Salon de Francfort : Interview de Lahouari Bennaoum, Directeur Audi France

Le salon automobile de Francfort démarre ses journées publiques aujourd’hui. Les différents acteurs de la presse automobile et des médias ont arpenté les allées mardi et mercredi, et nous avons profité de l’occasion pour rencontrer quelques personnes parmi l’équipe d’Audi. Découvrez notre interview de Lahouari Bennaoum, Directeur Audi France.


Comment voyez-vous la marque en 2025 ? Pouvez-vous nous en dire plus sur « consistently Audi » ?

Pour commencer, les modèles que nous verrons en 2025, sont encore inexistants aujourd’hui. Nous aurons 30 modèles électrifiés à l’horizon 2025 dont 12 véhicules 100% électriques. Nous avons déjà commencé avec l’Audi e-tron quattro. L’Audi e-tron Sportback, un coupé, arrivera en début d’année prochaine avec l’Audi Q4 e-tron pour un total de 12 véhicules électriques d’ici 2025.
Nous travaillons également sur la technologie hybride rechargeable pour l’ensemble de la gamme à l’horizon 2025.
Notre but est d’atteindre un volume mondial de 40% de véhicules électrifiés en 2025. Lorsqu’on parle de véhicule électrifié, on parle de véhicule 100% électrique, mais également hybride ou avec une micro-hybridation.

L’avenir de la marque sera-t-elle davantage tournée vers le Plugin Hybrid ou le 100% électrique ? Nous pensons principalement à la carence en bornes de recharge type ionity, notamment dans les milieux ruraux.

La marque proposera, en accord avec son ADN “Vorsprung Durch Technik”, une offre de moteurs complète. L’idée n’est pas de forcer un type de moteur ou un autre, mais bien de répondre aux besoins réels des clients.
Par exemple : un client en résidence individuelle, capable de recharger son véhicule tous les jours, et ayant un attrait pour la mobilité électrique, trouvera son bonheur chez Audi. Ce sera d’autant plus vrai lorsque la gamme e-tron aura évolué, par exemple l’Audi Q4 e-tron.
Un gros rouleur sera peut-être orienté vers un diesel, et entre ces deux usages, les moteurs essence ou les modèles hybrides rechargeables trouveront leur public.
L’idée est de diversifier, d’offrir un maximum de motorisations, de possibilités, de silhouettes pour écouter le client et lui offrir ce dont il a vraiment besoin.

“e-tron” sera-t-elle une marque à part entière à la manière d’Audi Sport ou simplement des modèles intégrés dans la gamme actuelle ?

e-tron ne sera pas une marque. La marque reste Audi. “e-tron” est la signature des modèles 100% électriques d’Audi, tout comme “TFSI e” est désormais la signature des modèles hybrides rechargeables. N’oublions pas qu’Audi Sport est également à 100% Audi, certes dans un environnement spécifique, mais bien chez Audi.

La simplification des motorisations à cause de la norme WLTP est-elle terminée ?

Aujourd’hui, toute notre gamme est homologuée WLTP. Cependant, n’oublions pas qu’il y aura d’autres vagues WLTP. Nous allons avancer vers des véhicules dont les émissions de CO2 vont baisser. C’est à nous d’être en avance et d’anticiper les futurs normes et contraintes.

Avec le nombre croissant de nouveautés chez Audi (récemment Audi A1 citycarver, Audi Q3 Sportback) et prochainement Audi e-tron GT, Audi Q4 e-tron pour ne parler que d’elles, est-ce-que les concessions vont se digitaliser de plus en plus ou comptez-vous augmenter leurs surfaces pour qu’elles deviennent de gros terminaux comme Vélizy ?

Le réseau s’est déjà beaucoup digitalisé. Nous ne voulons pas de rupture entre le digital et le physique et nous souhaitons simplifier le parcours client dans le digital.

Par exemple, aujourd’hui, Audi est une des seules marques à proposer un devis en ligne pour l’entretien de son véhicule avec pré-paiement en ligne. A la fin de l’année, une grande majorité du réseau aura adhéré à ce nouveau système. Nos clients arriveront en concession en ayant déjà payé. Si des réparations supplémentaires sont à réaliser, on pourra informer le propriétaire par e-mail avec une vidéo et il pourra valider ou non les travaux. Nous avons déjà une complémentarité entre le parcours physique et digital.

Du côté des véhicules neufs, le réseau est presque entièrement équipé de systèmes d’écrans et de casques de réalité virtuelle afin de visualiser toute la gamme. Il est impossible de tout exposer dans un showroom. L’expérience digitale sera là pour aider le client à configurer le véhicule de son choix.

L’idée n’est pas d’avoir uniquement des gros sites, mais bien de travailler avec le réseau existant et d’être agile suivant les villes. Le tout en proposant une expérience client optimale avec l’intégralité de la gamme et des visualisations d’options même dans le cas du programme Audi exclusive.

Quel est votre meilleur souvenir chez Audi ?

L’Audi Summit à San Francisco. Un excellent souvenir, lors du lancement d’e-tron. J’avoue qu’être au coeur de la Silicon Valley, pour lancer un véhicule 100% électrique, c’était impressionnant.

Votre modèle préféré chez Audi ?

En ce moment, j’ai un penchant pour l’Audi RS 6 Avant.


Un grand, très grand merci à Lahouari pour le temps qu’il nous a accordé. Rendez-vous lors d’un prochain salon !

Photos : Audi4Addict

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :