Audi Communication Technologie

25 ans de TDI chez Audi : une technologie maîtrisée

Bonjour à tous. Pour la marque aux anneaux les motorisations TDI sont au cœur des préoccupations depuis 25 ans. Il faut dire qu’Audi a été pionnier dans l’utilisation des moteurs turbo diesel et chaque année de nouvelles technologies apparaissent pour rendre ces bloc plus performants et plus agréables à l’usage.

Audi A4 Avant/Standaufnahme

Faisons un bref retour en arrière : en 1989 la marque aux anneaux dévoile un bloc révolutionnaire, le 2.5 TDI de 120 chevaux. Ce moteur inaugure de nombreuses technologies jamais combinées jusqu’alors : une injection directe, une gestion électronique, des injecteurs-pompe haute pression et un turbo. C’est l’Audi 100 qui fut la première à profiter de ce bloc et qui est même entrée dans le Livre des Records avec un voyage de 1860 kilomètres réalisés avec un plein seulement, soit une consommation de 3,9L/100km !

En 1997, Audi inaugure un autre bloc TDI révolutionnaire : un 2.5 V6 TDI. Ce fut le premier moteur turbo diesel en architecture V6. Il développait 150 chevaux et fut installé pour la première fois dans la limousine A8 puis dans les berlines A4 et A6. Deux ans plus tard, une nouvelle architecture est apparue : un TDI 3 cylindres ! C’est l’Audi A2 qui a bénéficié de ce bloc 1.4 TDI de 75 chevaux. Pour gagner en souplesse ce bloc a inauguré des injecteurs indépendants et un arbre d’équilibrage.

moteurstdi_5 moteurstdi_1

Pour gagner encore en efficience, la marque aux anneaux a designé un bloc 1.2 TDI destiné à la citadine A2. Ce bloc 3 cylindres a réussi l’exploit d’atteindre une consommation de seulement 3 litres aux 100 km. En 2004, un nouveau tournant arriva avec le célèbre 3.0 V6 TDI, encore travaillé et optimisé aujourd’hui. Initialement ce 3.0 L développait 204 chevaux, nous en sommes aujourd’hui à 385 chevaux dans le concept Audi RS5 TDI. En 2008, la folie des grandeurs gagne Audi et les ingénieurs mettent au point une pièce d’orfèvrerie : le somptueux 6.0L V12 TDI, destiné à l’exclusif Q7. Pas moins de 500 chevaux et un couple très généreux de 1000 Nm sortent de ce bloc.

Évidemment du coté de la compétition et notamment en endurance la marque aux anneaux a rapidement compris que la technologie TDI allait faire des prouesses. En 2006 Audi lance sur le circuit du Mans l’Audi R10 TDI équipée d’un V12 de plus de 650 chevaux. A sa première participation la belle R10 remporte la victoire et subjugue tous les spectateurs. Pour célébrer cette victoire la marque aux anneaux décide même de réaliser un concept R8 V12 TDI, qui ne verra jamais le jour en production. En 2010 l’Audi R15 TDI succède à la puissante R10 et remporte également de nombreuses victoires, qui continuent aujourd’hui avec la belle R18 e-tron quattro qui lie puissance thermique et électrique.

moteurstdi_2

Pour l’occasion des 25 ans de cette technologie, la marque aux anneaux a mis en ligne un site spécial où l’on retrouve tous les moteurs TDI qui ont marqué l’histoire de la marque : Audi TDI Chronicle. L’historique des moteurs, des technologies et des modèles mythiques sont présents avec de nombreuses vidéos explicatives. La réalisation est superbe et je vous invite vraiment à parcourir ce site afin d’en apprendre davantage sur cette motorisation encore pleine de surprises.

La technologie TDI est très présente chez Audi et les ingénieurs travaillent quotidiennement pour améliorer encore ses moteurs. La sportivité arrive également petit à petit avec le puissant SQ5 TDI ou encore les blocs diesels présents dans le coupé TT. Il faut s’attendre dans les années à venir à voir d’autres modèles sportifs êtres déclinés avec ces motorisations diesel qui deviennent de plus en plus agréables à l’usage. Avec l’utilisation d’artifices tels que l’Audi Active Sound System, même quelques pilotes avertis pourraient se laisser tenter !

moteurstdi_4

Via Audi

Commenter

20 − 7 =