Audi Communication RS7 Technologie

Audi RS7 Piloted Driving 2.0 : Robby dans la place

Bonjour à tous. Il va falloir s’y faire, les ordinateurs et les machines deviennent de plus en plus intelligents. Dans le domaine de l’automobile l’assistance électronique se démocratise et les technologies murissent pour apporter sécurité et confort au quotidien.

rs7piloteddriving_robby_3

Seulement lorsqu’on parle technologie chez Audi, on ne peut pas oublier le dynamisme et l’avant-gardisme. Sur ce terrain il est clair que les ingénieurs d’Ingolstadt ont presque carte blanche et les démonstrations vont bon train au fil des salons et des événements sportifs.

Depuis quelques temps la mode est à la conduite autonome. Un graal pour certains, une hérésie pour d’autres. Toujours est-il que cette technologie pourrait plaire à pas mal de monde et apaiser les conducteurs dans les bouchons par exemple. Audi a déjà lancé un assistant de conduite lors d’embouteillages sur le SUV Q7, mais la prochaine étape arrivera dans la limousine A8, prévue pour l’an prochain.

rs7piloteddriving_robby_1 rs7piloteddriving_robby_4

Revenons néanmoins sur les étapes de cette conduite autonome : depuis plusieurs années Audi innove en la matière et avait présenté un TT bardé d’électronique capable de se mouvoir tout seul. L’an dernier, une superbe RS7 Sportback de 560 chevaux a fait son apparition. Souvenez vous, elle a bouclé le célèbre circuit d’Hockenheim en un peu plus de 2 minutes, sans pilote ! Ensuite, la marque a lancé « Jack » sur les routes : une A7 Sportback qui a réalisé 900 kilomètres sur l’asphalte américaine sans conducteur en reliant la Silicon Valley à Las Vegas.

rs7piloteddriving_robby_2

Aujourd’hui, la firme d’Ingolstadt compte aller encore plus loin et pour prouver son savoir-faire, c’est « Robby » qui entre en scène. Cette fois l’Audi RS7 Sportback est allégée, environ 400 kg de moins que la version de série. Néanmoins tous les éléments dynamiques restent fidèles au modèle de série et bien sûr le pilote est toujours absent. Enfin pas tout à fait, il est remplacé par un système autonome très sophistiqué.

C’est sur le circuit de Sonoma aux États-Unis que Robby a fait son show. La voiture a d’elle même géré les trajectoires, le braquage, le freinage, l’accélération, la dérive et a réussi un tour en seulement 2:01.01, un meilleur score que les pilotes physiques ! Je vous laisse le découvrir en vidéo :

La marque aux anneaux est quasiment prête pour un lancement sur un véhicule de série et a clairement annoncé la présence d’un module de conduite autonome sur la future A8. Ce genre d’outil permettra une conduite plus apaisée et un gain en consommation. J’ai hâte de découvrir ces nouvelles technologies qui risquent de changer notre rapport avec l’automobile.

rs7piloteddriving_robby_5 rs7piloteddriving_robby_6

 

Via Audi

1 Commentaire

  • Un exploit technologique impressionnant, après ça m’étonnerait qu’on aille voir sur des circuits des voitures qui roulent sans conducteurs ! :p

Commenter

dix-sept + vingt =