Essai – Audi A6 Avant 40 TDI – Cohérente et confortable

Bonjour à tous. Une nouvelle année commence et je vous propose de démarrer avec un essai. Décembre a été productif et mon envie de conduire a été largement comblée. On démarre donc avec une magnifique Audi A6 Avant, dans une version Avus bien choisie.

Intemporelle

L’Audi A6 Avant est LE break par excellence. Choisie par les professionnels, les familles, les grands rouleurs, les amateurs de belles voitures, l’Audi A6 Avant séduit tout le monde et chaque génération est un vrai casse-tête pour la marque aux anneaux. Comment améliorer un modèle déjà très séduisant ? Comme toujours, les équipes d’Ingolstadt ont le savoir-faire et réussissent à moderniser cette icône.

Depuis l’année dernière, la cinquième génération d’Audi A6 est sur nos routes. Très attendue, elle reprend certains codes stylistiques et certaines technologies inaugurées chez ses grandes soeurs A7 Sportback et A8. Toutefois, elle a su garder son image, sa sagesse et sa maturité. Mon modèle d’essai, sublimé par les jantes 19 pouces est sobre, pour mieux se fondre dans le paysage et refléter l’A6 Avant de la vraie vie.

 

Les lignes sont fluides, plus agressives que la génération précédente, mais les rondeurs sont toujours là et la ligne d’épaule caractéristique également. La partie arrière est évidemment massive comparée à la berline mais les feux reliés par cette bande chromée et le diffuseur bien intégré redonnent du dynamisme. A l’intérieur, pas de surprise, on retrouve celui de la berline. Dans cette version Avus, cette routière reçoit dans la modernité et la sobriété. Les sièges confortables sont un régal et l’ambiance ressentie impose la zénitude.

Cohérente

Le conducteur est choyé dans cette belle A6 Avant. Les aides à la conduite sont légion et le package technologique réussi. Surprise, pas de cockpit virtuel mais une instrumentation analogique entourant un bel écran digital. Retour en arrière ? Absolument pas, cette présentation est claire, rassurante et parfaitement cohérente avec la vocation du modèle. Même principe pour le système MMI Navigation avec MMI touch, qui affiche une diagonale de 8,8 pouces et qui est parfaitement intégré dans la planche de bord. Le cocon prend forme, et l’ergonomie est sans reproches, paré au départ.

Le 2.0L TDI de 204 ch démarre dans le plus grand des calmes. Il est temps pour moi d’aller découvrir ses prestations dynamiques. La météo n’est pas au beau fixe, mais les routes d’Auvergne n’attendent que moi. Je démarre par quelques kilomètres dans les rues Clermontoises. Malgré ses presque 5 mètres de long, le break s’en sort bien, l’alliance du moteur et de la boîte S-Tronic fait des merveilles. L’Audi Smartphone Interface me permet de retrouver mon quotidien et j’imagine déjà partir en congés avec ce beau véhicule. Mes quelques emplettes semblent ridicules dans ce grand coffre mais peu importe, j’aurai au moins ouvert le hayon.

 

Vous reprendrez bien un peu de confort ?

La ville, c’est bien, mais une Audi A6 Avant est faite pour découvrir les grands espaces et rouler des heures. Je n’ai pas des heures devant moi mais je compte bien profiter de la route avec ce beau break. Direction les montagnes, rythme coulé.

Ma belle monture d’essai démontre son vrai visage : un salon roulant, confortable avec une insonorisation incroyable (merci le vitrage acoustique). C’est simple, il faut vraiment tendre l’oreille pour entendre le moteur, et les sièges apportent un confort physique qui laisse présager de très longs trajets sans problèmes. Le régulateur adaptatif séduit par son efficacité et la direction sait renvoyer l’information quand il le faut. Un sol froid, un hiver auvergnat et un peu de pluie ont eu parfois raison de la motricité, mais l’A6 Avant reste imperturbable, en prévenant simplement de l’état de la route.

Je teste quand même l’Audi Drive Select et me rend compte que ce break peut gagner en dynamisme avec une direction et une pédale d’accélération plus fermes. C’est néanmoins en mode Auto ou Confort que cette A6 Avant démontre son savoir-faire et tout le travail des ingénieurs d’Ingolstadt. Quelle que soit la route, les passagers sont apaisés.

Très souvent, on part avec beaucoup d’idées reçues avant d’essayer un modèle. Cette Audi A6 Avant m’a conquis. La finition Avus lui va parfaitement et créée une vrai cohérence avec ses performances, tout en imageant ce qu’est une Audi “dans la vraie vie”. Je comprends désormais les amateurs de ce modèle qui parcourent des milliers de kilomètres à travers la France et l’Europe. Ce break est séduisant et confortable, sans oublier d’être pragmatique, tant dans l’espace disponible à bord que par la faible consommation du moteur. Je regretterai simplement l’absence de la transmission intégrale quattro qui aurait apporté un petit plus avec mes conditions de route.

Il faudra prévoir un futur essai avec quelques amis et quelques paires de skis dans le coffre, mais je suis certain que cette belle A6 Avant se pliera au jeu sans sourciller !

Je tiens à remercier chaleureusement Marjorie, Jérôme et la concession Audi Sport Concept d’Aubière où vous pouvez découvrir cette superbe A6 Avant. A très vite pour un nouvel essai 😉

Photos : Audi4Addict

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :