Essai : Audi SQ7 TDI facelift – Le retour du roi

Il y a 15 ans, la marque aux anneaux a pris la décision de démarrer son offensive sur le marché des SUV. Pour affirmer son rang et pour montrer son savoir-faire, la firme d’Ingolstadt s’est appuyée sur le haut-de-gamme et à lancé l’Audi Q7, un beau bébé taillé pour avaler les kilomètres dans un confort magistral.

Avec les années, l’offre de moteurs s’est étoffée et l’Audi Q7 a trouvé son public. Il faudra attendre 2015 pour voir arriver la seconde génération, avec des lignes plus dynamiques et une volonté de paraître moins gigantesque. Clairement, l’exercice était réussi, et le facelift inauguré l’an dernier a encore sublimé ce SUV.

Imposante

Depuis longtemps, Audi décline ses modèles en versions plus dynamiques, pour plaire à des conducteurs qui souhaitent un véhicule différent et encore plus plaisant. En 2016, Audi a lancé la sportive SQ7 TDI, savant mélange de sport, de confort et de luxe.

Dans cette version restylée, autant dire que la belle Audi fait encore une fois mouche, surtout avec cette teinte Rouge Matador, du plus bel effet. Il suffit de la croiser pour être attiré : calandre béante, habillée d’aluminium, entrées d’air gigantesques, soulignées par une lame couleur aluminium qui assoit le véhicule et feux Matrix LED. De profil, Audi a voulu souligner le côté baroudeur avec un bas de caisse peu subtil mais affichant clairement la présence de la transmission intégrale.

A l’arrière, les 4 sorties d’échappement montrent que ce SQ7 n’est pas comme les autres, mais la cerise sur la gâteau vient une fois entré dans l’habitacle.

Rassurante

Il faut le dire, le facelift a fait un bien fou à l’habitacle de cette Audi SQ7 TDI. On retrouve l’ergonomie et les écrans de ses cousines Audi A6, A7 Sportback et Audi A8. A l’usage, tout se fait bien plus naturellement qu’avec l’ancien système à pavé tactile.

Installés dans des sièges superbes et ventilés, on profite d’un cocon finalement très sobre par rapport à l’extérieur. Le carbone rappelle la volonté de dynamisme mais c’est bien le confort qui prime, tout comme le design, souligné par les lignes lumineuses personnalisable qui font toujours un effet woaouh. Côté options, tout y est : Audi Virtual Cockpit, affichage tête haute, régulateur adaptatif, maintien actif dans les voies, GPS intelligent et connecté, et j’en passe.

Séduisante

Sur la route, cette nouvelle Audi SQ7 TDI est bluffante. Rappelons tout de même qu’on a sous le capot un 4.0L V8 biTDI de 435 ch, avec l’hybridation légère 48V. Oui, ça pousse et oui, ça pousse fort. La cause ? Un couple gigantesque de 900 Nm, disponible à tout moment (ou presque), qui rend cette Audi extrêmement plaisante. Ce n’est évidemment pas un kart, mais la puissance et le couple du moteur rendent toute accélération surprenante, et la prise de roulis est très bien maîtrisée.

SUV GT ?

En fait, cette Audi SQ7 TDI rentre parfaitement dans la catégorie des GT. Puissante, très agréable à conduire sans jamais brusquer, avec un comportement dynamique mais pas piégeux, on voyage sereinement, à haute vitesse (mais pas partout). Certes, l’Audi SQ7 TDI est un SUV, diesel, massif, mais affranchissez vous des préjugés et vous avez là un modèle surprenant, taillé pour avaler les kilomètres et affronter quelques routes de col avec le sourire.

Vous serez même conquis par la consommation, qui affiche 12l/100km en mode Dynamic, 9l/100km en conduite mixte, et un surprenant 7l/100km en mode “efficiency”, en roulant certes calmement mais sans chercher non plus à économiser la moindre goutte d’essence.

Bref, l’Audi SQ7 TDI nous a séduits. En faisant abstraction de sa taille, c’est un SUV dynamique, qui aime rouler partout et qui offre un confort hors-pair. Côté couleur, osez ce Rouge Matador, somptueux, qui change les habitudes du paysage automobile standard français, ça fait beaucoup de bien.

Un très grand merci à Audi France pour le prêt de ce très beau véhicule. Vivement le prochain !



Photos : Audi4Addict

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 + quinze =

%d blogueurs aiment cette page :