les tours jusqu’à distiller des sensations uniques.

Au delà de la performance pure, l’architecture des moteurs et la dose de folie qu’ils sont capables d’émettre sont importantes. Au départ, la marque aux anneaux a joué la carte de la performance sur les SQ7 et SQ8 Européens : un V8 biTDI 4.0L, 435 chevaux et un couple camionnesque de 900 Nm. Sur le papier, ce moteur offrait tout ce qui était nécessaire pour valider le badge S et offrir des sensations dynamiques.

Place à l’essence et à la passion

Les Etats-Unis ont eu récemment droit à une déclinaison essence des Audi SQ7 et SQ8. Ces lancements ont fait couler beaucoup d’encre et la marque aux anneaux a décidé d’importer officiellement ces modèles sur le vieux continent, pour le plus grand plaisir des passionnés.

Les Audi SQ7 et SQ8 sont donc désormais disponibles avec un V8 essence, de 4.0L de cylindrée, avec deux turbos placés au coeur du V pour éviter l’effet retard. Toute cette mécanique offre 507 chevaux et 770 Nm de couple ! De quoi s’amuser avec un 0 à 100 km/h réussi en seulement 4,1 secondes et une vitesse limitée électroniquement à 250 km/h.

Si ce moteur paraît revenir des temps anciens, il n’en est rien. On retrouve des turbos optimisés pour s’enclencher très rapidement, un système de cylindres à la demande qui coupe 4 des 8 cylindres du moteur lors des faibles charges, des contre-poids placés intelligemment pour parfaire l’équilibre du bloc ou encore un système d’échappement actif pour améliorer la sonorité.

Dynamisme de série

Pour une expérience complète et pour faire en sorte que le son colle à l’image, Audi a décidé de parfaire l’équipement de série. Toutes les Audi SQ7 et SQ8 TFSI seront équipées des roues arrières directrices et des suspensions pilotées. On retrouvera en option des barres anti-roulis électro-mécaniques, capables de repousser les limites du compromis sportivité/confort.

La transmission intégrale quattro est évidemment de la partie, tout comme la boîte Tiptronic à 8 rapports. Si on ajoute l’Audi Drive Select de série et ses 7 modes de fonctionnement (comfort, auto, dynamic, efficiency, allroad, offroad et individual), on se retrouve avec un véhicule qui sait en permanence ce que souhaite le conducteur et peut piloter finement les différents niveaux d’assistance.

Côté look, on peut compter sur les disques de frein de 400mm de diamètre, pouvant être transformés en système carbone/céramique. Les jantes de 20 pouces sont de série et peuvent grimper au 22 pouces sur l’Audi SQ7 et 23 pouces sur l’Audi SQ8. A l’intérieur, le luxe et la sportivité se mélangent parfaitement et les futurs conducteurs pourront opter pour différentes ambiances ainsi que des sièges spécifiques sport.

Le lancement est prévu dès cet automne en Europe. L’Audi SQ7 TFSI démarrera à 93 300 euros et l’Audi SQ8 TFSI à 101 100 euros. Ces deux véhicules viennent combler le gap entre les modèles standard et RS, avec cette fois un coeur d’essence qui va ravir les amateurs.



Photos : Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 + 3 =

%d blogueurs aiment cette page :