La belle Audi Q7 s’offre une beauté

La seconde génération du SUV grand format Audi Q7 parcourt les routes depuis 2015, et la marque aux anneaux avait dans les cartons quelques belles nouveautés pour lui donner une seconde vie, avec des éléments bienvenus.

Plus sportif, plus statutaire

Commençons par le look. La nouvelle Audi Q7 met les petits plats dans les grands et s’offre un relooking bien marqué. La face avant change radicalement et gagne en prestance. La calandre singleframe plus allongée possède des angles marqués et s’entoure de prises d’air béantes. Les feux peuvent, en option, intégrer la technologie Matrix LED voire l’Audi laserlight pour une conduite de nuit en sécurité.

J’apprécie particulièrement la partie basse du singleframe, habillée afin de mieux entourer la plaque d’immatriculation, un détail qui prend toute son importance sur un beau bébé comme l’Audi Q7. De profil, le côté baroudeur reprend le dessus et la partie basse semble comme protégée. Enfin, l’arrière gagne lui aussi en prestance : un large bandeau chromé relie les feux pour un effet premium réussi. Le diffuseur contrasté renforce le côté robuste et augmente visuellement la garde au sol.

Un habitacle qui s’harmonise

A l’intérieur, le changement est aussi radical qu’à l’extérieur. La nouvelle Audi Q7 gagne en luxe et en technologie en reprenant la plupart des éléments inaugurés sur les dernières A6, A7 Sportback et A8. L’Audi Q7 passe enfin le pas du tactile avec 2 grands écrans pour le système MMI et la climatisation. Cette nouvelle planche de bord permet de gagner en espace et en harmonie. De plus, l’ergonomie se retrouve unifiée avec les autres modèles de la marque.

Le technologie n’est pas en reste avec un arsenal toujours aussi impressionnant. Un son Bang & Olufsen 3D Avancé, le service vocal Alexa, Google Earth, hotspot Wifi, conduite presque autonome avec maintien dans les voies, régulateur intelligent et boîte tiptronic anticipant la route, sans compter le nouveau système Car-to-X, reliant la voiture aux feux tricolores de certaines grandes villes d’Europe.

La nouvelle Audi Q7 peut donc désormais anticiper le cycle des feux dans certaines villes et le régulateur intelligent pourra donner une consigne de vitesse afin de fluidifier la conduite, tout un programme.

Hybridation légère, mais pas que …

Côté moteurs, la nouvelle Audi Q7 récupère les technologies de ses cousines. Le lancement se fera avec 2 moteurs diesel avec système d’hybridation légère 48V. Arriveront d’ici quelques mois une version essence ainsi qu’une version plug-in hybride. Sur les moteurs standard, le gain annoncé en consommation est de 0,7L/100km, un très beau score vu le gabarit de ce SUV.

Côté dynamique, le SUV garde ses atouts : suspensions pilotées, barre anti-roulis électrique en option, transmission intégrale quattro intelligente et Audi Drive Select avec un mode Off-Road ou un mode individuel pour piloter finalement les éléments. Les futurs clients pourront également opter pour les roues arrières directrices afin d’améliorer le comportement et l’agilité de ce bébé de plus de 5 mètres !

La nouvelle Audi Q7 arrivera cet automne dans les concessions et quelques semaines plus tard sur les routes. Ce coup de jeune est réussi et surprenant, Audi a voulu bousculer ses habitudes en réalisant un facelift marqué, mais sans dénaturer son design. C’est très appréciable sur un véhicule aussi statutaire que l’Audi Q7. Dans ce segment, les changements sont bien souvent très simples afin de ne pas bousculer la clientèle. Je ne peux que féliciter Audi pour cette prise de risque mesurée, et j’attend de voir la suite !

Photos & Vidéo : Audi AG

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :