Audi Q8 Sport Concept : le futur commence maintenant

Bonjour à tous. Le salon automobile de Genève va bientôt fermer ses portes et a clairement mis l’accent sur la technologie et la connectivité des véhicules.

Vous le savez, chez Audi la technologie est un maître-mot. Chaque nouveau modèle rivalise d’ingéniosité pour incorporer des technologies à la fois pour le confort mais également pour la sécurité du conducteur et ses passagers. Les salons automobiles sont également présents pour parler design et montrer les dernières avancées stylistiques, c’est en comblant technologie et style qu’Audi a présenté cette année le Q8 sport concept.

C’est la seconde fois qu’Audi présente un concept nommé Q8. On peut clairement comprendre que cette nouvelle gamme est sur le point d’arriver et que la firme d’Ingolstadt teste son style face au public pour connaître la meilleure voie à suivre. Nous avons ici affaire à un beau SUV, sportif et luxueux.

5,02 mètres, c’est bien la taille de ce vaisseau clairement haut-de-gamme. Avec un empattement de plus de 3 mètres le Q8 sport concept promet une place immense pour le conducteur et les passagers, sans oublier un confort de premier plan. On retrouve à l’avant une calandre singleframe octogonale large et affichant une structure en nid d’abeille pour rappeler la vocation sportive de ce modèle. Les feux Matrix Laser sont fins et larges et semblent flotter au dessus des entrées d’air.

De profil le concept est très fluide et affiche clairement sa sportivité. Les rétroviseurs en carbone habillent le SUV de manière sportive et l’absence de poignées nous place dans le futur. Pour ouvrir les portes il suffit d’effleurer les montants, on tombe alors sur des portes sans contour, comme sur un coupé. A l’arrière la signature lumineuse parcourt toute la largeur du coffre. On retrouve du noir laqué, du carbone et des sorties d’échappement ovoïdes, comme sur les modèles RS.

A l’intérieur, la technologie est omniprésente et on voit clairement les prémices de ce que seront les futurs modèles Audi. Cuir et aluminium sont de la partie ainsi que de larges écrans tactiles. Le conducteur a pas moins de 4 écrans devant lui, sans compter l’affichage tête haute.

On trouve le cockpit virtuel, l’écran MMI tactile, l’écran de contrôle de la climatisation et du véhicule et enfin un dernier écran pour les feux. Chaque affichage est contextuel et les options présentes seront liées au nombre de passagers où au moment dans la journée. L’affichage tête haute présente également des possibilité de réalité augmentée en affichant certaines informations directement dans l’environnement. Par exemple les flèches de direction s’impriment sur les voies de la route.

Parlons moteur désormais. C’est un vrai ballet qui opère sous la carrosserie de ce Q8 sport concept. D’abord un moteur V6 TFSI de 450 chevaux, ensuite un compresseur électrique, un turbo électrique pour gérer le lag et enfin un système de récupération d’énergie couplé à un moteur électrique de 20 kW et 170 Nm.

Au final le conducteur a 476 chevaux à sa disposition et pas moins de 700 Nm de couple. Evidemment selon l’humeur il est possible de rouler seulement sur la puissance électrique ou en couplant tous les moteurs pour une sportivité très travaillée. Le résultat ? Un 0 à 100 km/h abattu en seulement 4,7 secondes et une vitesse maximale annoncée à 275 km/h.

Voici une vidéo permettant de voir plus en détails ce concept qui préfigure l’avenir :

Comme vous pouvez le voir certains éléments de ce concept ne sont pas encore pour tout de suite. Néanmoins d’autres vont arriver prochainement. Les larges surfaces tactiles ont de fortes chances d’être présentes dans la nouvelle génération de l’Audi A8 ainsi que quelques avancées sur le plan de la mobilité électrique. De plus le style de ce Q8 sport concept préfigure ce que seront les prochains SUV de la marque aux anneaux. Restons patients, nous en saurons plus très vite.

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − 3 =

%d blogueurs aiment cette page :