Audi Modèles RS/TT TT

Audi TT : restylage discret

Bonjour à tous. La semaine est chargée chez Audi et après l’arrivée du nouveau Q3, il est temps de revenir sur un autre véhicule phare, la superbe Audi TT.

20 ans … cela semble long mais l’icône d’Ingolstadt existe bien depuis 1998. A l’époque le coupé a étonné mais a clairement séduit un très large public. Il faut dire que ses lignes arrondies, marquées et masculines contrastaient avec la production automobile de l’époque. De plus, c’était une synthèse parfaite du concept présenté 3 ans plus tôt, que tout le monde attendait.

Malgré un châssis imparfait, la première génération de l’Audi TT a cartonné, en offrant des motorisations caractérielles, le 1.8L turbo de l’époque affichait de 150 à 250 chevaux et la transmission intégrale quattro sublimait la motricité.

En 2006, Audi décide de révéler la seconde génération, sans toucher aux éléments caractéristiques de l’Audi TT. Plus confortable, plus routière, cette deuxième version se veut plus consensuelle et trouve un public moins élitiste. Enfin en 2014, c’est tour de la troisième génération de faire son apparition avec une forte volonté de rebousculer les codes.

En effet l’Audi TT de 3ème génération montre clairement ce que doit être ce véhicule : une icône. Les équipes d’Ingolstadt reprennent tout ce qui a fait le succès de ce modèle en 1998 et le subliment avec des lignes tendues et de belles technologies profitant au design : boutons de climatisation intégrés aux aérateurs, cockpit virtuel unique, trappe a réservoir étanche et feux Matrix LED somptueux.

Forcément, lorsqu’on doit revoir une icône, il est difficile de faire des choix. Soit on modifie entièrement le trait, soit on ne change que quelques touches pour sublimer sans dénaturer. Les équipes Audi ont pris la seconde proposition et ont dévoilé il y a quelques jours l’Audi TT de 3ème génération restylée.

Ne nous mentons pas, les changements sont discrets, mais il faut avouer qu’il est difficile de changer ces lignes déjà très réussies. Sur la version de base, la calandre Singleframe s’affiche en 3D et les aérations sont agrandies. Avec le pack S-line optionnel, on retrouve les mêmes éléments, avec un diffuseur d’air contrasté, des entrées d’air verticales proéminentes et une partie arrière plus masculine.

A l’intérieur, même combat, les changements sont discrets : quelques touches d’aluminium et un équipement plus premium avec l’arrivée de série des rétroviseurs dégivrants, du capteur de lumière et de pluie et de l’Audi Drive Select. Enfin, le système Audi Connect gagne en performance et en intelligence avec de nouvelles possibilités.

Voici une vidéo complète qui vous permettra d’admirer la nouvelle Audi TT roadster sous toutes ses coutures :

Pour la mi-vie de cette troisième génération, Audi a donc fait le choix de ne pas révolutionner son icône, et c’est une bonne chose. Les lignes choisies il y a 3 ans sont sublimes et l’expérience à bord est toujours aussi enivrante. Pour les plus pressés, vous pourrez découvrir les nouvelles Audi TT et Audi TT Roadster en Octobre au Mondial de l’automobile de Paris, et quelques semaines plus tard dans votre concession favorite.

Photos : Audi AG

Article par Mathieu RENAUD

Commenter

onze − neuf =