Essai – Audi TT “20 years” – Où est le bon de commande ?

Je suis fan de la marque aux anneaux depuis de très très nombreuses années. Comme tout le monde, j’ai mes chouchous et je vous avais fait il y a quelques temps un top de mes modèles préférés. Si je voulais rester large, la limousine A8 et le coupé TT sont de loin mes favoris chez Audi.

J’ai eu la chance de posséder ces deux modèles dans ma vie. Je garde d’impérissables souvenirs au volant d’une superbe A8 D2 3.7L V8, mais le modèle qui m’a le plus enthousiasmé reste un TT Coupé, 1ère génération, doté du nerveux 1.8T de 225 chevaux, couplé à la transmission intégrale quattro. C’est simple, je cherche encore pourquoi j’ai vendu cette merveille.

Audi TT – 20 ans de succès

Lancé en 1998, le coupé TT a toujours été à part chez Audi. A l’époque, tout simplement un concept-car lancé dans la rue, avec ses formes arrondies très reconnaissables. Il est très vite devenu l’icône du sport accessible chez Audi un coupé à avoir pour briller en société.

Les générations se sont succédées. Le TT s’est vu greffer un moteur 6 cylindres, un toit en toile, il a été décliné en version S et même en version RS avec un charismatique 2.5L 5 cylindres turbo, de 400 chevaux. N’oublions pas également que l’Audi TT a inauguré de belles technologies chez Audi : boîte à double-embrayage, châssis aluminium/acier, Audi Virtual Cockpit ou encore feux OLED.

Du coup, la marque a décidé de fêter l’anniversaire de son icône comme il se doit, avec un modèle bien à part et très nostalgique : l’Audi TT “20 years”.

Néo-rétro

Cette édition limitée à 999 exemplaires est basée sur la 3ème génération du coupé TT, avec son restylage. On retrouve les formes arrondies de ce modèle particulier, ses feux très travaillés et son habitacle dépouillé mais centré sur le plaisir de conduite.

Pour fêter dignement cet anniversaire, Audi a doté cette version “20 years”, d’éléments exclusifs qui rappellent clairement les origines de ce coupé : peinture gris flèche, jantes en aluminium coulé à 5 branches, feux arrière OLED somptueux et sorties d’échappement en acier inoxydable. Quelques logos “20 years” ornent la carrosserie et l’habitacle, mais la pièce de résistance est dans le coloris du cuir.

Il y a 20 ans, l’Audi TT inaugurant une finition unique : le cuir baseball. Un cuir brun avec des surpiqûres jaunes. Cet habitacle est devenu charismatique et collector. La marque aux anneaux a décidé de faire un clin d’oeil à ce cuir baseball en l’incorporant dans cette édition limitée “20 years”. Le résultat est magique, superbe et donne un cachet particulier à ce modèle.

Clairement, je suis fan du coupé TT, j’ai vu et conduit de nombreux modèles de 1ère génération. Cet intérieur, en cuir brun et ces surpiqûres remontent des souvenirs énormes et passionnants. La firme d’Ingolstadt a réalisé un travail d’orfèvre sur ce modèle collector qui mérite d’être diffusé plus largement pour redonner un peu de pep’s dans le paysage automobile.

Plaisant et imperturbable

Certes, on pourrait détailler ce modèle durant des heures, mais un tel coupé est fait pour rouler. J’ai eu la chance de parcourir un morceau de la célèbre B500 à son bord, en découvrant la forêt noire, ses petits villages typiques, ses routes tortueuses au grip parfois incertain mais aussi ses spécialités qui tiennent au corps !

L’Audi TT “20 years” n’est disponible qu’avec un seul moteur : le 45 TFSI, un 2.0L de 245 chevaux, couplé à la boîte à double-embrayage S-Tronic et au système quattro piloté de dernière génération.

J’ai pris un plaisir fou dans ce TT. Le moteur est extrêmement plaisant. Facile, jamais rageur, ce TT permet de cruiser efficacement, avec un rauque bien travaillé pour un 4 cylindres et une poussée linéaire et dosable à tout moment. Le châssis est neutre mais efficace, le quattro veille toujours au grain et c’est finalement le mode “coude à la portière”, qui sied le mieux à ce coupé. Malheureusement, avec des températures autour de 0°C et de la neige, j’ai dû me contenter de rouler vitres fermées, sans bouder mon plaisir !

Ironique, la B500 réserve des surprises

Souvenirs, souvenirs …

En fait j’ai tout simplement retrouvé mes souvenirs, mes sensations de ce TT qui m’a emmené au quotidien il y a quelques années. Le moteur est certes moins rageur, mais le comportement plus incisif, plus précis, l’ergonomie toujours sans failles et le cockpit virtuel sans reproches.

Ce modèle est clairement collector, signant avec brio les 20 ans du TT, en le réinterprétant parfaitement, avec les doses de nostalgie qui vont bien, jusque dans l’expérience de conduite.

Pour être honnête, j’ai eu la chance d’essayer un grand nombre d’Audi dans ma vie, toutes m’ont enthousiasmé, toutes m’ont donné du plaisir et toutes font partie de mon amour de l’automobile et de cette marque si particulière. Il y a un peu moins d’un an, je passais deux jours au volant d’une limousine A8, somptueuse, je serais reparti avec si je pouvais. Mais là, ce TT “20 years” est encore plus sentimental et c’est un des rares modèles qu’il m’a été TRES difficile de rendre.

Une fois encore, je remercie Audi France pour cet essai néo-rétro, une belle dose de nostalgie et un modèle unique, qui devrait être essayé par toutes les personnes ayant connu le TT 1ère génération.

Photos : Audi4Addict

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :