Audi Audi R8 LMS Competition GT Tour R18 e-tron quattro

Audi en endurance et au GT Tour 2012 : Une fin en beauté

Bonjour à toutes et à tous. Ce week-end a été intense pour Audi. Deux grandes compétitions touchaient à leur fin et le suspens restait entier. Nous savons désormais qui sont les vainqueurs de ces courses endiablées.

Un GT Tour palpitant et passionnant

Concernant le GT Tour, la finale s’est déroulée sur le circuit du Castellet, Audi France a aligné deux voitures au départ de cette ultime épreuve. Un grand baptème pour Karim Doguet, lauréat du challenge GT Expérience. La première course n’a pas été synonyme de victoire malgré une belle pôle position pour l’équipage Ortelli/Hallyday sur la R8 LMS #32. Ils se sont fait rattraper dès les premiers tours et un accrochage nécessitant l’entrée de la safety-car a neutralisé la course pendant près de 15 minutes. On retrouve donc au final la #32 en 5ème position et la #31 de Doguet et Tambay en 13ème place.

La seconde course, quant à elle, a été pleine de surprises. Le rythme a été effréné durant les 60 minutes de cette dernière épreuve du GT Tour 2012. Comme pour la première, un accrochage survient rapidement et neutralise la course pour 6 tours, ce qui laisse aux voitures le temps de se placer. Les chronos défilent alors à toute vitesse, si bien que les 10 premières voitures se tiennent en quelques secondes, et ce ne sont pas les arrêts aux stands qui freineront ce rythme. A 10 minutes de la fin de la course, deux secondes séparent les 3 premiers. C’est Eric Debard qui mène la danse sur Ferrari, suivi par Fabien Barthez et enfin la belle R8 LMS #32 pilotée alors par David Hallyday. A trois tours de l’arrivée, les deux leaders se percutent mais seul Barthez perd des places, Hallyday passe alors en seconde position et réussit à passer leader à un tour de l’arrivée !

Une belle réussite donc pour le duo Hallyday/Ortelli qui signe sur cette finale leur première victoire de la saison. Karim Doguet et Adrien Tambay terminent quant à eux en 10ème place, très honorable puisqu’ils sont seulement à un tour du leader. Au classement final des équipes, Audi France termine en 5ème position cette saison, précédée par l’équipe Saintéloc sur une autre R8 LMS. Bravo a tous les pilotes et rendez-vous l’année prochaine.

Endurance WEC : une course linéaire et des champions heureux

La dernière étape du championnat mondial d’endurance a été plus avare en faits de course que les deux dernières épreuves du GT Tour. Les deux Audi R18 e-tron quattro sont parties en 2nde et 3ème position derrière la Toyota hybride d’Alexander Wurz et Nicolas Lapierre.

Il faut dire que la Toyota hybride #7 a réalisé un sans faute durant cette course. Dès les premiers tours les pilotes ont su mener la course à un rythme que les deux R18 ne pouvaient suivre. Si bien qu’après quelques arrêts, l’avance de la Toyota était suffisante pour permettre des arrêts sans perdre le leadership. Mis à part durant les phases de changement de pilotes et ravitaillements, le trio de tête n’a pas été modifié entre la grille de départ et le final.

On retrouve donc en première position la Toyota Hybride #7, suivie par la puissante Audi R18 e-tron quattro #2 du duo McNish et Kristensen et enfin sur la troisième marche du podium la seconde R18 #1 du trio Lotterer, Tréluyer et Fässler. Grâce à cette troisième place le trio termine donc en première place du classement pilotes WEC 2012, de beaux champions qui ont bien profité de leur victoire. La marque aux anneaux termine en première place du championnat constructeur.

J’ai d’ores et déjà hâte de voir ce que sera ce championnat l’année prochaine, Toyota a de nombreux atouts dans son jeu et la bataille entre la firme allemande et japonaise risque de faire rage une fois de plus !

Et en bonus : Tom Kristensen en bassiste … à garder !

Via GT Tour, LeMansLive (2), Audi Sport

Commenter

quatre × deux =