Essai – Audi Q3 35 TFSI – Doux et sérieux

Il y a désormais 7 ans, la marque aux anneaux se lançait sur un nouveau créneau, celui des SUV compacts. L’Audi Q3 est apparue dans un environnement favorable pour ce type de véhicule et Ingolstadt a réalisé une proposition parfaite, tout à fait dans ses codes.

Cette Audi Q3 de 1ère génération a beaucoup plu, il n’est pas rare de la croiser et elle offre des prestations honorables, avec des formes arrondies séduisantes. Les ingénieurs d’Ingolstadt ont donc une très bonne base pour une seconde génération, que j’ai eu la chance d’essayer il y a peu.

Sérieux et rassurant

Soyons honnêtes, dans le segment des véhicules compacts, tout va très vite et les changements doivent correspondre aux modes et envies des consommateurs. Si on prend l’Audi A1 comme exemple, elle s’est musclée, agrandie, dynamisée, mais a malheureusement perdu en finition dans l’habitacle.

La nouvelle Audi Q3 justement rassure. Elle est tout simplement sans reproche. Audi a réussi à subtilement moderniser son SUV sans le dénaturer ou perdre en qualité perçue. Les formes sont bien présentes et le profil est incontestablement celui d’une Audi Q3. En face avant, on gagne en prestance, la nouvelle calandre impose sa présence et les lignes subtiles et modernes terminent un tableau réussi. De dos, les airs de famille sont indéniables, mais les feux plus effilés et la partie basse plus harmonieuse donnent un vrai coup de jeune.

C’est à l’intérieur que cette nouvelle Audi Q3 met une vraie claque. Les matériaux sont bien choisis, l’assemblage sans reproche. L’écran tactile MMI est parfaitement intégré et entouré d’un hexagone rappelant la calandre. Seule la partie base de la console, ainsi que le levier de sélection de vitesse réduisent l’harmonie. Cerise sur le gâteau : la partie haute de la console, plate comme désormais beaucoup d’Audi, s’habille en alcantara et donne une belle touche luxueuse à bord. Evidemment, le cockpit virtuel est présent et n’est que la partie émergée d’un iceberg technologique très bien intégré.

Sur la route : monde de douceur et de précision

Après une belle découverte statique, je suis parti rouler, toujours dans cette belle région qu’est l’Auvergne. Quelques contraintes personnelles m’ont fait démarrer par la ville. La boîte S-tronic et le moteur coupleux et discret font des merveilles dans cet environnement. La connectivité complète Apple CarPlay et Android Auto me permettent de retrouver rapidement mes habitudes et m’organiser au mieux. Comme toujours chez Audi, le toucher de route est un peu ferme, mais jamais inconfortable. On ressent la route et imperfections, mais davantage pour rassurer que pour déranger.

Mes quelques emplettes terminées, je pars en direction de Gergovie, où de belles routes et un ensoleillé panorama m’attendent. La belle Audi Q3 garde son cocon de douceur et met à disposition son arsenal technologique : maintien dans les voies de circulation, régulateur adaptatif, cockpit virtuel ergonomique … Une belle vocation familiale prend le dessus et l’insonorisation rend le voyage apaisant. Mais ce 1.5L TFSI alors ?

C’est l’Audi Drive Select qui le réveille, passage en mode dynamique, clignotant pour passer sur une route plus engageante, et le moteur s’adapte en offrant un tempérament plus affuté. Certes, l’Audi Q3 n’est pas un SUV sportif et n‘est pas destiné à être malmené, ses suspensions rappelant rapidement ce point. Un rythme “sport fluide” lui va parfaitement bien, on peut se faire plaisir avec ce modèle, en étant toujours rassuré par un châssis communicant. Le moteur distille un bruit sympathique et les virages défilent rapidement, mais sans surprendre.

Un second opus réussi

Le SUV Audi Q3 a toujours trouvé son public, et cette seconde génération reprend tout ce qui a fait la réussite du premier modèle. Ses nouvelles mensurations lui offriront même la possibilité d’être plus familial et de se poser comme une alternative crédible aux modèles plus grands.

J’ai personnellement été bluffé par son habitacle, réalisé avec soin et raffiné, et par sa conduite rassurante. L’arsenal technologie marque également un vrai changement par rapport à la première génération et ses formes musclées le rendent plus désirable. Les fondations étaient saines, la construction désormais en jette et mérite amplement une grande réussite.

Une fois encore, un grand, très grand merci à la concession Audi Sport Concept d’Aubière, plus particulièrement Marjorie et Jérome pour le prêt de ce véhicule. N’hésitez pas à passer les voir pour découvrir cette nouvelle Audi Q3, qui vaut largement le détour.

Photos : Audi4Addict

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit + dix-sept =

%d blogueurs aiment cette page :